Clicks1.7K
fr.news
3

Le cardinal de la Curie tente de produire des scandales

Dans sa récente interview avec L'Osservatore, le cardinal João Brao de Aviz a tenté de jouer sur "les abus croissants chez les religieuses".

Comme il n'y a pratiquement plus de jeunes religieuses dans les pays occidentaux, c'est une tentative évidente d'introduire l'hystérie de l'abus en Afrique où les vocations sont nombreuses.

Selon Aviz, les sœurs sont "souvent maltraitées, humiliées et stressées" ou soumises à des "horaires de travail exagérés", bien que la vie dans les monastères soit connue pour être détendue.

Exagérant les conflits humains normaux et prévisibles, Aviz a également évoqué de prétendues "violences" et "abus" non seulement des "prêtres contre les sœurs", mais aussi entre les sœurs elles-mêmes, "entre le formateur et la personne en formation".

"Dans une congrégation, neuf cas ont été signalés" [toutefois, "signalé" n'est pas synonyme de "confirmé"].

On se demande pourquoi Aviz s'efforce si manifestement de produire des scandales alors que sa tâche serait de les éviter.

Image: © Mazur, CC BY-NC-SA, #newsKnlryznosj

Voilà un bâton de dynamite pour faire exploser tous les couvents, ce qui est le but recherché bien entendu.
Pour tenter de répondre à la question finale.
Pour imposer facilement de nouveaux choix, il faut noircir les résultats du système précédent.
C'est de la politique.
Mais "calamity Georges" a-t-il d'autres idées en tête que des idées politiques ?
Drôle de sœur un peut dur du visage ?