Clicks585
shazam
3
Erreur de LUTHER : "L'Écriture seule" plutôt que "L'Écriture en premier" Erreur de LUTHER : "L'Écriture seule" plutôt que "L'Écriture en premier". Par Fr. Robert Barron Quelles sont les conséquences …More
Erreur de LUTHER : "L'Écriture seule" plutôt que "L'Écriture en premier"

Erreur de LUTHER : "L'Écriture seule" plutôt que "L'Écriture en premier".

Par Fr. Robert Barron

Quelles sont les conséquences du « sola scriptura » ?

Dans la perspective religieuse, où les choses sont d’une importance considérable, non seulement il faut s’ouvrir à cette grande conversation, mais il faut aussi admettre une voix interprétative, une parole vivante provenant d’une autorité : les Evêques et le Pape, en l’occurrence.

Voilà ce qu’en disent les catholiques : la Bible d’abord ! La Bible au centre de tout ! Et c’est une conversation régulée disciplinée. C’est ainsi qu’on la lira correctement.

Le problème du « sola scriptura », c’est qu’il finit par détruire la Bible, où du moins il nous fournit une Bible qui n’est pas pleinement comprise. Je dirais donc « l’écriture en premier », mais pas « seule ».

Une vidéo de : Un Feu sur la Terre.
shazam
Pour résumer :

Luther : "L’Ecriture seule."
Fr. Baron : "L’Ecriture en premier, mais pas seule."
AveMaria44 : "Ce n’est pas l’Ecriture en premier mais la tradition."
Dei Verbum : (extraits)
9. Le rapport réciproque entre la Tradition et l’Écriture
La sainte Tradition et la Sainte Écriture sont donc reliées et communiquent étroitement entre elles. Car toutes deux, jaillissant de la même source …More
Pour résumer :

Luther : "L’Ecriture seule."
Fr. Baron : "L’Ecriture en premier, mais pas seule."
AveMaria44 : "Ce n’est pas l’Ecriture en premier mais la tradition."
Dei Verbum : (extraits)
9. Le rapport réciproque entre la Tradition et l’Écriture
La sainte Tradition et la Sainte Écriture sont donc reliées et communiquent étroitement entre elles. Car toutes deux, jaillissant de la même source divine, ne forment pour ainsi dire qu’un tout et tendent à une même fin. En effet, la Sainte Écriture est la Parole de Dieu en tant que, sous l’inspiration de l’Esprit divin, elle est consignée par écrit ; quant à la sainte Tradition, elle porte la Parole de Dieu, confiée par le Christ Seigneur et par l’Esprit Saint aux Apôtres, et la transmet intégralement à leurs successeurs, pour que, illuminés par l’Esprit de vérité, en la prêchant, ils la gardent, l’exposent et la répandent avec fidélité : il en résulte que l’Église ne tire pas de la seule Écriture Sainte sa certitude sur tous les points de la Révélation. C’est pourquoi l’une et l’autre doivent être reçues et vénérées avec un égal sentiment d’amour et de respect
10. Tradition, Écriture, Peuple de Dieu et Magistère
La sainte Tradition et la Sainte Écriture constituent un unique dépôt sacré de la Parole de Dieu, confié à l’Église ; en s’attachant à lui, le peuple saint tout entier uni à ses pasteurs reste assidûment fidèle à l’enseignement des Apôtres (…)
Il est donc clair que la sainte Tradition, la Sainte Écriture et le Magistère de l’Église, selon le très sage dessein de Dieu, sont tellement reliés et solidaires entre eux qu’aucune de ces réalités ne subsiste sans les autres, et que toutes ensemble, chacune à sa manière, sous l’action du seul Esprit Saint, elles contribuent efficacement au salut des âmes.
Merci à La Louange de mes lèvres, merci AveMaria44, et merci à Frère Barron :)
(Et à Luther aussi ?... 😲 )
AveMaria44
Le problème c'est que ce n'est pas l’Écriture en premier mais la Tradition.
Psaume 62
A ce sujet, lire la belle et courte Constitution dogmatique Dei verbum.