Normandt
Normandt
231

263. Comprendre ou condamner

C’est heureux qu’il y ait d’autres personnes près du Cœur de Dieu qui savent reconnaitre la vérité. Ébed-Mélek se confie à Jérémie comme Nicodème l’a fait avec Jésus : « Monseigneur le roi, ce …More
C’est heureux qu’il y ait d’autres personnes près du Cœur de Dieu qui savent reconnaitre la vérité. Ébed-Mélek se confie à Jérémie comme Nicodème l’a fait avec Jésus :
« Monseigneur le roi, ce que ces gens-là ont fait au prophète Jérémie, c’est mal ! » Jérémie, chapitre 38, versets 8 à 9
Puis :
Le roi donne alors cet ordre à Ébed-Mélek l’Éthiopien : « Prends trente hommes avec toi, et fais remonter de la citerne le prophète Jérémie avant qu’il ne meure. » Jérémie, chapitre 38, verset 10
Le roi accepte de ressortir Jérémie de la citerne. Cela ne prend qu’une seule personne pour changer la situation précaire d’une autre.
Ce texte nous démontre comme la ligne est mince entre condamner ou comprendre une personne. La ligne est mince entre la connaissance de ce qui est bien et de ce qui est mal. Évaluons comment une manigance, une conspiration contre une personne cause du mal, souvent irréparable.
Souhaitons que ce ne soit pas nous qui embarquons dans de telles propagandes contre les autres …More
Normandt
148

262. Le silence apparent de Dieu

Lorsque nous travaillons avec d’autres personnes, lorsque nous vivons dans un groupe, dès qu’il y a des personnes autour de nous, habituellement, nous vivons de belles expériences. Mais il peut y …More
Lorsque nous travaillons avec d’autres personnes, lorsque nous vivons dans un groupe, dès qu’il y a des personnes autour de nous, habituellement, nous vivons de belles expériences.
Mais il peut y avoir aussi des contradictions entre les points de vue, entre les idées et les réalisations. Les relations sont riches de sens lorsque chaque personne ne pense pas seulement à elle-même, mais aussi aux autres.
Si la personne n’est pas bien écoutée, si elle est ridiculisée, si elle subit l’intimidation et la violence des autres, le mal la détruit à petit feu. Les chefs qui tiennent Jérémie en prison disent au roi Sédécias :
« Que cet homme soit mis à mort : en parlant comme il le fait, il démoralise tout ce qui reste de combattant dans la ville, et toute la population. Ce n’est pas le bonheur du peuple qu’il cherche, mais son malheur. » Jérémie, chapitre 38, verset 4
Cet officier pense détenir la vérité et il veut éliminer Jérémie qui n’a pas le même point de vue que lui. Or, Jérémie est placé …More

261. Dieu est réel

Des responsables du Temple vont insister et planifier la capture de Jésus. Nicodème demande : « Notre Loi permet-elle de juger un homme sans l’entendre d’abord pour savoir ce qu’il a fait ? » Jean,…More
Des responsables du Temple vont insister et planifier la capture de Jésus. Nicodème demande :
« Notre Loi permet-elle de juger un homme sans l’entendre d’abord pour savoir ce qu’il a fait ? » Jean, chapitre 7, versets 51
Nicodème cherche à secourir Jésus, mais certains d’entre eux ne veulent pas l’écouter. Lorsque nous sommes convaincus qu’une personne est fausse, même à tort et à cause de fausses rumeurs, de manipulations des consciences, même si la personne est fondamentalement authentique, la porte se referme sur la vérité de cette personne.
Puis, ils développent des moyens obscurs pour crucifier Jésus. Et c’est comme cela que, dans le monde, que tant de personnes sont blessées, tant de personnes sont persécutées, maltraitées, tuées. C’est le même péché qui se répète constamment, parce que quelques personnes ne sont pas à l’écoute. Elles ne prennent pas le temps d’observer, d’entendre et de comprendre. Le mal collectif cause la mort.
Notre prière peut aider à faire la différence, afin …More

260. La vie, la joie, l’amour

Paul déclare : « La foi est une façon de posséder ce que l’on espère, un moyen de connaitre des réalités qu’on ne voit pas. » Hébreux, chapitre 11, verset 1 La foi, c’est posséder ce que nous …More
Paul déclare :
« La foi est une façon de posséder ce que l’on espère, un moyen de connaitre des réalités qu’on ne voit pas. » Hébreux, chapitre 11, verset 1
La foi, c’est posséder ce que nous espérons, l’Amour de Dieu, qui est déjà là.
La foi nous invite à connaitre les réalités que nous ne voyons pas de nos yeux. Nous ne voyons pas l’air que nous respirons et nous savons que c’est nécessaire, sinon nous allons étouffer.
La vie, la joie, l’amour sont des réalités vitales que nous ne voyons pas, mais que nous vivons et que nous apercevons chez les autres.
Dieu nous les offre.
Ayons foi en Dieu.
Bible Liturgique, site internet : AELF 2011-2014 Livre : Révélons Dieu, Normand Thomas

259. Dieu sait Aimer

Le livre de la Sagesse a été écrit quelques centenaires avant la venue de Jésus dans notre monde. C’est un livre d’une grande qualité et d’une grande beauté. Mais parfois, dans cet écrit aussi, le …More
Le livre de la Sagesse a été écrit quelques centenaires avant la venue de Jésus dans notre monde. C’est un livre d’une grande qualité et d’une grande beauté. Mais parfois, dans cet écrit aussi, le rôle de Dieu ne semble pas clair :
« En même temps que tu frappais nos adversaires, tu nous appelais pour nous donner ta gloire. » Sagesse, chapitre 18, verset 8
C’est curieux de penser que Dieu peut « frapper nos adversaires », surtout s’il est Amour. Nos adversaires sont les enfants de Dieu ! Qui frappaient ces adversaires ? Non pas Dieu.
Pour comprendre la Bible, il importe de savoir qu’il y a l’histoire et que Dieu est présent dans cette histoire. Nous vous souhaitons de la lire ou de la relire.
L’histoire, c’est les êtres humains qui souvent, sont inhumains par leurs pensées, leurs gestes et par leurs paroles. Par exemple, dire que Dieu frappe les ennemis, ce n’est pas très humain, c’est même un passage qui est contre la charité. Nous savons que Dieu ne peut pas frapper les humains qu’il …More

Dimanche 26 mai 2024

Matthieu 28,16-20 Romains 8,14-17 Deutéronome 4,32-34.39-40 Sainte Trinité, solennité Il n’y a rien de plus simple que de savoir qui est la Trinité. Depuis la présence de Jésus dans notre monde, …More
Matthieu 28,16-20 Romains 8,14-17 Deutéronome 4,32-34.39-40 Sainte Trinité, solennité
Il n’y a rien de plus simple que de savoir qui est la Trinité. Depuis la présence de Jésus dans notre monde, nombreux sont les écrits de personnes qui essaient de toutes les manières possibles, de mentionner l’évidence de l’Amour de Dieu, en commençant par saint Jean qui nous dit : Dieu est Amour.
Les écrivains et les penseurs ont tous tenté de cerner les détails importants de la vie de Jésus, de la Tendresse du Père et l’Amour de l’Esprit que Jésus nous offre à la fin de sa vie.
Quelle est la chose la plus importante au monde, dont nous ne cessons de chercher : l’Amour de Dieu? Nous l’avons trouvé ce matin : Dieu nous Aime.
La Sainte Trinité est Amour. Des grands théologiens ont déclaré que le Père aime le Fils, le Fils est aimé du Père et le Saint Esprit est l’Amour entre les deux.
L’Amour est ce qu’il y a de plus simple, mais nous avons le don de le compliquer. Je pense que ce don de compliquer …More

258. À l’écoute de Dieu

Des personnes quittent l’Église parce qu’elles ne voient pas la foi dans ceux qui la fréquentent. La foi ne se voit pas. Elle se vit. Mais, ses personnes qui partent sont aussi responsables de leur …More
Des personnes quittent l’Église parce qu’elles ne voient pas la foi dans ceux qui la fréquentent.
La foi ne se voit pas. Elle se vit. Mais, ses personnes qui partent sont aussi responsables de leur foi. Elles ne comprennent pas que tous sont en cheminement. Personne n’est parfait. Être triste, par exemple, ne veut pas dire que Jésus n’est pas dans leur cœur.
C’est le moment de retourner dans leur cœur et de retrouver Jésus. Chaque personne prend racine en Dieu et ensuite devient ses témoins. Marchons dans la foi, même si elle ne parait pas aux yeux de personnes qui ne cherchent pas Jésus.
Redisons à Jésus que nous voulons le suivre et que nous voulons prendre la responsabilité de le connaitre davantage, afin de ne pas être ébranlés lors de vagues un peu plus fortes, de combats et d’épreuves.
Dieu montre qu’il est aussi dans les personnes qui transmettent la sagesse de sa volonté :
« Celui qui vous écoute m’écoute. » Luc, chapitre 10, verset 16
Dieu est dans le cœur des personnes qu’il …More
Normand Thomas
Ben Sirac le Sage: 15, 20
Panetier
@Normandt Vous écrivez : " Dieu est dans le cœur des personnes qu’il place sur notre route." L'Eglise nous enseigne " Dieu est présent dans l'âme …More
@Normandt
Vous écrivez : " Dieu est dans le cœur des personnes qu’il place sur notre route." L'Eglise nous enseigne " Dieu est présent dans l'âme des baptisés. "
Vous écrivez : " Tant que nous serons contre l’idée de l’Église de Jésus qu’il gouverne encore aujourd’hui, nous serons contre Dieu." Cela fait effectivement partie de la foi de ne pas séparer NSJC de son Eglise. Toutefois pour notre temps, il faut prendre en compte le mystère d'iniquité en cours et expliquer que les hérésies abondantes de ce pontificat sont certes permises par Dieu mais non pas inspirées par lui.
2 more comments

257. Jésus est l’exemple

Jésus, même s’il voit la fin de sa vie arriver, il ne s’arrête pas en chemin : « Comme s’accomplit le temps où il va être enlevé au ciel, Jésus, le visage déterminé, prend la route de Jérusalem …More
Jésus, même s’il voit la fin de sa vie arriver, il ne s’arrête pas en chemin :
« Comme s’accomplit le temps où il va être enlevé au ciel, Jésus, le visage déterminé, prend la route de Jérusalem. » Luc, chapitre 9, verset 51
Jésus prend courage et il continue la route. Il sait l’importance d’être fidèle à sa mission.
Continuons de trouver des moyens de nous approcher de Jésus et grandissons dans la foi. Que Jésus réalise sa mission dans notre vie. Soyons nourris de sa vie.
Bible Liturgique, site internet : AELF 2011-2014
Livre : Révélons Dieu, Normand Thomas

256. Rendre grâce à Dieu

Après un périple à chercher des coupables, sa conscience lui rappelle ce qu’il vient de dire contre Dieu. Job opte pour un peu plus de réserve. Je suis : « trop peu de chose, que puis-je te répondre …More
Après un périple à chercher des coupables, sa conscience lui rappelle ce qu’il vient de dire contre Dieu. Job opte pour un peu plus de réserve. Je suis :
« trop peu de chose, que puis-je te répondre ? Je mets la main sur ma bouche. » Job, chapitre 40, verset 4
Job semble dire : « Je mets un frein sur ma bouche, afin que ma conscience s’approche de l’Amour de Dieu, qu’elle laisse Dieu l’inonder de son eau vive ». Dieu aura la chance, à nouveau, de lui montrer qu’il l’aime. La vie en Dieu continue.
Job a accepté de réaliser la paix dans son cœur. Il a accepté d’être à nouveau à l’écoute de Dieu. Et il comprend, finalement, qu’il est celui qui doit se regarder profondément en lui-même et laisser Dieu l’aimer comme avant. Il ne lui reste qu’à se relever et reprendre confiance en Dieu, revivre une relation sincère avec Dieu.
Il n’y a pas de raisons pour s’énerver et vouloir tout changer. Recueillons-nous ! Il y a un principe qui demeure et c’est Dieu.
Nous pourrions dire, avec Job :
« Et moi …More

255. Un ami

Job dit : « Je suis pur, sans péché, je suis net, et en moi pas de faute. Or Dieu invente des griefs contre moi ; il me tient pour son ennemi. » Job déclare : « J’ai raison, mais Dieu écarte mon …More
Job dit :
« Je suis pur, sans péché, je suis net, et en moi pas de faute. Or Dieu invente des griefs contre moi ; il me tient pour son ennemi. » Job déclare : « J’ai raison, mais Dieu écarte mon droit.
Malgré mon bon droit, je passe pour menteur ; une flèche est en moi, blessure incurable, sans que j’aie péché. »
Y a-t-il un homme comme Job ? Il boit le sarcasme comme de l’eau. Il chemine en compagnie des malfaiteurs et fait route avec les hommes de méchanceté.
Car il a dit : « L’homme ne gagne rien à mettre sa joie en Dieu. » Job, chapitre 33, versets 9 à 10. Chapitre 34, versets 5 à 9
Voici comment la vie de Job bascule. C’est lorsqu’il commence à tout rejeter sur le dos de Dieu. Il est déçu et il en veut à Dieu. Il s’en prend à Dieu et il récrimine contre Dieu.
Élihou décide de lui parler :
« Penses-tu être dans ton droit, » quand tu déclares : « J’ai raison contre Dieu, » quand tu lui dis : « Toi, que t’importes, et pour moi quel profit, si je pèche ou non ? » Job, chapitre 35, …More

254. La présence de Dieu

Job est éprouvé et découragé. Il ne sait plus quoi faire ni quoi dire. Il était riche et béni d’une famille. Il était bien vu de son entourage. Il avait ce dont tout homme de son temps rêve de …More
Job est éprouvé et découragé. Il ne sait plus quoi faire ni quoi dire. Il était riche et béni d’une famille. Il était bien vu de son entourage. Il avait ce dont tout homme de son temps rêve de posséder.
Le danger se situe là, exactement. Lorsque quelqu’un possède tout, qu’est-ce qu’il lui reste à conquérir ou à gagner ? Il risque de s’asseoir avec ses acquis et d’attendre que le temps passe.
Dès que Job s’assoit et demeure sur place, il n’avance plus et il ne recule plus. Il se coince. Il est devenu conscient de tout ce qu’il a.
Ensuite, il commence à se plaindre et à craindre de tout perdre. Il est piégé dans ce cercle vicieux.
Job est à bout, il ne ressent plus la présence de Dieu et il se tourne vers ses amis :
« Ayez pitié de moi, ayez pitié de moi, vous du moins, mes amis, car la main de Dieu m’a frappé. Pourquoi me poursuivre comme Dieu lui-même ? Ne serez-vous jamais rassasiés de ma chair ? » Job, chapitre 19, versets 21 à 22
Dans la tourmente, Job déclare que Dieu l’a frappé. …More

253. Dieu nous soutient

Déraper spirituellement de manière volontaire, c’est lorsque nous commençons à délaisser certaines pratiques de la foi, la messe, la Parole de Dieu, les réunions de prières, pour aucune raison …More
Déraper spirituellement de manière volontaire, c’est lorsque nous commençons à délaisser certaines pratiques de la foi, la messe, la Parole de Dieu, les réunions de prières, pour aucune raison valable. Et pour une manipulation de la volonté, c’est lorsque nous trouvons des fausses raisons qui ne sont que des moyens de justifier notre tiédeur. Il est donc important d’observer ce qui nous restreint et nous ralentit. Cela permet de nous ajuster, si nécessaire.
C’est différent s’il y a de la fatigue morale ou physique qui nous limite. Nous le savons, lorsque nous sommes dans l’incapacité morale ou physique qui nous empêche de réaliser, dans la foi, ce que nous souhaiterions.
La fatigue morale peut, en effet, se produire lorsque nous faisons trop d’exercices spirituels, par crainte de ne pas être purs ou parfaits. L’orgueil prendra le relais. Il est recommandé de vivre un rythme de prière qui nous convient et de faire confiance à la miséricorde de Dieu.
Un athlète ne soulève pas des poids et …More

Dimanche 19 mai 2024

Jean 15,26-27.16,12-15 Galates 5,16-25 Apôtres 2,1-11 Pentecôte, solennité Dès la première phrase du livre des Actes des Apôtres, nous pouvons observer ce point : « Quand arriva le jour de la Pentecôte …More
Jean 15,26-27.16,12-15 Galates 5,16-25 Apôtres 2,1-11 Pentecôte, solennité
Dès la première phrase du livre des Actes des Apôtres, nous pouvons observer ce point : « Quand arriva le jour de la Pentecôte, au terme des cinquante jours après Pâques, ils se trouvaient réunis tous ensemble. « Ils se trouvaient réunis tous ensemble. » Être ensemble est majeur pour l’Église en fondation, et encore aujourd’hui. Toutes les personnes qui ont à recevoir le Saint Esprit sont réunis et possiblement que personne ne sait ce qui se produira.
Or, il est écrit : « Soudain un bruit survint du ciel comme un violent coup de vent : la maison où ils étaient assis en fut remplie tout entière. Alors leur apparurent des langues qu’on aurait dites de feu, qui se partageaient, et il s’en posa une sur chacun d’eux. Tous furent remplis d’Esprit Saint »
Si plusieurs commencent à chanter en langues, c’est-à-dire, parler le langage du Saint Esprit, nous pouvons imaginer la joie et l’exaltation du cœur de chaque personne …More

252. Vivre avec le cœur

Parfois, au cours d’une vie, nous pouvons nous retrouver dans un dérapage personnel ou de groupe, mais Dieu n’y est pour rien. C’est nous qui tombons et cela nous ébranle. Une réflexion sur la …More
Parfois, au cours d’une vie, nous pouvons nous retrouver dans un dérapage personnel ou de groupe, mais Dieu n’y est pour rien. C’est nous qui tombons et cela nous ébranle. Une réflexion sur la situation, nous l’espérons, conduira à une plus profonde conversion.
Le dérapage personnel peut arriver de manière volontaire ou à l’improviste, comme lorsque nous glissons et tombons sur la glace. C’est très désagréable de tomber sur la glace l’hiver. Nous ressentons un sentiment d’impuissance, un sentiment de frustration. Cette frustration, nous la déposons souvent sur le compte de la glace.
Spirituellement, lorsque nous vivons un problème qui se produit à l’improviste, c’est différent, parce que nous n’avons pas un mal physique, mais un mal contre l’âme. Et ce mal n’est presque pas détectable ou observable. Il peut être très subtil.
Parfois, nous déposons cette frustration sur le compte des autres ou sur Dieu. Alors, comment faire pour ne pas tomber dans un piège spirituel ? Vous avez sûrement …More

251. La lumière intérieure

Parfois Dieu semble sévère : « Le Seigneur s’irrite contre Salomon parce qu’il s’est détourné du Seigneur Dieu d’Israël. » 1er livre des Rois, chapitre 11, verset 9 Dieu « s’irrite » devant l’impiété …More
Parfois Dieu semble sévère :
« Le Seigneur s’irrite contre Salomon parce qu’il s’est détourné du Seigneur Dieu d’Israël. » 1er livre des Rois, chapitre 11, verset 9
Dieu « s’irrite » devant l’impiété de Salomon. Mais Dieu, en réalité, n’a pas besoin de s’irriter, puisque c’est Salomon qui se persécute lui-même avec son impiété. Les paroles et gestes malsains de Salomon l’irritent lui-même.
La lumière intérieure que Dieu nous a donnée, nous permet de juger entre ce qui est bien et ce qui est moins bien. Dieu nous a tout donné ; il nous reste à bien nous en servir. Mal nous servir des grâces de Dieu, c’est nous condamner nous-mêmes, au mal.
Dans les deux textes suivants, nous avons un résumé sur l’importance d’être éclairés pour bien choisir entre le mal et le bien :
La contemplation est regard de foi, fixé sur Jésus. « Je L’avise et Il m’avise », disait le saint curé d’Ars en prière devant le Tabernacle (cf. F. Trochu, Le curé d’Ars Saint Jean Marie Vianney, p. 223-224).
Cette attention …More

250. Amour Total et Définitif

Dieu ne peut être qu’Amour. Quoique, encore aujourd’hui, nous ayons des pensées d’auteurs qui ressemblent à ceux décrits dans la Bible. Aventurons-nous bien au-delà du pardon pour connaitre Dieu. …More
Dieu ne peut être qu’Amour. Quoique, encore aujourd’hui, nous ayons des pensées d’auteurs qui ressemblent à ceux décrits dans la Bible.
Aventurons-nous bien au-delà du pardon pour connaitre Dieu.
Pardonnons aux êtres humains d’avoir placé un fardeau trop lourd sur les épaules de Dieu. Puis, changeons notre perception sur Dieu et reconnaissons qu’il est Amour Total et Définitif.
Reconnaissons nos propres torts et notre propre cheminement rempli d’hésitation, d’encombrement et de faussetés qui embrouillent l’image de Dieu. Cela demande du temps pour y arriver.
Dans ce récit, quelques-uns reconnaissent Dieu. Jésus est venu pour nous montrer qui il est. Dieu veut guérir chaque personne. Sommes-nous prêts à être guéris :
« Les gens de cet endroit reconnaissent Jésus ; ils font avertir toute la région, et on lui amène tous les malades. Ils le supplient de leur laisser seulement toucher la frange de son manteau, et tous ceux qui le font sont sauvés. » Matthieu, chapitre 14, versets 35 à 36
More

249. Dieu t’Aime

Nous disons que pour pardonner, nous devons aller au-delà du don, par-dessus le don. Pour pardonner, il importe de nous arrêter et prendre le temps de bien observer la situation, pour ensuite pardonner. …More
Nous disons que pour pardonner, nous devons aller au-delà du don, par-dessus le don. Pour pardonner, il importe de nous arrêter et prendre le temps de bien observer la situation, pour ensuite pardonner.
Pardonnons à tous les auteurs qui, avec un manque de connaissance, tout à fait normale, ont placé sur le dos de Dieu beaucoup de paroles contraires qui nuisent à son Amour.
Si un zèbre réalisait une peinture de Dieu, il le peindrait avec des lignes noires et blanches. Nous peignons trop souvent Dieu comme nous pensons qu’il est et non pas comme il est.
En lisant la Bible, nous devons aller encore plus à fond pour comprendre Dieu. Les humains ont donné une représentation de Dieu qui, des fois, est vengeresse, inhumaine, voire un tyran.
Imaginons une belle pièce de théâtre, avec l’expression des personnes que cela suppose. Voici ce qui est placé, par Jérémie, dans la bouche de Dieu, pour la ville de Sion :
« Oui, comme un ennemi je t’ai blessée — sévère correction ! Sur la masse de tes …More

248. Dieu continue son œuvre

Jérémie voit la sagesse de Dieu dans le potier qui travaille sur le tour et qui façonne un vase : « le vase qu’il façonne de sa main avec l’argile est manqué. Alors il recommence, et il fait un autre …More
Jérémie voit la sagesse de Dieu dans le potier qui travaille sur le tour et qui façonne un vase :
« le vase qu’il façonne de sa main avec l’argile est manqué. Alors il recommence, et il fait un autre vase, selon ce qu’il est bon de faire, aux yeux d’un potier. » Jérémie, chapitre 18, verset 4
Dieu souhaite que le vase soit remodelé par la vérité, la pureté, la sagesse. Dieu souhaite que son œuvre soit reformée. Il souhaite l’aider.
Mais, si la terre est trop sèche, elle ne tiendra pas, si elle est trop humide, elle ne se laissera pas former.
La terre sèche, c’est l’humain qui se tient loin de Dieu et il manque de ressources pour mener à bien sa mission.
La terre trop humide est comme celui qui se glorifie lui-même, au lieu de laisser Dieu lui offrir la saine mesure de sa grâce.
Il ne reste que la terre malléable qui demeure en Dieu et où Dieu peut la façonner à sa guise. Ensuite, il pourra remplir le vase, puis demeurer en lui.
Dieu « le potier » ne peut pas manquer son œuvre. C’est …More
Normandt
222

247. Reconnaitre l’Amour de Dieu

Jérémie semble dire ceci au nom de Dieu : « Maudit soit l’homme qui met sa foi dans un mortel, qui s’appuie sur un être de chair, tandis que son cœur se détourne du Seigneur. » Jérémie, chapitre …More
Jérémie semble dire ceci au nom de Dieu :
« Maudit soit l’homme qui met sa foi dans un mortel, qui s’appuie sur un être de chair, tandis que son cœur se détourne du Seigneur. » Jérémie, chapitre 17, verset 5
Jérémie, comme tous les prophètes de son temps, essaie de comprendre ce que Dieu lui transmet et de le partager de la manière la plus appropriée au peuple.
Tout en donnant un enseignement ou une règle de conduite de la part de Dieu, le prophète y inclus parfois des pensées inhumaines.
Soyons-en certains. Tous les textes de la Bible sont voulus de Dieu. Ils nous permettent de découvrir que l’humanité ne réussit pas toujours à reconnaitre l’Amour de Dieu.
Dieu est Amour, il ne maudit pas. C’est la personne qui s’éloigne de l’Amour de Dieu qui se maudit elle-même.
Bible Liturgique, site internet : AELF 2011-2014
Livre : Révélons Dieu, Normand Thomas

246. Devenir libre

Préparons notre cœur : « Alors, enlevez les dieux étrangers qui sont au milieu de vous, et tournez votre cœur vers le Seigneur, le Dieu d’Israël. » Josué, chapitre 24, verset 24 C’est la clef, afin …More
Préparons notre cœur :
« Alors, enlevez les dieux étrangers qui sont au milieu de vous, et tournez votre cœur vers le Seigneur, le Dieu d’Israël. » Josué, chapitre 24, verset 24
C’est la clef, afin de devenir libre. Au jour le jour, laissons les illusions, les automatismes qui figent et emprisonnent à notre insu, les dérèglements spirituels dont nous devenons habitués. Refusons ces « dieux étrangers ».
Les pensées destructrices, les manipulations, les médisances sont autant de fermetures du cœur envers soi, envers les autres et envers la Trinité.
Revenons au cœur à Cœur avec Dieu. Faisons le tri de ce qui nous empêche d’être libres. Allons à Dieu avec un cœur d’enfant, libéré de tout enfermement. Jésus nous y invite :
« Laissez les enfants, ne les empêchez pas de venir à moi, car le Royaume des cieux est à ceux qui leur ressemblent. » Matthieu, chapitre 19, verset 14
Laissons-nous aimer de Dieu, comme l’enfant s’abandonne sur le cœur de ses parents. Remettons-lui nos craintes, nos attaches …More