Christmas Campaign: Financial Insights
blanche52
Merci père Zanotti, mais une petite question : pas un seul mot sur la confession ? vous n'osez pas ?
apvs
C'est vrai que, si j'étais protestant, cher père Zanorti Zorkine, je boirais vos paroles comme du petit-lait... Blanche a raison : n'est-ce pas le souvenir des paroles "Ego te absolvo, in nomine Patri et Filio et Spiritui Sancto", prononcées par le prêtre in personna Christi, qui peut véritablement soulager du sentiment mortifère de culpabilité ? Si Dieu nous a pardonné, qui nous accusera ?
avecrux.avemaria
Aïe ! Je me demande si l'on peut compter cet oubli comme un péché grave ? 🥴