Clicks978
fr.news
2

Deuxième étape : Les médias de François commencent à abuser des Hérauts de l'Évangile

Un jour après que les Hérauts de l'Evangile ont été placés sous la tuttelle, du Vatican, les médias oligarchiques amis de François ont commencé à se jeter sur eux, en employant des méthodes connues,

La journaliste Franca Giansoldati, 55 ans, a ouvert la chasse sur IlMessagero.it. Le 8 décembre 2018, Giansoldati se tenait à côté de François lorsqu'il fit une "visite surprise" au journal qui appartient au milliardaire romain Francesco Caltagirone.

Maintenant elle crie : "Le pape perd patience", "les tuniques médiévales", "les anomalies grossières", "les abus de pouvoir", "le culte de la personnalité" et "le contrôle psychologique des membres" [comme si c'était un problème pour le Vatican de François].

Giansoldati accuse les Hérauts d'avoir une "foi super orthodoxe" qui - paradoxe - doit être "purgée des déviances doctrinales", mais qui est "en opposition ouverte avec François".

Elle n'a que deux plaintes à formuler : une vidéo montrant prétendument "un exorcisme pratiqué sur des enfants" et l'allégation selon laquelle [certains] hérauts disent que "les changements climatiques [sacro-saints] sont un fruit du diable".

Ces accusations bizarres et isolées ne suffisent guère à mettre les 3000 hérauts sous tutelle ecclésiastique collective.

En aparté, Giansoldati dit que le commissaire aura accès au patrimoine "assez important" de la communauté.

#newsUlbntfczku

GChevalier
Que chacun fasse attention à ses sous car Picsou rôde pour les piquer, et tous les prétextes sont bons pour ce malfrat, assurément le plus grand voleur de la planète puisqu'il veut même piquer la planète... pour la mettre dans sa poche ! Or, a-t-il dit, le diable entre par les poches ! Donc, attention à vos poches car le diable-Bergoglio risque d'y fourrer son nez... Et puis, il a révélé qu'il a …More
Que chacun fasse attention à ses sous car Picsou rôde pour les piquer, et tous les prétextes sont bons pour ce malfrat, assurément le plus grand voleur de la planète puisqu'il veut même piquer la planète... pour la mettre dans sa poche ! Or, a-t-il dit, le diable entre par les poches ! Donc, attention à vos poches car le diable-Bergoglio risque d'y fourrer son nez... Et puis, il a révélé qu'il a au-dessus de son bureau son saint patron : Judas Iscariote ! Et ça, ce n'est pas une blague ! C'est en toute lettre dans son bouquin sur le Pater.
apvs
Les pauvres : s'ils avaient arboré sur leur habit la "www.google.com/imgres", au lieu de cette belle croix médiévale, ils n'auraient eu sans doute aucun problème...