Clicks635
fr.news
1

Viganò analyse la rhétorique du Vatican

L'archevêque Viganò a qualifié de "prose bureaucratique froide" une lettre publiée par la Congrégation pour les religieux à l'occasion de la XXVe Journée de la vie consacrée.

Dans une déclaration du 1er février, Mgr Viganò a fait remarquer que la lettre avait été "publiée par les bureaux gris orwelliens du ministère de la Vérité", et non par le Dicastère romain qui est censé présider tous les religieux catholiques.

La lettre est signée par le cardinal Braz de Aviz et son secrétaire, l'archevêque Carballo qui, pour Viganò, "brillent au firmament de la Curie Bergoglienne comme des étoiles sans pareilles".

Ils parlent d'un "nouveau rêve de fraternité et d'amitié sociale" et invitent les religieux à être "les architectes de la fraternité universelle", "les gardiens de notre maison commune" et "les frères et sœurs de tous, quelle que soit leur foi [sic]".

Viganò affirme l'évidence : une telle invitation "indépendamment de la foi" rend superflu le Baptême, la Rédemption, l'Église et même Dieu lui-même.

En s'inspirant de la formulation actuelle du Vatican, Braz/Carballo dit aux pauvres religieux de trouver des moyens d'"accompagner", de "transformer" et de "créer". C'est pour Viganò une invitation codée à nier la fidélité au charisme originel, à rééduquer ceux qui résistent et à contraindre les récalcitrants par la force.

Viganò interprète la promotion frénétique de la "culture de la rencontre et du dialogue" que fait la lettre comme une application de l'indifférentisme religieux et de l'œcuménisme conciliaire.

#newsLvclnqmyuf

Aube de la Force
Monseigneur Vigano, nous remercions Dieu et nous prions pour vous. Vous êtes là pour l'Eglise et pour nous.