fr.news
11.6K

Ciblage des catholiques : Vingt procureurs généraux des États-Unis élèvent la voix

Vingt - sur 50 - procureurs généraux des États-Unis se sont dits "horrifiés" d'apprendre que le bureau local du FBI à Richmond a établi un lien entre les catholiques et "l'extrémisme violent". Dans une …More
Vingt - sur 50 - procureurs généraux des États-Unis se sont dits "horrifiés" d'apprendre que le bureau local du FBI à Richmond a établi un lien entre les catholiques et "l'extrémisme violent".
Dans une lettre du 10 février adressée au directeur du FBI, Christopher Wray, et au procureur général des États-Unis, Merrick Garland, ils ont demandé la publication de tous les documents relatifs à cette affaire, déclarant que "s'il y a une étoile fixe dans notre constellation constitutionnelle, c'est celle qui indique qu'aucun fonctionnaire, haut ou petit, ne peut prescrire ce qui est orthodoxe en matière de religion".
Les catholiques visés, disaient-ils, exerçaient leur droit constitutionnel de pratiquer leur culte. Après la publication du mémo, le FBI s'est "rétracté", affirmant qu'il n'était "plus" en train d'infiltrer des groupes catholiques.
Image: Jason S. Miyares, Attorney General, Virginia, © wikipedia, CC BY, #newsMcedjjqful
Olivier L
Extrémisme violent...Les Pharisiens sont toujours présents.