Clicks568

Un an de Tyrannie Sanitaire Mondiale.

Un an de Tyrannie Sanitaire Mondiale - Miles Christi - 11/03/2021.

Cela fait déjà un an que l'organisation criminelle OMS, dirigée par l'ancien terroriste éthiopien et communiste pro-chinois Tedros Adhanom et financée par le “vaccinateur universal” Bill Gates, a déclaré la fausse pandémie de covid, dans ce qui constitue le plus grand canular et le plus grand crime dans l'histoire de l'humanité, confinant la population mondiale tout entière, la privant de travail, de liberté de mouvement, de soins médicaux, de contact social et d'accès au culte religieux, parmi tant d'autres mesures aussi arbitraires que perverses.

Traduction automatique améliorée. Original en espagnol avec 27 notes en bas de page: Un año de Tiranía Sanitaria Mundial

Le nombre de décès dus à ces mesures sanitaires insensées -dus à la suspension des traitements médicaux, aux suicides, à la dépression, aux effets secondaires néfastes du “vaccin” expérimental, etc.- est incalculable. Et ceci n'est que le début de ce qui risque de devenir, à terme, le plus grave génocide de l'histoire.

Télécharger le socument en PDF: google.com/file/d/1RiBquz3KXtiCvS2Ltq-oMnV0kq2X1E8P/view

En effet, lorsque le système immunitaire des gens sera complètement détraqué par les effets délétères du “vaccin” génétique, il sera incapable de nous protéger contre les prochains virus de laboratoire que les “philanthropes” libéreront en temps voulu pour réaliser leur plan de réduction drastique de la population mondiale et de mettre en place un contrôle numérique absolu -médical, administratif et financier- qui transformera les survivants en esclaves du totalitarisme sanitaire mondial imposé par Bill Gates et ses acolytes.

Version anglaise: One year of Global Health Tyranny.

Il me semble important de présenter, à titre de mise en perspective des faits, une brève chronologie de cette situation inédite dans les annales de l'histoire, un véritable crime contre l'humanité et un authentique coup d'État mondial, commis par l'élite eugéniste, instigatrice de l'avortement et de l'euthanasie et qui, avec un cynisme à toute épreuve, fait semblant de veiller à notre bien-être et prétend hypocritement prendre soin de notre santé:

1. Le 8/7/2019, le lauréat du prix Nobel de chimie Kary Mullis, inventeur du test PCR, un homme indépendant, avec une grande personnalité, électron libre incontrôlable par le système, est décédé. Mr. Mullis n'aurait jamais permis que son invention soit utilisée pour provoquer des faux positifs en série, ce qui constitue la pierre angulaire sur laquelle repose la gigantesque mystification pandémique, le confinement universal et la “vaccination pour tous”. Il s’agit d’une mort très opportune pour l'oligarchie mondialiste, à peine quatre mois avant l'apparition officielle du virus en Chine.

2. Le 18 octobre 2019, une simulation d'une pandémie de coronavirus a été menée à New York, appelée “Event201”, organisée par la Fondation Bill et Melinda Gates, le Forum Économique Mondial et l'Université Johns Hopkins.

3. De manière très frappante, le même jour, les Jeux Mondiaux Militaires ont commencé à… Wuhan, Chine! -du 18 au 27 octobre- avec la participation de dix mille athlètes de 110 pays.

4. Le 7 janvier 2020, des scientifiques chinois ont affirmé avoir isolé le virus et effectué un séquençage du génome, ce qui est contesté par beaucoup de scientifiques indépendants, sans conflits d’intérêts avec l’industrie pharmaceutique ni avec des organismes publiques financés par l’État.

5. Ce séquençage aurait été soumis à l'OMS le 12 janvier, permettant aux laboratoires de différents pays de produire des diagnostics spécifiques à l'aide de tests PCR. Rappelons que cinq mois avant est décédé Kary Mullis, l'inventeur de ce test, qui n'aurait jamais accepté que son invention soit destinée à “repérer des infectés”, puisque ce n'était pas son but, et encore moins que, sur la base de ces résultats, on décide de “confiner la planète”, dévastant l'économie, la santé et la vie sociale des gens.

6. Le 11 mars, l'OMS a déclaré l'état de “pandémie”. La grande majorité des États, prétendument souverains mais en réalité des valets à la solde des puissances synarchiques, ont appliqué les mesures draconiennes préconisées par Bill Gates et l'OMS.

7. Trois semaines plus tard, le 2 avril, Bill Gates déclarait, dans une interview accordée au Financial Times: “La normalité ne reviendra que lorsque nous aurons vacciné l'ensemble de la population mondiale”, dans un acte de mégalomanie omnipotente, véritable menace psychopathique dirigée au monde entier, un exercice pervers de chantage émotionnel d'une violence innouie.

8. Quatre mois après le début de la “pandémie”, le 9 juillet, Klaus Schwab, fondateur et président du Forum Économique Mondial, a publié un livre intitulé The Great Reset -la grande réinitialisation-, dans lequel il affirme qu'il y aura pas de retour à la normalité, que la “crise du coronavirus” a des dimensions “bibliques” et que les changements à venir seront tellement “radicaux” que nous pourrions être au début d'une nouvelle “ère”: il y aurait un BC (“Avant le Coronavirus”, par opposition à “Before Christ” -avant le Christ-) et un AC (“Après le Coronavirus”, par opposition à “After Christ” -après le Christ-).

L'auteur continue de nous expliquer que les changements se produiront de manière vertigineuse et imprévisible et que d'eux en résultera “une nouvelle normalité, radicalement différente de celle que nous laisserons progressivement derrière”. Tout cela se trouve dans l'introduction.

Entre la réalisation de l’Event201 et la publication de The Great Reset, neuf mois se sont écoulés: on peut dire que, depuis, les cartes sont jetées: la “gestation” du Nouvel Ordre Mondial est achevée, la “nouvelle normalité” a vu le jour, le Grand Redémarrage est en cours et la “nouvelle ère” de l'humanité -celle qui conduit inévitablement au gouvernement universel de l'Antichrist- a commencé...

Pour terminer, je voudrais citer un passage d'un article publié l'année dernière (Tyrannie Sanitaire Mondiale), faisant référence à la nature et au sens de cette étape historique dans laquelle nous nous trouvons depuis déjà plus d’un an:

Il me semble essentiel de garder à l'esprit qu'il n'est pas possible de se faire une idée complète de la situation actuelle sans porter un regard théologique sur les événements qui se déroulent sous nos yeux, notamment depuis le début de cette année et le déclenchement de cette prétendue pandémie. Regard théologique donc et, pour être plus précis, eschatologique…

Le livre de l'Apocalypse, dans son treizième chapitre, décrit le panorama que ce monde unifié politiquement et religieusement offrira, sous le commandement de l'Antichrist et du Faux Prophète, tous deux au service du Dragon, avec les “habitants de la terre” succombant massivement à la tromperie universelle montée par cette trinité diabolique. Et quiconque ne se laissera pas emporter par son pouvoir de séduction, et refusera de recevoir “la marque de la bête” sur sa main droite ou sur son front, ne pourra “acheter ni vendre”, deviendra un paria social et subira une persécution impitoyable.

L'Antichrist ne s'est pas encore manifesté publiquement, et le “vaccin salvateur” décrété par le “philanthrope” Bill Gates pour toute l'humanité -que, cela soit dit en passant, personne ne devrait se laisser appliquer, car sa finalité n’est nullement de nous guérir de quoi que ce soit- n'est pas la “marque de la bête”.

Cependant, il ne fait aucun doute que tout ce qui se passe depuis le début de cette mascarade grotesque va dans ce sens: on assiste à une sorte de répétition générale, dont l’objectif ultime est celui d'établir ce Nouvel Ordre Mondial tant rêvé par l’élite illuministe, et à la tête duquel se trouvera l'Homme du Péché.

Cette “crise sanitaire mondiale” nous a fait entrer pleinement dans la dernière ligne droite qui conduit inexorablement aux temps eschatologiques annoncés par l'apôtre Saint Jean. La période historique appellée “Apocalypse” se réfère, bibliquement, au temps qui précédera la Parousie ou retour glorieux de Notre Seigneur Jésus-Christ, et sa durée est de sept ans. Le livre de Daniel est très précis à cet égard: il y est question d’une “semaine d'années”, dans sa célèbre prophétie des soixante-dix semaines, a la fin du chapitre neuf.

Cette semaine d'années n'a pas encore commencé et je ne sais évidemment pas quand elle le fera. Elle débutera par le retour du prophète Élie venu pour évangéliser le peuple juif, dont la mission occupera la première moitié de la semaine. La seconde moitié correspondra au règne universel de l'Antichrist. Cette semaine d'années -c'est-à-dire, l’ensemble d’évènements annoncés dans l'Apocalypse-, sera extrêmement pénible et difficile à supporter, pour utiliser un euphémisme. En effet, Notre Seigneur l'a très clairement dit:

“Alors, en effet, il y aura une grande détresse, telle qu’il n’y en a jamais eu depuis le commencement du monde jusqu’à maintenant, et telle qu’il n’y en aura jamais plus” (Mt. 24, 21).

Pour ne pas succomber au découragement, nous devrons nous armer de patience et nous confier à la protection de Dieu, avec une foi vive et une grande espérance en sa miséricorde. Jésus-Christ nous a enseigné que, lorsque ces temps arriveront, loin de nous laisser emporter par le découragement, notre espérance doit redoubler, car cela signifiera que son retour glorieux est très proche, et avec lui, notre libération:

“Quand ces événements commenceront, redressez-vous et relevez la tête, car votre rédemption approche” (Lc. 21, 28).

Veillons donc et prions pour que, en ces temps sombres, nous persévérions dans la foi, l'espérance et la charité, en attendant la réalisation de la promesse divine:

“Ceux qui ont l’intelligence resplendiront comme la splendeur du firmament, et ceux qui sont des maîtres de justice pour la multitude brilleront comme les étoiles pour toujours et à jamais” (Dn. 12, 3).

Cœur Sacré de Jésus, j’ai confiance en vous

Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous