En rire ? Je ne crois pas que ça amuse Notre Seigneur !
medias-presse.info

Ridicule : la Ligue de défense Noire Africaine demande la dissolution de l’Eglise catholique

Faut-il en rire ou en pleurer ? La Ligue de défense Noire Africaine ne craint pas le ridicule, il est vrai que comme dit l’adage il ne tue pas… …
AveMaria44
Il devrait penser à l'islam le plus grand esclavagiste des noirs et aux organisateurs du trafique qui n'étaient pas vraiment catholiques. Encore un endoctriné ignare.....
tintine
merci, j'attendais que quelqu'un le dise
AveMaria44
La perche étant tendue.........
Ludovic Denim
Plus d'Eglise Catholique et alors ils vont revenir à leurs fondamentaux sans hôpitaux mais à l'instar de la médecine chinoise dont on ne connaît pas les mixtures et qui sont parfois dangereux voire mortels. Puis des guerres éthniques sans fin entre eux et le retour à l'esclavage. Il suffit de voir comment leurs frères musulmans se battent en Mauritanie ou dans les autres Monarchies pétrolières …More
Plus d'Eglise Catholique et alors ils vont revenir à leurs fondamentaux sans hôpitaux mais à l'instar de la médecine chinoise dont on ne connaît pas les mixtures et qui sont parfois dangereux voire mortels. Puis des guerres éthniques sans fin entre eux et le retour à l'esclavage. Il suffit de voir comment leurs frères musulmans se battent en Mauritanie ou dans les autres Monarchies pétrolières où ils mettent en esclavage qui ils peuvent pour avoir une idée du chaos que cela va être...

On a déjà un avant-goût avec la république des "lumières" (ténèbres)...
Psaume 62
Il est certain que l’Église Romaine - à laquelle je suis très heureux d'appartenir au passage - dans son enseignement a défendu dès l’origine une position de respect inconditionnel vis-à-vis de la dignité humaine de tout esclave. Cependant elle toléra l’esclavage durant de nombreux siècles, par pragmatisme et comme malgré elle, tout en aspirant de plus en plus clairement à l’idéal de l’abolition …More
Il est certain que l’Église Romaine - à laquelle je suis très heureux d'appartenir au passage - dans son enseignement a défendu dès l’origine une position de respect inconditionnel vis-à-vis de la dignité humaine de tout esclave. Cependant elle toléra l’esclavage durant de nombreux siècles, par pragmatisme et comme malgré elle, tout en aspirant de plus en plus clairement à l’idéal de l’abolition universelle de l’esclavage qui nonobstant fut parfois tout autant voire plus ardemment désirée par des non-catholiques abolitionnistes. Il faut dire que le bienheureux pape Pie IX au XIXe siècle alla jusqu’à avaliser indirectement la thèse plutôt discutable selon quoi « bien que l'esclavage soit indésirable, il ne s'oppose pas en soi à la loi naturelle ou divine » (sic!) [ Réponse du Saint-Office en 1866 en ce qui concerne le genre de servitude qui était coutumière dans certaines parties de l'Afrique à l'époque ( cf. John Perry, in Catholics and Slavery, 2008, p. 64-65 ) ]. Et s’agissant des Noirs, même le célèbre dominicain libérateur d’esclaves Bartolome de las Casas appela à remplacer les indigènes américains par des Noirs africains réputés alors plus résistants, pour compenser la mortalité des indigènes ( Cf. Isacio Perez Fernandez, in Bartolome de las Casas : Contra los negros ?, 1991 ). Il s'en repentit certes par la suite jusqu'à sa mort. D’autre part, malgré les condamnations successives de quelques papes, des monarques se disant catholiques pratiquèrent l’esclavage et des hommes d’Eglise, notamment en France, se montrèrent passifs voire complaisants vis-à-vis de l’esclavage des Noirs durant certaines périodes. Car entre les paroles du Magistère et les actes d’une partie des catholiques, il y eut là encore un net écart. Lire à ce propos cette publication. En résumé, les descendants des esclaves noirs auraient de quoi humainement en vouloir non pas tant à l’Église catholique qui en tant que telle ne les a heureusement jamais déshumanisés (!), mais à des ancêtres de catholiques qui par le passé ont maltraité et dans certains cas de facto déshumanisés des Noirs appartenant pourtant à notre commune race humaine, déshonorant ce faisant très gravement les noms de chrétien et de catholique.
tintine
Je vous en prie , ils sont des créatures du Seigneur, tout comme nous, et à ce titre nous ne devons pas les injurier; puisqu'ils se battent contre Dieu, nous devons les combattre, mais les insultes ne servent qu'à nous discréditer sur terre comme au ciel. Et puis, peut-être l'un d'eux sera par la suite appelé à être un meilleur défenseur du Christ que nous ne le serons jamais. Après tout, parmi …More
Je vous en prie , ils sont des créatures du Seigneur, tout comme nous, et à ce titre nous ne devons pas les injurier; puisqu'ils se battent contre Dieu, nous devons les combattre, mais les insultes ne servent qu'à nous discréditer sur terre comme au ciel. Et puis, peut-être l'un d'eux sera par la suite appelé à être un meilleur défenseur du Christ que nous ne le serons jamais. Après tout, parmi les bourreaux des Chrétiens, il y a un précédent célèbre !
Serges Ottou
La forme de votre article est pourtant orientée à jeter en opprobre cette communauté.
tintine
Ce que vous essayer de faire a tout de l'inversion accusatoire. Je ne vois pas de quelle communauté vous parlez. Je ne dénonce que des personnes qui s'attaquent nommément à l'Eglise du Christ et peu m'importe qu'ils s'appellent Pierre, Kevin, Andreï ,Sarah ou Mohamed. Ils nous attaquent en attaquant notre Dieu, et je combats leur projet; mais, parce que Dieu les aime, je refuse de les insulter …More
Ce que vous essayer de faire a tout de l'inversion accusatoire. Je ne vois pas de quelle communauté vous parlez. Je ne dénonce que des personnes qui s'attaquent nommément à l'Eglise du Christ et peu m'importe qu'ils s'appellent Pierre, Kevin, Andreï ,Sarah ou Mohamed. Ils nous attaquent en attaquant notre Dieu, et je combats leur projet; mais, parce que Dieu les aime, je refuse de les insulter et de leur nier leur dignité. Je ne jette l'opprobre sur rien d'autre que sur leurs paroles et leurs actes. Et les gens qui appellent à la destruction de l'Eglise sont seuls responsables de leurs actes.
J'ai mis le lien de cet article pour en citer la source , ce n'est pas "mon" article, et je n'ai pas dit que j'en appréciais les commentaires. Et ce n'est pas parce que certains de nos ennemis peuvent être "amalgamés" de façon malveillante à telle ou telle communauté que nous devons nous taire au motif de cet amalgame, et ne pas les nommer, quand ils s'attaquent au Christ.
gerard57
Leur place est vraiment dans un zoo !