Müller : "Benoît XVI a été attiré dans un piège".

Benoît XVI a été attiré dans un piège et délibérément mal interprété, écrit le cardinal Gerhard Müller sur Corriere.it.

Il n'y a "pas le moindre doute" que Benoît XVI se souvient bien qu'il "ne savait rien" du passé pédomane du prêtre d'Essen et qu'il dit la vérité "objectivement et subjectivement".

Müller qualifie les activistes médiatiques qui traitent Ratzinger de menteur d'"agitateurs sans conscience et de prêcheurs de haine anticatholiques". Il affirme que le rapport de Munich est un travail de commande visant à promouvoir "une église nationale allemande décatholicisée". Les eaux sales sont dirigées d'un cabinet d'avocats de Munich vers les moulins "synodaux" des évêques allemands.

A peu près en même temps que la déclaration de Müller, Benoît XVI a qualifié ses déclarations à KNA.de d'"objectivement fausses". Mais sa correction ne concerne que le fait, sans rapport avec l'accusation, qu'il était présent à une réunion de l'ordinariat de Munich concernant le prêtre en 1980.

Image: © Mazur, CC BY-NC-SA, #newsYsrqgtnesi

Aube de la Force
Benoît XVl,le bouc émissaire du clergé apostat.
Françoise Marie Gueziec shares this
116
Cela explique ce qui se passe, c'est le lynchage de Benoît XVI !!!
Etienne bis
Ce lynchage, c'est une pratique habituelle depuis des décennies.
Françoise Marie Gueziec
Merci pour ces paroles de vérité.