petero
Vous pouvez aussi regarder le compte rendu de ce pèlerinage avec ma mère, Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus ICI
petero
Je vous invite à regarder mon témoignage donné en 1992, TEMOIGNAGE devant plusieurs dizaines de moines, religieuses. Aucun n'a demandé à ce que je sois hospitalisé après que j'ai donné ce témoignage.
2 more comments from petero
petero
gerard57 il y a 23 minutes
Appelez vite le diocèse aux armées, peut-être y a-t-il quelqu'un pour le raisonner :

Petero : cher Gérard, ce n'est pas la peine, l'évêque aux armées est au courant de toute mon histoire et tous les évêques aux Armées avant lui l'ont été. L'évêque qui m'a appelé et ordonné, je l'ai mis aussi au courant de mon offrande faite en 1981, sur l'autel, le jeudi saint. S'il …More
gerard57 il y a 23 minutes
Appelez vite le diocèse aux armées, peut-être y a-t-il quelqu'un pour le raisonner :

Petero : cher Gérard, ce n'est pas la peine, l'évêque aux armées est au courant de toute mon histoire et tous les évêques aux Armées avant lui l'ont été. L'évêque qui m'a appelé et ordonné, je l'ai mis aussi au courant de mon offrande faite en 1981, sur l'autel, le jeudi saint. S'il avait jugé que j'avais commis là un acte répréhensible, il ne m'aurait pas appelé et l'évêque aux Armées de l'époque qui m'a ordonné, ne m'aurait pas non plus ordonné.

Toute mon histoire, je l'ai raconté quand je me suis promené avec les reliques de Sainte Thérèse, et j'en ai fait une vidéo, avec l'accord de mon père spirituel, vidéo que vous pouvez consultez sur le site de Gloria TV, et que vous trouverez en bas. C'est la première vidéo que j'ai posté avec un reportage sur ma visite avec les reliques.

Je n'ai rien caché à l'Eglise, depuis 36 ans.
petero
Entre 1563 et 1992, il n'y a pas eu de publication d'un nouveau catéchisme. Le catéchisme de Pie X n'a pas remplacé le catéchisme de 1563. C'est celui de 1992 qui a remplacé celui de 1563.

Je ne suis donc pas hérétique en déclarant le ce que dit le catéchisme de pie X, sur la messe et dont se revendique les catholiques attachés à ce catéchisme et à l'explication qu'il donne de la messe, ce sont …More
Entre 1563 et 1992, il n'y a pas eu de publication d'un nouveau catéchisme. Le catéchisme de Pie X n'a pas remplacé le catéchisme de 1563. C'est celui de 1992 qui a remplacé celui de 1563.

Je ne suis donc pas hérétique en déclarant le ce que dit le catéchisme de pie X, sur la messe et dont se revendique les catholiques attachés à ce catéchisme et à l'explication qu'il donne de la messe, ce sont des élucubrations sorties de l'esprit humain, et donc faillible de ce brave Pie X, que ces catholiques ont gardé comme pape, un pape mort.

Je déclare donc que tous ceux qui suivent le catéchisme de saint Pie X qui n'a jamais été un catéchisme de l'Eglise Catholique, et qui ne suivent pas le catéchisme de l'Eglise publié en 1992, sont hérétiques.

On entend communément par « catéchisme » un instrument pour transmettre le contenu essentiel et fondamental de la foi et de la morale catholique d’une manière complète et organique. Il vise à garder le dépôt de la foi et le transmettre dans son intégralité (cf. 2 Tim 12 ; Jean-Paul II, Fidei depositum, 11 octobre 1992).

1563 : Le concile de Trente demande la publication du premier « Catéchisme ». Il sera préparé pendant 3 ans et promulgué par le pape Pie V, en avril 1566, sous le nom de « Catéchisme à l’usage des curés ». On le désigne plus couramment sous le nom de « Catéchisme du concile de Trente » ou « Catéchisme romain ».

1985 : Quatre siècles plus tard, alors que l’Eglise catholique a célébré deux concile (Vatican I de 1869 à 1870 et Vatican II de 1962 à 1965), le synode des évêques demande au pape la publication d’un Catéchisme universel ou Compendium de la foi, texte de référence pour tous les catéchismes nationaux ou diocésains. « Que l’on compose un catéchisme ou compendium de toute la doctrine catholique aussi bien en matière de foi que de morale, afin qu’il soit comme un point de référence pour les catéchismes ou compendiums préparés dans les différentes régions. La présentation de la doctrine doit être biblique et liturgique. Il doit s’agir d’une saine doctrine adaptée à la vie actuelle des chrétiens » (Synode des évêques, Rapport final, 7 décembre 1985, II, B, 4).

1986 : Jean-Paul II constitue une Commission de rédaction du catéchisme qui est placée sous l’autorité du Cardinal Joseph Ratzinger, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi. Le texte produit est le fruit d’une collaboration ecclésiale exceptionnelle d’experts et de tout l’épiscopat catholique consulté de 1988 à 1990 (24.000 réponses d’évêques seront traitées ; il faudra 8 rédactions successives pour aboutir au texte final). JeanPaul II dira qu’il s’agit de la « symphonie de la foi » (Jean-Paul II, Fidei depositum, 11 octobre 1992).

1992 : Le 25 juin, le pape Jean-Paul II approuve le texte du Catéchisme de l’Eglise catholique, « qui exprime et actualise de manière catéchétique la vitalité permanente et la richesse surabondante de la tradition de l’Eglise… Il est un point de référence sûr dans l’élaboration des catéchismes nationaux et diocésains, dont la médiation doit être jugée indispensable » (Jean-Paul II, Allocution pour l’approbation du catéchisme de l’Eglise catholique, 25 juin 1992, DC n° 2055, p. 719). La version officielle de cette première édition est publiée en français.

Vous
Spina Christi 2
petero il y a 3 minutes
"vous avez le choix entre lire et croire le Grand Catéchisme de notre Seigneur Jésus-Christ, consigné dans son Saint Evangile, ou croire et observer les élucubrations du catéchisme de Saint Pie V"

Déjà votre "évangile" nouveau et différent qui vous anathématise n'est pas celui de Notre Seigneur Jésus-Christ, mais le vôtre propre.

Ensuite ce Grand Catéchisme dont vous …
More
petero il y a 3 minutes
"vous avez le choix entre lire et croire le Grand Catéchisme de notre Seigneur Jésus-Christ, consigné dans son Saint Evangile, ou croire et observer les élucubrations du catéchisme de Saint Pie V"

Déjà votre "évangile" nouveau et différent qui vous anathématise n'est pas celui de Notre Seigneur Jésus-Christ, mais le vôtre propre.

Ensuite ce Grand Catéchisme dont vous dites qu'il est "élucubrations" n'est pas celui de Saint Pie V, mais celui de Saint Pie X, par ailleurs toujours en vigueur et agréé par l'Eglise Catholique Romaine.

Ce faisant vous venez de vous déclarer ouvertement CONTRE l'Eglise, CONTRE Saint Pie X, CONTRE le Catéchisme et de fait CONTRE le Christ !

Vous êtes donc un hérétique, un escroc et un faux-prophète...
petero
Chers amis de GTV, vous avez le choix entre lire et croire le Grand Catéchisme de notre Seigneur Jésus-Christ, consigné dans son Saint Evangile, ou croire et observer les élucubrations du catéchisme de Saint Pie V, qui vous invite à célébrer la messe sur le calvaire, alors que notre Seigneur Jésus a demandé à ses Apôtres de la célébrer dans la chambre haute, sa tente de la rencontre, son Eglise, …More
Chers amis de GTV, vous avez le choix entre lire et croire le Grand Catéchisme de notre Seigneur Jésus-Christ, consigné dans son Saint Evangile, ou croire et observer les élucubrations du catéchisme de Saint Pie V, qui vous invite à célébrer la messe sur le calvaire, alors que notre Seigneur Jésus a demandé à ses Apôtres de la célébrer dans la chambre haute, sa tente de la rencontre, son Eglise, rassemblée autour de Dieu son Père, présent par son Esprit dans le successeur de son Fils, Pierre et ses successeurs, jusqu'à son retour dans cette chambre haute, dans son Eglise, où il nous servira avant de nous emmener avec Lui dans son Royaume, le jour de l'Ascension de son Corps, de son Eglise.
Spina Christi 2
Chers amis de GTV, vous avez le choix entre lire et croire les élucubrations de l'auto-déclaré "Pierre dit le Romain" (alias petero) ou lire, croire et observer le Grand Catéchisme de Saint Pie X que ce faux-prophète tente absolument de détruire !

grand-catechisme-saint-pie-x.blogspot.com/2009/04/iv-5.html

§ 1. L’essence, l’institution et les fins du saint sacrifice de la messe.

651. L’Euchari…More
Chers amis de GTV, vous avez le choix entre lire et croire les élucubrations de l'auto-déclaré "Pierre dit le Romain" (alias petero) ou lire, croire et observer le Grand Catéchisme de Saint Pie X que ce faux-prophète tente absolument de détruire !

grand-catechisme-saint-pie-x.blogspot.com/2009/04/iv-5.html

§ 1. L’essence, l’institution et les fins du saint sacrifice de la messe.

651. L’Eucharistie doit-elle être considérée seulement comme un sacrement?
L’Eucharistie n’est pas seulement un sacrement; elle est aussi le sacrifice permanent de la nouvelle loi, que Jésus-Christ a laissé à son Église, afin de s’offrir à Dieu par les mains de ses prêtres.

652. En quoi consiste, en général, le sacrifice?
Le sacrifice, en général, consiste à offrir à Dieu une chose sensible et à la détruire en quelque manière pour reconnaître son souverain domaine sur nous et sur toutes choses.

653. Comment s’appelle ce sacrifice de la nouvelle loi?
Ce sacrifice de la nouvelle loi s’appelle la sainte messe.

654. Qu’est-ce donc que la sainte messe?
La sainte messe est le sacrifice du Corps et du Sang de Jésus-Christ, offert sur nos autels sous les espèces du pain et du vin en souvenir du sacrifice de la Croix.

655. Le sacrifice de la messe est-il le même que celui de la Croix?
Le sacrifice de la messe est substantiellement le même que celui de la Croix en ce que c’est le même Jésus-Christ qui s’est offert sur la Croix et qui s’offre par les mains des prêtres, ses ministres, sur nos autels; mais dans la manière dont il est offert, le sacrifice de la messe diffère du sacrifice de la Croix, tout en gardant avec celui-ci la plus intime et la plus essentielle relation.

656. Quelle différence et quelle relation y a-t-il entre le sacrifice de la messe et le sacrifice de la Croix?
Entre le sacrifice de la messe et le sacrifice de la Croix, il y a cette différence et cette relation que, sur la Croix, Jésus-Christ s’est offert en répandant son Sang et en méritant pour nous; tandis que sur les autels, il se sacrifie sans effusion de sang et nous applique les fruits de sa Passion et de sa Mort.

657. Quelle autre relation le sacrifice de la messe a-t-il avec celui de la Croix?
Une autre relation du sacrifice de la messe avec celui de la Croix est que le sacrifice de la messe représente d’une manière sensible l’effusion du sang de Jésus-Christ sur la Croix. En effet, en vertu des paroles de la consécration, est rendu présent, sous les espèces du pain, seulement le Corps de notre Sauveur et, sous les espèces du vin, seulement son Sang; bien que — par concomitance naturelle et à cause de l’union hypostatique — Jésus-Christ vivant et véritable soit présent sous chacune des deux espèces.

658. Peut-être le sacrifice de la Croix n’est il pas l’unique sacrifice de la nouvelle loi?
Le sacrifice de la Croix est l’unique sacrifice de la loi nouvelle, car par lui notre Seigneur a apaisé la justice Divine, acquis tous les mérites nécessaires pour nous sauver et accompli ainsi de son côté notre Rédemption. Ce sont ces mérites qu’il nous applique par les moyens qu’il a institués dans son Église, au nombre desquels est le saint sacrifice de la messe.

659. Pour quelles fins offre-t-on le sacrifice de la sainte messe?
On offre à Dieu le sacrifice de la sainte messe pour quatre fins:
• pour lui rendre l’honneur qui lui est dû, et à ce point de vue le sacrifice est «latreutique»;
• pour le remercier de ses bienfaits, et à ce point de vue le sacrifice est «eucharistique»;
• pour l’apaiser, lui donner la satisfaction due pour nos péchés, soulager les âmes du purgatoire, et à ce point de vue le sacrifice est «propitiatoire»;
• pour obtenir toutes les grâces qui nous sont nécessaires, et à ce point de vue le sacrifice est «impétratoire».

660. Qui est-ce qui offre à Dieu le sacrifice de la sainte messe?
Le premier et le principal dans l’oblation du sacrifice de la sainte messe est Jésus-Christ, et le prêtre est le ministre qui, au nom de Jésus-Christ, offre ce sacrifice au Père Eternel.

661. Qui a institué le sacrifice de la sainte messe?
C’est Jésus-Christ lui-même qui a institué le sacrifice de la sainte messe quand il a institué le sacrement d’Eucharistie, et il dit qu’on le fit en souvenir de sa Passion.

662. À qui offre-t-on la sainte messe?
On offre la sainte messe à Dieu seul.

663. Si on offre la sainte messe à Dieu seul, pourquoi célèbre-t-on tant de messes en l’honneur de la très Sainte Vierge et des saints?
La messe célébrée en l’honneur de la Sainte Vierge et des saints est toujours un sacrifice offert à Dieu seul; aussi, on dit qu’elle est célébrée en l’honneur de la très Sainte Vierge et des saints, pour remercier Dieu des dons qu’il leur a faits et obtenir de lui plus abondamment par leur intercession les grâces dont nous avons besoin.

664. Qui participe aux fruits de la sainte messe?
Toute l’Église participe aux fruits de la sainte messe, mais particulièrement:
• le prêtre et ceux qui assistent à la messe et qui sont considérés comme unis au prêtre;
• ceux pour qui la messe est appliquée et ils peuvent être des vivants ou des défunts.

§ 2. La manière d’assister à la messe.

665. Combien de choses sont nécessaires pour entendre bien et avec fruit la sainte messe?
Pour entendre bien et avec fruit la sainte messe deux choses sont nécessaires:
• la modestie extérieure;
• la dévotion du coeur.

666. En quoi consiste la modestie extérieure?
La modestie extérieure consiste spécialement à être modestement vêtu, à observer le silence et le recueillement, et à se tenir autant que possible à genoux, excepté pendant les deux évangiles qu’on entend debout.

667. En entendant la sainte messe, quelle est la meilleure manière de pratiquer la dévotion du coeur?
La meilleure manière de pratiquer la dévotion du coeur en entendant la sainte messe est la suivante:
• unir dès le commencement son intention à celle du prêtre, offrant à Dieu le saint sacrifice pour les fins pour lesquelles il a été institué;
• suivre le prêtre en chacune des prières et des actions du sacrifice;
• méditer la passion et la mort de Jésus-Christ et détester de tout son coeur les péchés qui en ont été la cause;
• faire la communion sacramentelle, ou au moins la communion spirituelle pendant que le prêtre communie.

668. Qu’est-ce que la communion spirituelle?
La communion spirituelle est un grand désir de s’unir sacramentellement à Jésus-Christ, en disant par exemple: «Mon Seigneur Jésus-Christ, je désire de tout mon coeur de m’unir à vous maintenant et pour toute l’éternité», et en faisant les mêmes actes qu’on fait avant et après la communion sacramentelle.

669. La récitation du Rosaire ou d’autres prières pendant la sainte messe empêche-t-elle de l’entendre avec fruit?
La récitation de ces prières n’empêche pas d’entendre la messe avec fruit, pourvu qu’on tâche le plus possible de suivre les cérémonies du saint sacrifice.

670. Fait-on bien de prier aussi pour les autres en assistant à la sainte messe?
On fait bien de prier aussi pour les autres en assistant à la sainte messe, et même le temps de la sainte messe est le meilleur pour prier à l’intention des vivants et des morts.

671. Que faudrait-il faire quand la messe est finie?
Quand la messe est finie, il faudrait remercier Dieu de la grâce qu’il nous a faite en nous donnant d’assister à ce grand sacrifice, et lui demander pardon des fautes que nous avons commises en y assistant.