fr.news
11.2K

Intimidation : Le père Oko a présenté ses excuses

Un tribunal de Cologne a abandonné les poursuites contre le père polonais Dariusz Oko, 61 ans, et son éditeur allemand le père Johannes Stöhr, 91 ans - pour "incitation à la haine" (sic !) contre les homosexuels après qu'ils se soient excusés.

Il n'y a aucune condamnation et aucun casier judiciaire.

Oko est [plutôt : était] un critique mondialement connu de la mafia gay de l'Église. L'article incriminé est paru dans le magazine allemand Theologisches.

Les deux prêtres ont accepté une amende de 3 150 et 4 000 euros. L'argent est destiné à une association caritative pour les victimes d'abus.

Le père Oko a déclaré à PCh24.pl (20 mai) qu'il est satisfait car la décision est "un tirage au sort".

Le père Oko a dû s'excuser dans la salle d'audience : "Je regrette d'avoir utilisé des termes aussi forts. Je ferai attention à l'avenir à ne pas utiliser de telles expressions qui peuvent blesser les autres. Ce n'était pas mon intention".

La plainte - connue sous le nom de "procès d'intimidation" - a pour origine un homosexuel, le père Wolfgang Rothe, qui a provoqué un scandale homosexuel mondial lorsqu'il était directeur adjoint du séminaire de Sankt Pölten, en Autriche.

Le cardinal Müller a comparé l'affaire Oko à la "justice" nationale-socialiste.

Image: Dariusz Oko © wikipedia, CC BY-SA, #newsGfgnyglklf

Sainte Blandine
Tyrannie coutumière du lobby lgbt 😬😬😬😬