AJPM
* AM18. Le Chapelet récité

1- Chers enfants de Marie,
Bénissez le Seigneur
De ce qu’il l’a remplie
De grâce et de douceur.
Elle vient d’enfanter ce Seigneur adorable :
Allons tous l’en féliciter,
Allons humblement visiter
Cette Mère admirable.

2- Ô Vierge merveilleuse,
Ô prodige étonnant,
Ô Mère bienheureuse,
Votre bonheur est grand ;
Le nôtre l’est aussi, vous nous donnez la vie,
Puisque …
More
* AM18. Le Chapelet récité

1- Chers enfants de Marie,
Bénissez le Seigneur
De ce qu’il l’a remplie
De grâce et de douceur.
Elle vient d’enfanter ce Seigneur adorable :
Allons tous l’en féliciter,
Allons humblement visiter
Cette Mère admirable.

2- Ô Vierge merveilleuse,
Ô prodige étonnant,
Ô Mère bienheureuse,
Votre bonheur est grand ;
Le nôtre l’est aussi, vous nous donnez la vie,
Puisque vous brisez tous nos liens,
Vous nous comblez de mille biens.
Que vous soyez bénie !

3- Enfin les prophéties
De l’Ancien Testament
Se trouvent accomplies
Dans votre enfantement.
Le ciel reçoit par vous une gloire nouvelle,
Vous brisez la tête au démon,
Et vous obtenez le pardon
Au pécheur infidèle.

4- Vous seule avez pu faire,
Par un consentement,
Ce que toute la terre
Désirait ardemment.
Qu’on rende à votre foi honneur, gloire et louange !
Ce Sauveur ne nous est venu
Que parce que vous avez cru
La parole d’un ange.

5- Que vous êtes charmante
Dans votre pureté !
Que vous êtes puissante
Dans votre humilité !
Vous avez ravi Dieu, vous l’avez fait descendre :
Attiré par votre beauté,
Il a pris notre humanité,
Il n’a pu s’en défendre.

6- Par vous, puissante Reine,
Dieu vient dans ces bas lieux,
Et la nature humaine
S’élève jusqu’aux cieux.
Ô miracle étonnant ! Dieu devient notre frère,
Vous formez votre Créateur,
Vous enfantez votre Sauveur,
Et votre propre Père.

7- Ce Monarque suprême
S’est montré vraiment grand
En faisant de vous-même
Son chef-d’œuvre excellent.
Tout est mystère en vous, mais un très grand mystère :
Vous enfantez, mais sans douleur,
Vous engendrez, avec l’honneur
De rester vierge et mère.

8- Jésus aime l’étable
Mais surtout votre Cœur :
C’est son lit agréable,
C’est son palais d’honneur.
Il fait de votre sein son plus glorieux trône :
C’est là qu’il fait voir ses grandeurs,
C’est là qu’il pardonne aux pécheurs,
C’est là qu’il fait l’aumône !

9- Recevez les caresses
Que vous fait cet Enfant,
Recevez ses tendresses
Pour nos remerciements.
Heureux est votre sein, Vierge pure et fidèle,
D’avoir compris l’immensité,
D’avoir nourri, d’avoir porté
La Sagesse éternelle !