Clicks1.4K
fr.news
91

Burke : Les déclarations de François sont "hérétiques", "encouragent le culte de la Pachamama" et "le culte maçonnique d'un monde unifié"

Pour le cardinal Raymond Burke, l'appel de François à une "conversion écologique" est "un encouragement à adorer la Terre Mère".

Burke a dit à TheWandererPress.com (26 décembre) que "notre mère n'est pas la terre" ou "une idole païenne comme la Pachamama" mais la Vierge.

Le terme "conversion écologique" est utilisé pour faire avancer un gouvernement mondial unique, explique Burke. Il appelle cela une "idée maçonnique" de "personnes complètement sécularisées" qui nient que Dieu gouverne le monde.

Le résultat le plus négatif du document final du synode pour l'Amazonie est pour lui le point sur l'abolition du célibat qui ne peut être présenté comme une mesure limitée à la région panamazonienne.

Burke parle d'une " tromperie " car l'Église allemande soutiendra que ce qui est bon pour l'Amazonie, est bon pour l'Église universelle.

Pour le cardinal, la déclaration d'Abou Dhabi de François selon laquelle Dieu veut de fausses religions, est " fausse " et " hérétique ". L'argument de la volonté permissive de Dieu ne peut pas être utilisé car "il est entendu que ce qu'il permet n'est pas sa volonté et est, en fait, contraire à sa volonté".

Image: Raymond Burke, © Joseph Shaw, CC BY-NC-SA, #newsVmnzgjdoly

VeraLux likes this.
Bocage
Mgr Burke est une grace pour l'eglise catholique, l'Esprit Saint l'éclaire prions pour lui .,,,
Claudius Cartapus likes this.
Les motifs de prier sont larges. On peut prier pour ceux qui sont opposés dans la foi. Pour les bons, pour que par la prière, Dieu puisse les soutenir, pour leur donner la force d'aller jusqu'au bout. Pour les mauvais, pour que par la prière, Dieu les éclaire, tant qu'ils ont un brin de sincérité au départ, ou bien que Dieu vienne qu'à les convertir de leur vivant par différentes manières, soit …More
Les motifs de prier sont larges. On peut prier pour ceux qui sont opposés dans la foi. Pour les bons, pour que par la prière, Dieu puisse les soutenir, pour leur donner la force d'aller jusqu'au bout. Pour les mauvais, pour que par la prière, Dieu les éclaire, tant qu'ils ont un brin de sincérité au départ, ou bien que Dieu vienne qu'à les convertir de leur vivant par différentes manières, soit en un éclair comme Saul, devenu saint Paul, ou par un cheminement d'épreuves salutaires. La prière, c'est gagnant dans les deux sens ! Même dans les trois sens !!! « Une âme qui prie est déjà sauvée » , affirmait Ste Thérèse d’Avila, et elle aurait voulu se tenir sur une haute montagne pour crier à tous : « Priez ! Priez ! Priez ! »
Marie sophia likes this.
VeraLux likes this.
AveMaria44
Burke fustige Bergoglio mais ne voit pas qu'il est un pur produit de la révolution conciliaire
Gérard de Majella likes this.
Claudius Cartapus
La croix pectorale du pape François, est un signe visible qui invite au questionnement, même pour les inconditionnels qui acceptent tout sans discernement. La croix avec Jésus crucifié, c'est le signe primordial de la Rédemption des âmes. Si Jésus n'est pas crucifié, il n'y a pas de rédemption, c'est clair et net ! Alors sur la croix pectorale du pape François, 'Jésus', si c'est bien lui qui est …More
La croix pectorale du pape François, est un signe visible qui invite au questionnement, même pour les inconditionnels qui acceptent tout sans discernement. La croix avec Jésus crucifié, c'est le signe primordial de la Rédemption des âmes. Si Jésus n'est pas crucifié, il n'y a pas de rédemption, c'est clair et net ! Alors sur la croix pectorale du pape François, 'Jésus', si c'est bien lui qui est sur cette croix, a les bras croisés sur lui comme s'il refusait de se faire crucifier pour le salut de nos âmes. Une tête de crâne et les bras croisés est à l'image du Skull & Bones...
Claudius Cartapus
Jésus n'est pas crucifié sur cette croix… point ! Les gens qui ne sont pas en état de communier font le même signe devant le prêtre. Au lieu de communier comme les autres, ils se croisent les bras sur eux, et le prêtre fait une bénédiction à la place. Et ne me dites surtout pas que c'est le bon pasteur qui tient une brebis… Il y a un autre modèle où il n'a pas les bras croisés et que le visage …More
Jésus n'est pas crucifié sur cette croix… point ! Les gens qui ne sont pas en état de communier font le même signe devant le prêtre. Au lieu de communier comme les autres, ils se croisent les bras sur eux, et le prêtre fait une bénédiction à la place. Et ne me dites surtout pas que c'est le bon pasteur qui tient une brebis… Il y a un autre modèle où il n'a pas les bras croisés et que le visage fait moins peur que ça… Sur la croix ci-dessus, on dirait un zombie à l'apparence d'un mort vivant… souvent même c'est un crâne squelettique, signe de mort. Faut grossir pour bien voir.
Claudius Cartapus
Même le modèle de droite n'est pas plus recevable, parce qu'à ma connaissance, parce que Jésus n'est pas plus crucifié sur cette croix. C'est le roi David qui était berger d'un troupeau de brebis alors qu'il était enfant. Donc quelqu'un pourrait argumenter que l'enfant sur la croix, ce n'est pas Jésus mais le roi David, enfant. Sur le modèle de gauche, on dirait qu'il a un visage de zombie tout …More
Même le modèle de droite n'est pas plus recevable, parce qu'à ma connaissance, parce que Jésus n'est pas plus crucifié sur cette croix. C'est le roi David qui était berger d'un troupeau de brebis alors qu'il était enfant. Donc quelqu'un pourrait argumenter que l'enfant sur la croix, ce n'est pas Jésus mais le roi David, enfant. Sur le modèle de gauche, on dirait qu'il a un visage de zombie tout droit sorti d'un film d'horreur...
GChevalier
Burke reconnaît donc que Bergoglio est hérétique et que par conséquent le dit Bergoglio se séparant de facto de la communion catholique n'est plus Pape.
VeraLux likes this.
Gérard de Majella
Et c'est pour cela qu'il prend la Place de notre Seigneur Jésus Christ dans les " nouvelles messes ? il n'offre plus il s'offre ce n'est pas la même choses et les gogos disent amen ? @AveMaria44 ,
AveMaria44
Il faut se souvenir que Karl Rahner « l’expert des experts » qualifia le Concile comme le moment de la naissance de“l’Église mondiale”, après “l’Église judaïque”et les deux millénaires “hellénistiques”.
Gérard de Majella likes this.