Clicks634
Le 19 septembre 1846, la Sainte Vierge apparut à deux jeunes bergers, Mélanie et Maximin, sur la montagne de la Salette. Au cours de cette apparition, elle leur confia à chacun un Secret relatif à …More
Le 19 septembre 1846, la Sainte Vierge apparut à deux jeunes bergers, Mélanie et Maximin, sur la montagne de la Salette. Au cours de cette apparition, elle leur confia à chacun un Secret relatif à la fin des temps et aux persécutions contre l'Église. Au début du Secret, la Vierge dit : « Les chefs, les conducteurs du peuple de Dieu ont négligé la prière et la pénitence, et le démon a obscurci leurs intelligences ; ils sont devenus ces étoiles errantes que le vieux diable traînera avec sa queue pour les faire périr. » Au cours d'une discussion avec Éric Faure, ce dernier m'a dit que l'expression d' "étoiles errantes" constituait une allusion à l'épître selon Saint Jude, où elle évoque des infiltrés dans l'Église. J'ai donc décidé de réaliser cette vidéo afin d'expliquer le sens des paroles de Notre-Dame. Il s'agit de l'un des passages les plus importants du Secret de la Salette, car il ne fait pas seulement allusion à l'épître selon Saint Jude, mais à la vision centrale du chapitre XII de l'Apocalypse : la lutte entre "la femme" et le dragon ; or, comme vous le constaterez dans cet exposé, sur le plan eschatologique la vocation principale de cette vision n'est pas de décrire la chute des anges : les "étoiles errantes" ou "étoiles entraînées par la queue du dragon" désignent le clergé prévaricateur de la fin des temps, à travers une métaphore qui les compare aux anges rebelles, à cause de leur révolte contre Dieu. Nous le démontrons en citant les Saintes Écritures, notamment le Livre de Daniel où la Synagogue juive et son clergé sont dépeints par l'image du ciel. Dans l'Apocalypse, cette métaphore est reprise, et appliquée à l'Église. Le Secret de la Salette y fait allusion, confirmant l'interprétation des meilleurs interprètes catholiques des derniers siècles (les Pères Gallois, Berry et Kramer, notamment).
JeanBaptiste
AveMaria44 Il n'y a pas besoin d'être dans une fausse religion pour tomber dans l'impureté.
AveMaria44
En effet, la colère de Dieu éclate du haut du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes, qui, par leur injustice, retiennent la vérité captive; car ce qui se peut connaître de Dieu, est manifeste parmi eux: Dieu le leur a manifesté. En effet ses perfections invisibles, son éternelle puissance et sa divinité sont, depuis la création du monde, rendues visibles à l'intelligence par le …More
En effet, la colère de Dieu éclate du haut du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes, qui, par leur injustice, retiennent la vérité captive; car ce qui se peut connaître de Dieu, est manifeste parmi eux: Dieu le leur a manifesté. En effet ses perfections invisibles, son éternelle puissance et sa divinité sont, depuis la création du monde, rendues visibles à l'intelligence par le moyen de ses œuvres. Ils sont donc inexcusables, puisque, ayant connu Dieu, ils ne l'ont pas glorifié comme Dieu et ne lui ont pas rendu grâces; mais ils sont devenus vains dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence s'est enveloppé de ténèbres. Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous; et ils ont échangé la majesté du Dieu incorruptible pour des images représentant l'homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes et des reptiles. Aussi Dieu les a-t-il livrés, au milieu des convoitises de leurs cœurs, à l'impureté, en sorte qu'ils déshonorent entre eux leurs propres corps, eux qui ont échangé le Dieu véritable pour le mensonge, et qui ont adoré et servi la créature de préférence au Créateur, (lequel est béni éternellement. Amen!) C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions d'ignominie: leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature; de même aussi les hommes, au lieu d'user de la femme selon l'ordre de la nature, ont, dans leurs désirs, brûlé les uns pour les autres, ayant hommes avec hommes un commerce infâme, et recevant dans une mutuelle dégradation, le juste salaire de leur égarement. Et comme ils ne se sont pas souciés de bien connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens pervers pour faire ce qui ne convient pas, étant remplis de toute espèce d'iniquité, de malice, [de fornication], de cupidité, de méchanceté, pleins d'envie, de pensées homicides, de querelle, de fraude, de malignité, semeurs de faux bruits, calomniateurs, haïs de Dieu, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, sans intelligence, sans loyauté, [implacables], sans affection, sans pitié. Rm 1, 18-31
AveMaria44
On parlait de Salomon et de votre interprétation fautive de l'Écriture.
AveMaria44
L'impureté de Salomon, c'est l'idolâtrie, idolâtrie à laquelle il a été conduit par des femmes étrangères....L'idolâtrie d'Assise est la pire des impuretés, car concernant l'esprit et non la chair et les deux ont aux dires de Saint Paul pour origine, l'impiété envers le seul vrai Dieu, connaissable par la contemplation de la Création.