04:21
Tonio.pourjesus
Je vous remercie pour votre réflexion. Elle m'aidera. Il me reste toujours une interrogation derrière la tête pour ce sujet. Comment avec ces hypothèses être net avec le péché originel ? Ils sont coupables. Dieu n'est pas injuste si ils subissent une peine. Et si personne ne prie pour eux...
fr.sourire
Pour illustrer le début du propos de votre vidéo je citerai les versets des psaumes suivants :
Beaucoup demandent : « Qui nous fera voir le bonheur ? » Sur nous, Seigneur, que s'illumine ton visage ! (Ps. 4)
Ton amour vaut mieux que la vie : tu seras la louange de mes lèvres ! (Ps 62)
Tu m'apprends le chemin de la vie : devant ta face, débordement de joie ! A ta droite, éternité de délices ! (Ps.…More
Pour illustrer le début du propos de votre vidéo je citerai les versets des psaumes suivants :
Beaucoup demandent : « Qui nous fera voir le bonheur ? » Sur nous, Seigneur, que s'illumine ton visage ! (Ps. 4)
Ton amour vaut mieux que la vie : tu seras la louange de mes lèvres ! (Ps 62)
Tu m'apprends le chemin de la vie : devant ta face, débordement de joie ! A ta droite, éternité de délices ! (Ps. 15)
fr.sourire
Merci pour cet échange cher tonio.pourjesus. Voici mon opinion sur la doctrine des Limbes.
Les âmes des enfants baptisés n’ont pas plus eu le temps que les âmes des enfants non-baptisés de poser un quelconque acte libre dans un sens ou un autre. Du moins un quelconque acte libre caractéristique de l’âge dit de raison. A ce sujet, je me souviens avoir lu une étude scientifique qui tendait à …More
Merci pour cet échange cher tonio.pourjesus. Voici mon opinion sur la doctrine des Limbes.
Les âmes des enfants baptisés n’ont pas plus eu le temps que les âmes des enfants non-baptisés de poser un quelconque acte libre dans un sens ou un autre. Du moins un quelconque acte libre caractéristique de l’âge dit de raison. A ce sujet, je me souviens avoir lu une étude scientifique qui tendait à montrer que les petits êtres humains vivant in utero et les nourrissons étaient capables de réactions relativement libres quand ils étaient aux prises avec des réalités diverses et spéciales. Voir aussi la réaction du petit saint Jean-Baptiste in utero lors de la Visitation de Marie Immaculée à sa mère Elizabeth.

Si donc les petits d’homme baptisés, eux non plus, n’ont pas eu le temps de poser des actes libres, du moins tels que la philosophie et la théologie classiques les comprennent habituellement, je ne vois pas ce qui justifierait que le Père des miséricordes offre sa Béatitude éternelle, à savoir la vision bienheureuse de Sa Face, aux uns à l’exclusion des autres, sauf, il me semble, à procéder arbitrairement et injustement et donc à se renier Soi-même et à renier l’essence profonde du Salut en Jésus qui est avant tout pur et gratuit Don pour les âmes qui du moins durant leur vie n’y font pas volontairement et consciemment obstacle, comme c’est le cas je le crois de ces petites âmes, qu’elles soient baptisées ou non. « Laissez venir à moi les petits enfants » a dit Notre Seigneur. Et j’imagine que ce qui est vrai pour les petits enfants l’est aussi pour les handicapés et les retardés mentaux de naissance.

La doctrine des Limbes semble découler d’une erreur d’optique rationnelle, d’une erreur de jugement de la raison quant à la nature de la liberté en Dieu, qui de mon point de vue ne suppose pas intrinsèquement et forcément d’être mise à rude épreuve pour être authentique et ce dans la durée, bien qu’une longue épreuve traversée victorieusement soit évidemment l’occasion pour les âmes de parfaire leur liberté, d’acquérir des richesses, des mérites et des gloires surnaturelles incomparables, avec l’aide et aux yeux de Dieu. «J’estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée [en] nous » (Rom 8,18) ?

Ste Thérèse de Lisieux par ailleurs prenait l’analogie de la grande variété des fleurs dans la nature pour parler de la variété des âmes au Ciel. Toutes sont parfaitement comblées d’une joie surnaturelle bien que leurs gloires soient diverses. Dieu dans sa Sagesse pleine de charité semble avoir voulu que certaines âmes soient plus glorieuses que d’autres au Ciel en les soumettant durant leur vie à des épreuves particulières et en leur accordant des talents spécifiques. Au Ciel les élus formeront une magnifique harmonie de louange de gloires sans s'envier les uns les autres, en compagnie des chœurs angéliques.

Le salut des âmes d’enfants non baptisés, et baptisés aussi du reste, serait donc un des fruits merveilleux de la magnanime gratuité du salut offert par le Saint Sacrifice de Jésus-Christ. Dieu voulant dans cette hypothèse que les modalités du salut de certains soit plus parfait, méritoire et glorieux, par les mérites de Jésus, que le salut de d'autres. Et par ailleurs, Dieu liant de façon habituelle le Don de son salut aux âmes à la réception des sacrements de l’Eglise, mais rien ne L’empêche de s’en dispenser pour sauver les âmes lorsque Sa Justice et Sa Miséricorde le commandent. Ce qui est vrai pour les sacrements l’est aussi aux yeux de Dieu pour le Sabbat et la Loi en général qui sont faits pour le bien profond de l'homme et non l’inverse.
Tonio.pourjesus
Cher frère sourire. J’ai voulu corriger ma réponse et elle est partie à la corbeille… Les limbes ? Vous allez peut être pouvoir m’aider à y réfléchir à nouveaux frais. Ma position est partagée. Pour les enfants qui n’ont pas fait de premier acte libre, je dirais qu’ils n’ont pas enclenché « leur processus de soif d’infini ». (excusez-moi l’expression) Donc : pas de péché personnel, ni de vertu. …More
Cher frère sourire. J’ai voulu corriger ma réponse et elle est partie à la corbeille… Les limbes ? Vous allez peut être pouvoir m’aider à y réfléchir à nouveaux frais. Ma position est partagée. Pour les enfants qui n’ont pas fait de premier acte libre, je dirais qu’ils n’ont pas enclenché « leur processus de soif d’infini ». (excusez-moi l’expression) Donc : pas de péché personnel, ni de vertu. Dieu peut donc leur procurer un bonheur simplement naturel. Après l'âge de raison, c'est autre chose...
fr.sourire
Cher Toniopourjesus, à un moment vous affirmez que le bonheur simplement naturel, aussi fort soit-il, se transformerait au bout de plusieurs siècles en Enfer pour la personne humaine, à l'inverse du bonheur surnaturel qui dépend lui directement de Dieu, du fait que, comme vous le dites à juste titre, nous aspirons à Dieu, à son infini. Est-ce à dire que vous ne croyez pas en l’existence des …More
Cher Toniopourjesus, à un moment vous affirmez que le bonheur simplement naturel, aussi fort soit-il, se transformerait au bout de plusieurs siècles en Enfer pour la personne humaine, à l'inverse du bonheur surnaturel qui dépend lui directement de Dieu, du fait que, comme vous le dites à juste titre, nous aspirons à Dieu, à son infini. Est-ce à dire que vous ne croyez pas en l’existence des limbes dans l'au-delà pour les enfants morts sans baptême, qui d’après la doctrine ou opinion catholique y afférente (qui n’est pas un dogme cependant) vivraient précisément d’un bonheur simplement naturel pour l'éternité (lequel, si l’on vous en croit, deviendrait à un moment donné un Enfer pour tout être humain aspirant à l'infini de Dieu, ce que sont ces petits) ?
Francesco Federico
Comme l’énonce brièvement le Catéchisme de la Doctrine chrétienne de S.Pie X, « les méchants qui ne servent pas Dieu et meurent en état de péché mortel méritent l’enfer. L’enfer, c’est la souffrance éternelle, qui consiste dans la privation de Dieu, notre félicité, et dans la peine du feu et de tous les autres maux, sans mélange d’aucun bien » (« Premières notions », 16-17).
VVV.JNSR
ilamastella@yahoo.fr, c'est précisément le contenu de cette vidéo, il vous suffit de la visionner... 🤗
ilamastella@yahoo.fr
je n'ai pas bien compris pourquoi l'enfer est une miséricorde de DIEU,si quelqu'un peut expliquer svp
VVV.JNSR
Avec joie cher Tonio, je porterai votre travail dans ma pauvre prière, car avec Mr Dumouch, ce n'est pas gagné, en dépit de toute la justesse des mots qui pourraient vous être inspirés (et qui le seront j'en suis persuadée).
Mais j'imagine que le but n'est pas tant d'obtenir de lui une quelconque remise en question (enfin, rien n'est impossible à Dieu 😌 ), que de rétablir sur les points essentiel…More
Avec joie cher Tonio, je porterai votre travail dans ma pauvre prière, car avec Mr Dumouch, ce n'est pas gagné, en dépit de toute la justesse des mots qui pourraient vous être inspirés (et qui le seront j'en suis persuadée).
Mais j'imagine que le but n'est pas tant d'obtenir de lui une quelconque remise en question (enfin, rien n'est impossible à Dieu 😌 ), que de rétablir sur les points essentiels galvaudés par le modernisme, les points essentiels de la foi catholique.
Encore merci pour vos interventions sur ce site, sainte journée à vous+
Tonio.pourjesus
Oui, j'aimerai y revenir plus tard. Je prépare le terrain aussi pour assoir mes arguments. J'identifie la racine des erreurs de Mr Dumouch sur une incompréhension de la distinction à faire entre la loi et la grâce. Si vous voulez bien prier afin que je puisse trouver, le temps et les mots justes...
Je vous remercie pour vos encouragements.
VVV.JNSR
3.21 : "Une fois mort, l'âme voit ce qu'elle a choisi, elle n'a plus la force de retourner sa veste, dans un sens, ou dans l'autre"
Merci ! Il faudra en toucher un mot à un certain "théologien" qui abreuve l'internet d'enseignements contraires... 😇 🤗