Montfort AJPM
1421

II- JÉSUS FLAGELLÉ (pour le Lundi Saint, Poème de la Passion)

Images pieuses / Le Chapelet récité / montfortajpm.blogspot.ro/p/blog-page.html 13- Allons tous dans le Prétoire, Le cœur touché de douleur, Contempler le Roi de gloire Maltraité comme un voleur. …More
Images pieuses / Le Chapelet récité / montfortajpm.blogspot.ro/p/blog-page.html
13- Allons tous dans le Prétoire,
Le cœur touché de douleur,
Contempler le Roi de gloire
Maltraité comme un voleur.
14- Quatre bourreaux pleins de rage,
Comme des loups ravissants,
Lui tirent avec outrage Tous ses pauvres vêtements. 15- Cette insolente canaille, Ayant dépouillé Jésus, S’en divertit et s’en raille Pour le rendre plus confus ! 16- On le garrotte, on le lie Contre un infâme poteau ! On lui dit par moquerie : « Le voyez-vous ? Qu’il est beau ! » 17- L’un a des cordes nouées, L’autre a des chaînes de fer, Et tous ont les mains armées Comme des démons d’enfer. 18- Ô chose très étonnante ! Cette troupe de soldats Sur cette chair innocente Décharge à grands tours de bras. 19- Ils le couvrent de blessures Et le déchirent de coups : On ne voit que meurtrissures, Que cicatrices, que trous ! 20- Il n’en peut plus, ce bon Maître, Son Sang coule par ruisseaux ! Et ses os se font paraître, Sa chair …
More
Montfort AJPM
+ Les TROIS AVE MARIA du matin & du soir +

LUNDI SAINT
montfortajpm.blogspot.fr/2016/03/lundi-saint.html
« Agréez, Dieu Tout-Puissant,
que, défaillant de faiblesse
parmi tant d'adversités,
nous trouvions soulagement
dans la bienfaisante Passion de votre Fils ;
Lui qui, étant Dieu, vit et règne avec Vous
dans l’unité du Saint-Esprit pour les siècles des siècles.
Ainsi soit-il. »
(Oraison de la …
More
+ Les TROIS AVE MARIA du matin & du soir +

LUNDI SAINT
montfortajpm.blogspot.fr/2016/03/lundi-saint.html
« Agréez, Dieu Tout-Puissant,
que, défaillant de faiblesse
parmi tant d'adversités,
nous trouvions soulagement
dans la bienfaisante Passion de votre Fils ;
Lui qui, étant Dieu, vit et règne avec Vous
dans l’unité du Saint-Esprit pour les siècles des siècles.
Ainsi soit-il. »
(Oraison de la messe du jour)