fr.news
2883

L'accusateur du cardinal Pell a copié l'histoire de Daniel Gallagher

Il y a une coïncidence frappante entre le faux témoignage qui a conduit à la condamnation du cardinal George Pell et la fameuse fausse affaire d'abus à Philadelphie en 1998, rapporte Quadrant.org.au (7 avril).

Dans l'affaire de Philadelphie, l'accusateur Daniel Gallagher était un trafiquant de drogue et un voleur à la petite semaine. Il a amené plusieurs prêtres en prison. Les psychiatres légistes le considèrent comme un menteur. Gallagher a changé son histoire plusieurs fois.

Néanmoins, en 2016, il a reçu 5 millions de dollars de l'archidiocèse de Philadelphie.

Une des victimes de Gallagher était le père Charles Engelhardt. Il a été condamné à tort et est décédé en prison en 2014.

Gallagher a déclaré très graphiquement qu'Engelhardt l'avait "caressé", l'avait fait "s'agenouiller" et l'avait contraint à se livrer à une "relation sexuelle orale".

Les ressemblances avec les éléments utilisés pour constituer le dossier contre le cardinal Pell sont frappantes :

# le lieu : la sacristie
# l' heure : après la messe du dimanche
# les "victimes" : des enfants de choeur qui ont bu du vin
# ils ont été "caressés"
# ils ont été forcés à "s'agenouiller"
# ils ont été forcés à faire une "fellation"
# ils ont été "violentés" une deuxième fois plusieurs semaines plus tard
# il n'y avait aucune preuve corroborante

Quadrant.org.au conclut que l'accusateur du cardinal Pell a copié l'histoire de Gallagher.

Image: George Pell, © Mazur/catholicnews.org.uk, CC BY-NC-SA, #newsOyouuqjibl
avecrux.avemaria
J'ai confiance en vous mon père bien-aimé Saint Joseph 🙏
apvs
En fait, l'accusation frauduleuse d'un prêtre ou d'un évêque, c'est un peu comme un nouveau loto qui peut rapporter gros ! Que vous soyez une grande ou une petite crapule, venez tenter votre chance ! 🤮