Lapua Ack Imp
Lapua Ack Imp

Article 15 : les Lefebvristes sedevacantistes doctrinaux ou simplement pratiques font-ils œuvre …

La prose de DH - "La dignité humaine donne le droit sur le plan civil à l'exemption de toute contrainte. Donc, la dignité humaine donne le droit à l'intégralité des droits contenus au §4 de DH dont le droit de propager l'idolâtrie."
- En parlent de prémisse :
Saltem iuxta communiorem sententiam, R. Pontifex ut doctor privatus in manifestam haeresim incidere potest. Tune, sine sententia declaratoriaMore
La prose de DH - "La dignité humaine donne le droit sur le plan civil à l'exemption de toute contrainte. Donc, la dignité humaine donne le droit à l'intégralité des droits contenus au §4 de DH dont le droit de propager l'idolâtrie."

- En parlent de prémisse :

Saltem iuxta communiorem sententiam, R. Pontifex ut doctor privatus in manifestam haeresim incidere potest. Tune, sine sententia declaratoria (nam suprema Sedes a nemine iudicatur) ipso facto a potestate decideret, qua frui non potest qui membrum Ecclesiae iam non sit.

EPITOME IURIS CANONICI, CUM COMMENTARIIS – A. Vermeersch S.J & J. Creusen S.J - TOMUS I - Dal Vaticano 28 Luglio 1923, P. Card. GASPARRI - MECHLINLAS ROMAE. H. DESSAIN, Summi Pontificis, ee. Congregationum Rituum et de Propaganda Fide Necnon Aechiep. Mechi. Typographus - Liber II.Pars I.Tit VII.Cap II.p282
Lapua Ack Imp

Article 15 : les Lefebvristes sedevacantistes doctrinaux ou simplement pratiques font-ils œuvre …

Encore une fois : Montini alias Paul VI déclare sans équivoque à VII que la liberté religieuse fait partie de la révélation divine et du droit naturel.
DIGNITATIS HUMANAE : "Ce n’est donc pas sur une disposition subjective de la personne, mais sur sa nature même, qu’est fondé le droit à la liberté religieuse."[..] C’est pourquoi le droit à cette exemption de toute contrainte persiste …More
Encore une fois : Montini alias Paul VI déclare sans équivoque à VII que la liberté religieuse fait partie de la révélation divine et du droit naturel.

DIGNITATIS HUMANAE : "Ce n’est donc pas sur une disposition subjective de la personne, mais sur sa nature même, qu’est fondé le droit à la liberté religieuse."[..] C’est pourquoi le droit à cette exemption de toute contrainte persiste en ceux-là mêmes qui ne satisfont pas à l’obligation de chercher la vérité et d’y adhérer ; son exercice ne peut être entravé, ..>>

Par ailleurs, seriez-vous en train de dire que cette loi divine ne lie pas subjectivement les hommes ?

Comment une personne peut-il avoir le droit NATUREL de professer sa fausse religion s'il a l'obligation d'embrasser et de professer la foi catholique ?
Pour en arriver à une grave imposture : les Musulmans ( par exemple ) dont la conscience dicte de professer l'Islam sont OBLIGÉS de professer l'Islam de par le droit NATUREL sans contrainte de l'état ou de l'Eglise. Donc, vous donnez à l'homme le pouvoir de contredire Dieu ?
Vous prechez une liberté de perdition !..

Car, comment TOUS les hommes peuvent-ils être obligés d'embrasser l'Eglise catholique si une partie de ces hommes sont obligés d'adhérer à l'Islam, au Judaisme, au Protestantisme, au Paganisme (etc) ?

Ainsi, selon vous, l'homme fait son objet à son gré, c'est-à-dire de choisir sa religion et son obligation d'y adhérer !

Or, si l'homme trompé de bonne foi obtient le droit naturel de choisir sa religion, comment alors l'Etat peut-il l'empêcher de la pratiquer en excluant et bannisant les faux cultes ?

Un catholique dont la conscience invinciblement erronée dicte de rejeter ou mettre en doute un ou plusieurs dogmes, obtient-il le droit et l'obligation de rejeter ou mettre en doute ces dogmes ?..
Lapua Ack Imp

Article 15 : les Lefebvristes sedevacantistes doctrinaux ou simplement pratiques font-ils œuvre …

Pro certo etiam habendum est adhaesionem falsae religioni datam, ideoque ejus professionem, non esse legitimam, quia dari non potest jus ad errorem.
SYNOPSIS THEOLOGIAE DOGMATICAE FUNDAMENTALIS - AD. TANQUEREY - Typis Societatis Sancti Joannis Evangelistae, ROME 1930 - t.I.p.625
- Il faut aussi considérer avec certitude que l'adhésion à une fausse religion, et donc sa profession, n'est pas légitimeMore
Pro certo etiam habendum est adhaesionem falsae religioni datam, ideoque ejus professionem, non esse legitimam, quia dari non potest jus ad errorem.
SYNOPSIS THEOLOGIAE DOGMATICAE FUNDAMENTALIS - AD. TANQUEREY - Typis Societatis Sancti Joannis Evangelistae, ROME 1930 - t.I.p.625

- Il faut aussi considérer avec certitude que l'adhésion à une fausse religion, et donc sa profession, n'est pas légitime, car aucun droit ne peut être accordé à l'erreur.

Sed haec forma liberalismi condemnata est a Gregorio XVI et deinde a Pio IX, in Encyclica Quanta cura, et merito, quia jus ad errorem amplectendum vindicabat.
SYNOPSIS THEOLOGIAE DOGMATICAE FUNDAMENTALIS - AD. TANQUEREY - Typis Societatis Sancti Joannis Evangelistae, ROME 1930 - t.I.p.626

- Mais cette forme de libéralisme a été condamnée par Grégoire XVI puis par Pie IX, dans l'encyclique Quanta care, et à juste titre, car elle revendiquait le droit à l'erreur.
Lapua Ack Imp

Article 15 : les Lefebvristes sedevacantistes doctrinaux ou simplement pratiques font-ils œuvre …

Dignitatis Humanae a écrit : << Ce n'est donc pas dans une disposition subjective de la personne mais dans sa nature même qu'est fondé le droit à la liberté religieuse.>>
L'homme a donc le DROIT de contredire Dieu !
Vous êtes tout simplement un impie.More
Dignitatis Humanae a écrit : << Ce n'est donc pas dans une disposition subjective de la personne mais dans sa nature même qu'est fondé le droit à la liberté religieuse.>>

L'homme a donc le DROIT de contredire Dieu !

Vous êtes tout simplement un impie.
Lapua Ack Imp

Article 15 : les Lefebvristes sedevacantistes doctrinaux ou simplement pratiques font-ils œuvre …

R.P. Liberatore, L'Eglise et l'Etat, p.60-61 a écrit:
Qui ne reconnaît pas ces vérités est un infidèle, et avec un infidèle ce n'est pas la liberté de conscience que l'on discute, c'est la vérité de la foi chrétienne.
[...]
Dans une pareille recherche, il suffit du bon sens pour comprendre que si Dieu a daigné nous parler par son Fils unique, et instituer l'Eglise pour en perpétuer et appliquer …More
R.P. Liberatore, L'Eglise et l'Etat, p.60-61 a écrit:

Qui ne reconnaît pas ces vérités est un infidèle, et avec un infidèle ce n'est pas la liberté de conscience que l'on discute, c'est la vérité de la foi chrétienne.

[...]

Dans une pareille recherche, il suffit du bon sens pour comprendre que si Dieu a daigné nous parler par son Fils unique, et instituer l'Eglise pour en perpétuer et appliquer l'enseignement parmi les peuples, reconnaître à l'homme le droit de suivre toute doctrine, c'est lui reconnaître le droit de pouvoir contredire Dieu et s'affranchir de l'ordre qu'il a voulu. Folie évidente, comme l'a dit le Saint-Père ! N'est-ce donc pas un délire de reconnaître la vérité du christianisme et de penser néanmoins qu'on a le droit de le rejeter ! Ne faut-il pas être insensé pour croire que la raison permet d'embrasser ce qu'elle condamne ?
Lapua Ack Imp

Article 15 : les Lefebvristes sedevacantistes doctrinaux ou simplement pratiques font-ils œuvre …

R.P. Deviviers, S.J., Cours d'Apologétique Chrétienne, p.465 a écrit:
La liberté de conscience prétend assurer à chacun le droit de professer et de propager telle religion qu'il lui plaît, ou de n'en professer aucune.
[...]
Or, nous avons démontré que l'Eglise catholique romaine est seule vraie et obligatoire pour tous les hommes. Elle seule a donc, de par la volonté de Dieu, le droit de …More
R.P. Deviviers, S.J., Cours d'Apologétique Chrétienne, p.465 a écrit:

La liberté de conscience prétend assurer à chacun le droit de professer et de propager telle religion qu'il lui plaît, ou de n'en professer aucune.

[...]

Or, nous avons démontré que l'Eglise catholique romaine est seule vraie et obligatoire pour tous les hommes. Elle seule a donc, de par la volonté de Dieu, le droit de s'établir, de se propager, de s'imposer à la foi et à l'obéissance de tous les hommes.

[...]

La liberté laissée à l'erreur religieuse et morale de se répandre et de se propager, est dommageable à beaucoup de citoyens, et compromet le bien social, si important, de l'unité dans la possession du vrai. Dieu veut donc que, dans les limites de sa mission, la société civile facilite la liberté du bien, et entrave celle du mal. Cela ne se fera jamais mieux que par une sainte alliance avec l'Eglise de Jésus-Christ, et l'exclusion des cultes faux ...
Lapua Ack Imp

Article 15 : les Lefebvristes sedevacantistes doctrinaux ou simplement pratiques font-ils œuvre …

Vous pouvez jouer les hypocrites , mais aussi bien la liberté de conscience que religieuse a été condamné !
"Il n'est pas permis de procurer la réunion des chrétiens autrement qu'en poussant au retour des dissidents à la seule véritable Église du Christ [catholique], puisqu'ils ont eu jadis le malheur de s'en séparer." Encyclique Mortalium Animos, Pape Pie XIMore
Vous pouvez jouer les hypocrites , mais aussi bien la liberté de conscience que religieuse a été condamné !

"Il n'est pas permis de procurer la réunion des chrétiens autrement qu'en poussant au retour des dissidents à la seule véritable Église du Christ [catholique], puisqu'ils ont eu jadis le malheur de s'en séparer." Encyclique Mortalium Animos, Pape Pie XI
Lapua Ack Imp

Article 15 : les Lefebvristes sedevacantistes doctrinaux ou simplement pratiques font-ils œuvre …

Donc, pour vous, l'Eglise catholique romaine n'est pas obligatoire pour TOUS les hommes ?
Or ,
P. Deviviers, S.J., Cours d'Apologétique Chrétienne, p.466 a écrit:
Or nous avons démontré que l'Eglise catholique romaine est seule vraie et obligatoire pour tous les hommes.
P. Deviviers, S.J., Cours d'Apologétique Chrétienne, p.466 a écrit:
[D]es hommes peuvent se tromper de bonne foi et se croire …More
Donc, pour vous, l'Eglise catholique romaine n'est pas obligatoire pour TOUS les hommes ?
Or ,

P. Deviviers, S.J., Cours d'Apologétique Chrétienne, p.466 a écrit:
Or nous avons démontré que l'Eglise catholique romaine est seule vraie et obligatoire pour tous les hommes.

P. Deviviers, S.J., Cours d'Apologétique Chrétienne, p.466 a écrit:
[D]es hommes peuvent se tromper de bonne foi et se croire tenus en conscience de professer des erreurs qu'ils croient êtres des vérités ; mais en soi, objectivement, la réalité est ou n'est pas, elle est telle ou telle. Il est donc scientifiquement faux qu'un esprit soit libre de penser de la réalité ce qu'il veut, et d'enseigner de cette réalité ce qu'il pense. Ou il se trompe ou il a raison ; l'un ou l'autre. La pensée humaine ne fait pas son objet à son gré ; la vérité, le devoir existent indépendamment d'elle. Par conséquent, ni la pensée n'est libre, ni la conscience. Une erreur physique, mathématique, géographique ou religieuse n'a à proprement parler, aucun droit à se propager ; on a, au contraire, le devoir de la réfuter, et si cette erreur est nuisible, d'en combattre la diffusion. Ces principes de bon sens suffisent à montrer, qu'en théorie, les libertés en question reposent sur le faux.

Or nous avons démontré que l'Eglise catholique romaine est seule vraie et obligatoire pour tous les hommes. Elle seule a donc, de par la volonté de Dieu, le droit de s'établir, de se propager, de s'imposer à la foi et à l'obéissance de tous les hommes.
Lapua Ack Imp

Article 15 : les Lefebvristes sedevacantistes doctrinaux ou simplement pratiques font-ils œuvre …

l'erreur condamnée de Martin Luther ci-dessous :
Erreurs condamnées de Martin Luther, Exsurge Domine, 15 juin, 1520, Vième Concile du Latran, Ds. 773 a écrit:
33. Que les hérétiques soient brûlés est contre la volonté de l'Esprit.
[...]
Tous et chacun des articles et erreurs sus-mentionnés [...] nous les condamnons, désapprouvons, et les rejetons entièrement en tant que respectivement hérétique …More
l'erreur condamnée de Martin Luther ci-dessous :

Erreurs condamnées de Martin Luther, Exsurge Domine, 15 juin, 1520, Vième Concile du Latran, Ds. 773 a écrit:

33. Que les hérétiques soient brûlés est contre la volonté de l'Esprit.

[...]

Tous et chacun des articles et erreurs sus-mentionnés [...] nous les condamnons, désapprouvons, et les rejetons entièrement en tant que respectivement hérétique, scandaleux, faux, offensif aux oreilles pieuses, séducteur des esprits simples, et en opposition à la vérité catholique.
Lapua Ack Imp

Article 15 : les Lefebvristes sedevacantistes doctrinaux ou simplement pratiques font-ils œuvre …

Insuper declarat ius ad libertatem religiosam esse revera fundatum in ipsa dignitate personae humanae, qualis et verbo Dei revelato (!!!!!) et ipsa ratione cognoscitur.
Paulus VI, DIGNITATIS HUMANAE, I, °2)
Donc Paul VI déclare sans équivoque à VII que la liberté religieuse fait partie de la révélation.More
Insuper declarat ius ad libertatem religiosam esse revera fundatum in ipsa dignitate personae humanae, qualis et verbo Dei revelato (!!!!!) et ipsa ratione cognoscitur.

Paulus VI, DIGNITATIS HUMANAE, I, °2)

Donc Paul VI déclare sans équivoque à VII que la liberté religieuse fait partie de la révélation.
Lapua Ack Imp

Article 15 : les Lefebvristes sedevacantistes doctrinaux ou simplement pratiques font-ils œuvre …

Vous vous prenez doublement le canon 1322, §2, en plein dentier,
puisqu'outre les énormités que vous écrivez ci-dessus,
Can. 1322
[...]
§ 2 Indépendamment de tout pouvoir civil, l'Église a le droit et le devoir d’enseigner à toutes les nations la doctrine évangélique: tous sont tenus par la loi divine de l’apprendre et d’embrasser la véritable Église de Dieu.
l'erreur condamnée de Martin …More
Vous vous prenez doublement le canon 1322, §2, en plein dentier,

puisqu'outre les énormités que vous écrivez ci-dessus,

Can. 1322

[...]

§ 2 Indépendamment de tout pouvoir civil, l'Église a le droit et le devoir d’enseigner à toutes les nations la doctrine évangélique: tous sont tenus par la loi divine de l’apprendre et d’embrasser la véritable Église de Dieu.

l'erreur condamnée de Martin Luther ci-dessous :

Erreurs condamnées de Martin Luther, Exsurge Domine, 15 juin, 1520, Vième Concile du Latran, Ds. 773 a écrit:

33. Que les hérétiques soient brûlés est contre la volonté de l'Esprit.

[...]

Tous et chacun des articles et erreurs sus-mentionnés [...] nous les condamnons, désapprouvons, et les rejetons entièrement en tant que respectivement hérétique, scandaleux, faux, offensif aux oreilles pieuses, séducteur des esprits simples, et en opposition à la vérité catholique.

- Outre que vous vous heurtez aux condamnations de Gégoire XVI contre la liberté de conscience,

vous tombez sous le coup de cette condamnation de Pie IX ci-dessous :

Syllabus de Pie IX a écrit:XV. Il est libre à chaque homme d'embrasser et de professer la religion qu'il aura réputée vraie d'après la lumière de la raison (8, 26).

Conclusion :

La bonne foi ne lui fait acquérir aucun droit à pratiquer sa fausse religion.

Mais, selon vous, donc, les hérétiques de bonne foi ne sont pas obligés d'adhérer à l'Eglise ?
Par exemple, un individu qui se croit permis en conscience de vous voler votre voiture, a-t-il le droit de vous la voler ?

L'Eglise et l'Etat ont le droit de l'empêcher de propager, d'enseigner, de professer devant public, ses erreurs auxquelles il se croit tenu en conscience d'adhérer.
Lapua Ack Imp

Article 15 : les Lefebvristes sedevacantistes doctrinaux ou simplement pratiques font-ils œuvre …

À plusieurs reprises déjà, dans des documents officiels adressés au Monde Catholique, Nous avons démontré combien est erronée la doctrine de ceux, qui sous le nom séducteur de liberté du culte, proclament l’apostasie légale de la société, la détournant ainsi de son Auteur divin.
Léon XIII, È giunto
Lapua Ack Imp

Article 15 : les Lefebvristes sedevacantistes doctrinaux ou simplement pratiques font-ils œuvre …

oyons également le texte latin, qui à mon avis est encore plus explicite :
Insuper declarat ius ad libertatem religiosam esse revera fundatum in ipsa dignitate personae humanae, qualis et verbo Dei revelato (!!!!!) et ipsa ratione cognoscitur.
Paulus VI, DIGNITATIS HUMANAE, I, °2)
Donc Paul VI déclare sans équivoque à VII que la liberté religieuse fait partie de la révélation.More
oyons également le texte latin, qui à mon avis est encore plus explicite :

Insuper declarat ius ad libertatem religiosam esse revera fundatum in ipsa dignitate personae humanae, qualis et verbo Dei revelato (!!!!!) et ipsa ratione cognoscitur.

Paulus VI, DIGNITATIS HUMANAE, I, °2)

Donc Paul VI déclare sans équivoque à VII que la liberté religieuse fait partie de la révélation.
Lapua Ack Imp

Article 15 : les Lefebvristes sedevacantistes doctrinaux ou simplement pratiques font-ils œuvre …

S.S. Pie IX, Quanta Cura, 8 décembre 1864 a écrit:
ils ne craignent pas de soutenir cette opinion erronée, funeste au maximum pour l'Église catholique et le salut des âmes, que Notre Prédécesseur Grégoire XVI, d'heureuse mémoire, qualifiait de "délire" : "La liberté de conscience et des cultes est un droit propre à chaque homme.More
S.S. Pie IX, Quanta Cura, 8 décembre 1864 a écrit:

ils ne craignent pas de soutenir cette opinion erronée, funeste au maximum pour l'Église catholique et le salut des âmes, que Notre Prédécesseur Grégoire XVI, d'heureuse mémoire, qualifiait de "délire" : "La liberté de conscience et des cultes est un droit propre à chaque homme.
Lapua Ack Imp

Article 15 : les Lefebvristes sedevacantistes doctrinaux ou simplement pratiques font-ils œuvre …

L’Église en fera-t-elle un crime à la France ? La Pape voudra-t-il anathématiser pour cela notre société moderne ?
Évidemment non. Le saint-siège admet ou tolère cet état de choses :
il n’admet point la doctrine de la liberté des cultes, il en supporte le fait.
En deux documents impérissables, l’encyclique Immortale Dei, du 1er novembre 1885, sur la constitution chrétienne des États, et …
More
L’Église en fera-t-elle un crime à la France ? La Pape voudra-t-il anathématiser pour cela notre société moderne ?

Évidemment non. Le saint-siège admet ou tolère cet état de choses :
il n’admet point la doctrine de la liberté des cultes, il en supporte le fait.

En deux documents impérissables, l’encyclique Immortale Dei, du 1er novembre 1885, sur la constitution chrétienne des États, et l’encyclique Libertas praestantissimum, du 20 juin 1888, sur la notion, l’usage et les abus de la liberté, le souverain pontife Léon XIII a nettement défini, pour les individus comme pour les États, d’une par les principe inviolables, d’autre part les application pratiques et les tolérances raisonnables que l’Église autorise en nos temps troublés.


Cours d'Instruction religieuse à l'usage des catéchismes de persévérance, des maisons d'éducation et des personnes du monde - Par Mgr CAULY, Protonotaire Apostolique, Vicaire général de Reims - Honoré d'un bref de Sa Sainteté Le Pape Léon XIII et approuvé par Son Em. le Cardinal Langénieux, Archevêque de Reims – APOLOGÉTIQUE CHRÉTIENNE, les Mystère en Face de la Raison, Accord des Sciences et de la Foi Questions Historiques – ( 10ème édition) - ANCIENNE Librairie Ch. Poussielgue 1916 – (Nihil obstat.Imprimatur 1908) – L.J Card LUÇON.Arch. Remensis , Leo ALDOPHUS Arch. Parisiensis- Chapitre X. L’encyclique et le Syllabus. Article II.L’Église en face du libéralisme et des libertés modernes. pp.579,580
Lapua Ack Imp

Article 15 : les Lefebvristes sedevacantistes doctrinaux ou simplement pratiques font-ils œuvre …

<< avant de proclamer seulement qu'on ne doit pas empêcher un homme de pratiquer sa religion selon sa conscience (quelle qu'elle soit), l'ordre public juste étant sauvegardé ». >>
"Vatican II", "Dignitatis Humanae", 7 décembre 1965 a écrit: L’Église, donc, fidèle à la vérité de l’Évangile, suit la voie qu’ont suivie le Christ et les Apôtres lorsqu’elle reconnaît le principe de la liberté …More
<< avant de proclamer seulement qu'on ne doit pas empêcher un homme de pratiquer sa religion selon sa conscience (quelle qu'elle soit), l'ordre public juste étant sauvegardé ». >>

"Vatican II", "Dignitatis Humanae", 7 décembre 1965 a écrit: L’Église, donc, fidèle à la vérité de l’Évangile, suit la voie qu’ont suivie le Christ et les Apôtres lorsqu’elle reconnaît le principe de la liberté religieuse comme conforme à la dignité de l’homme et à la Révélation divine, et qu’elle encourage une telle liberté

Versus :

S.S. Pie IX, Quanta Cura, 8 décembre 1864 a écrit:

Et contre la doctrine de la Sainte Écriture, de l'Église et des saints Pères
, ils affirment sans hésitation que : "la meilleure condition de la société est celle où on ne reconnaît pas au pouvoir le devoir de réprimer par des peines légales les violations de la loi catholique, si ce n'est dans la mesure où la tranquillité publique le demande". À partir de cette idée tout à fait fausse du gouvernement des sociétés, ils ne craignent pas de soutenir cette opinion erronée, funeste au maximum pour l'Église catholique et le salut des âmes, que Notre Prédécesseur Grégoire XVI, d'heureuse mémoire, qualifiait de "délire" : "La liberté de conscience et des cultes est un droit propre à chaque homme. Ce droit doit être proclamé et garanti par la loi dans toute société bien organisée. Les citoyens ont droit à l'entière liberté de manifester hautement et publiquement leurs opinions quelles qu'elles soient, par les moyens de la parole, de l'imprimé ou tout autre méthode sans que l'autorité civile ni ecclésiastique puisse lui imposer une limite".
Lapua Ack Imp

Peut-on sacrer des évêques sans mandat pontifical? Dom Gréa - La Contrerévolution en marche

Dans tous les temps , il est démontré aux catholiques que l'institution canonique transmet seule aux évêques les pouvoirs des Apôtres , seuls envoyés de Dieu pour établir son Eglise
Lapua Ack Imp

Peut-on sacrer des évêques sans mandat pontifical? Dom Gréa - La Contrerévolution en marche

Les patriarches convoquaient et présidaient les conciles des évêques soumis à leur juridiction, ils confirmaient l’élection des métropolitains, les consacraient, et recevaient les appels contre les jugements des métropolitains
Lapua Ack Imp

Peut-on sacrer des évêques sans mandat pontifical? Dom Gréa - La Contrerévolution en marche

Or, quel rapport avec les sectes autocéphales et anarchistes de dégénéré d'hérético-schismatique lefebvro-guérardinne ?..