Clicks377
fr.news
1

Dans le monde d'après, les gogos de la maltraitance des enfants tentent de regagner des parts de marché

En raison du coronavirus, le risque de maltraitance des enfants aurait augmenté, a prévenu le père Hans Zollner S.J., membre de la Commission pontificale pour la protection des mineurs.

Interrogé par VaticanNews.va (29 mai), il a déclaré que pendant le confinement, même le nombre de "fractures osseuses subies par les enfants" a augmenté de manière significative.

Dans les pays anglophones où le battage médiatique sur les abus envers les enfants est particulièrement excessif, "la prise de conscience des abus envers les enfants a diminué", a averti M. Zollner. Il sous-entend par là que les enfants sont plus en sécurité en dehors de leur famille qu'à l'intérieur.

Afin de sauver les enfants, il estime nécessaire de former des personnes dans le domaine de la protection.

Il s'agit d'une publicité à peine voilée pour le Centre romain pour la protection de l'enfance qui s'engage dans une telle formation et dont Zollner est le président.

Image: Hans Zollner, © wikicommons, CC BY-SA, #newsPzpzactfnz

Aube de la Force
Il n'y aura pas de monde d'après, le monde est le monde, il se rapprochera de sa fin mais restera semblable à ce qu'il est,reniant tout désir de transcendance et poursuivant sans relâche les chevaliers qui tenteront de lui livrer bataille au nom de notre pauvre humanité rachetée par le sang de Notre Seigneur.