jamacor
apvs
Pas un seul saint catholique ne sanctifierait ce genre d’acte de brutalité
La photo est surement un peu truquée et accentue ainsi la forte impression de violence ( à vérifier).

Deux objections, qui sont aussi des exemples, aux commentaires précédents :
- Saint Nicolas ( saint Nicolas : qui était un saint, n'en déplaise à certains "Tous frères", mais un VRAI saint catholique, s'entend ) giffla …
More
Pas un seul saint catholique ne sanctifierait ce genre d’acte de brutalité
La photo est surement un peu truquée et accentue ainsi la forte impression de violence ( à vérifier).

Deux objections, qui sont aussi des exemples, aux commentaires précédents :
- Saint Nicolas ( saint Nicolas : qui était un saint, n'en déplaise à certains "Tous frères", mais un VRAI saint catholique, s'entend ) giffla magistralement Arius pour clore la discution qu'il eut avec cet hérétique, qui refusait de se convertir. A l'époque, il ne fut pas démis de ses fonctions pour cela, mais on lui demanda de retirer ses ornements d'évêques, ornements qui lui furent RENDUS LA NUIT MÊME PAR LA SAINTE VIERGE, QUI APROUVAIT DONC LA BAFFE. Mon Dieu, quelle violence ! Mais une bonne giffle, c'est toujours moins que la peine de mort, qu'Arius méritait amplement.

- Sainte Jeanne d'Arc, quant à elle, ne distribuait pas des baffes aux anglais. Elle les prévenait et les priait de s'en aller d'eux même, mais ensuite, SUR ORDRE DU CIEL ( le ciel qui est quand même saint, il faut le rappeler à certains, comme par exemple à Mr "tous freres" alias machin truc chouette...), elle les attaquait avec ses troupes armées qui eurent souvent le dessus. Elle pleurait sur le sort de ses ennemis tués au combat, ET ICI, RIEN NE PERMET D'ACCUSER CE PRÊTRE EN PRÉTENDANT QU'IL N'A APRÈS SON GESTE AUCUN SENTIMENT DE PITIÉ POUR SON SINISTRE ÉVÊQUE. Certain ici se font juges à la place de Dieu, et cela leur scié plutôt mal.

Cet évêque a commis l'un des pires abus de pouvoir qui soit, injuste, inqualifiable et désastreux pour son diocèse : fermer un séminaire en temps de profonde crise dans l'Eglise, se faisant le bourreau et le sabordeur ses ministres et donc de ses brebis : certains comme lui ont, dans les siècles passés, été repris une fois, deux fois par le pape, puis condamnés à mort par celui-ci en raison de leur persistance dans le mal. EN CELA, LE PAPE N'AVAIT AUCUN PÉCHÉ SUR LA CONSCIENCE, ayant agit en toute justice, selon l'Evangile.

Certes, il y a quelque chose sûrement de plus passionnel dans la réaction de ce prêtre que chez saint Nicolas . MAIS IL Y A AUSSI QUELQUE CHOSE QUI Y FAIT PENSER. Dieu seul sait juger parfaitement les protagonistes de cet épisode.

Il est bon aussi de réécouter avec fruit la conférence de l'abbé Rioult sur la peine de mort, avant de s'outrer devant le moindre geste de violence.
Que l'enfant Dieu de Bethléem nous bénisse et nous garde dans sa paix +
blanche52
Rien ne justifie qu'un prêtre lève la main sur un évêque ou sur un prêtre, d'autre part la photo est truquée par photoshop, ça se voit à l'œil nu ! si j'ose dire ... donc, tout n'est peut-être qu'une fausse nouvelle destinée à décrédibiliser encore un peu plus l'Eglise !
Tous frères
Pas un seul saint catholique ne sanctifierait ce genre d’acte de brutalité physique de la part d’un prêtre vis-à-vis de son évêque, fût-il dans l'erreur. C’est un acte de colère venant de la chair et non de l’Esprit. Qui plus est, si ce prêtre avait voulu endurcir plus encore son évêque dans sa position, il ne s’y serait pas pris autrement.
Etienne bis
ENFIN ! 😇
Voilà une preuve - à tout le moins un indice fort - que nous sommes sur la bonne voie : on retrouve la virilité requise pour sortir des miasmes et des mièvreries où nos ennemis aiment à nous voir patauger.😉😊
Il nous faut un pape qui soit le parfait contraire de cette lavette hypocrite de Bergomachin. 😡
apvs
Un évêque timbré, et tamponné. Logique.