Clicks769
fr.news
7

Un évêque américain après sa première messe en latin, "Un émerveillement pur"

Le jour de la Fête-Dieu, l'évêque de Tyler, Joseph Strickland, a célébré pour la première fois la messe en vieux latin.

En 35 ans de sacerdoce, il n'avait jamais prononcé les mots de la consécration en latin : "J'ai eu du mal à les faire sortir, c'est indescriptible".

Strickland a dû apprendre la messe en latin "de A à Z", a-t-il déclaré à NcRegister.com (16 juillet). Bien que né en 1958, il n'a aucun souvenir de la Messe en latin. Lorsqu'il est entré au séminaire en 1977, elle n'était "ni discutée, ni évoquée, ni étudiée - elle avait simplement disparu".

Son prédécesseur a créé une communauté de la FSSP dans le diocèse dont Strickland pensait : "Ah, ces gens là". Simultanément, il a rencontré de plus en plus de prêtres, de séminaristes et de jeunes familles qui demandaient la messe originale.

En priant devant le Saint-Sacrement, Strickland prit conscience de la messe en latin. Un prêtre ordonné il y a cinq ans, qui est familier avec les deux rites, a donné des cours à Stickland et l'a aidé "avec le latin très difficile".

Strickland observe que ce rite est "tellement" centré sur l'adoration de Dieu et qu'il est entièrement consacré à Dieu, "il n'y a rien d'autre qu'un pur émerveillement".

Image: © newliturgicalmovement.org, #newsYvcmjonkxq

Catholique et Français
D'abord le latin, c'est pas "difficile" ! Autrefois, les gens des campagnes suivaient la Messe en latin pendant toute leur vie et... la comprenaient très bien; les anciennes autorités polonaises, politiques et administratives, communiquaient également uniquement en latin, ce qui fit beaucoup rire les français lorsqu'une délégation de ce pays vint offrir la couronne au duc d'Anjou, futur Henri …More
D'abord le latin, c'est pas "difficile" ! Autrefois, les gens des campagnes suivaient la Messe en latin pendant toute leur vie et... la comprenaient très bien; les anciennes autorités polonaises, politiques et administratives, communiquaient également uniquement en latin, ce qui fit beaucoup rire les français lorsqu'une délégation de ce pays vint offrir la couronne au duc d'Anjou, futur Henri III. Paul Del Perugia raconte dans son "Louis XV" que lorsque les indiens d'Amérique du Nord, à moitié nus et couverts de plumes et de tatouages, rencontraient des blancs dans les forêts, ils leurs demandaient de réciter le Notre-Père en latin pour savoir s'ils avaient affaire à des anglais à scalper ou à des français à embrasser. Ensuite, j'avais lu il y a quelques années que les têtes pensantes des grandes écoles ou universités américaines étaient d'avis que le latin pourrait être une excellente manière de communiquer entre scientifiques et intellectuels dans les grands congrès internationaux. Alors, le latin à la Messe...
Aube de la Force
Le latin, à la Messe, c'est élémentaire !
Catholique et Français
Sans compter que le latin étant une "langue morte" et donc fixée, le sens des mots ne peut plus changer. Escobarderies, propos hérétiques ou ambigus beaucoup plus difficiles qu'en langue "vivante" ou vernaculaire (comme par hasard, c'est depuis Vatican II que le latin a tendance à disparaitre... 😉 ); compréhension et précision nettement améliorées dans les domaines scientifiques avec beaucoup …More
Sans compter que le latin étant une "langue morte" et donc fixée, le sens des mots ne peut plus changer. Escobarderies, propos hérétiques ou ambigus beaucoup plus difficiles qu'en langue "vivante" ou vernaculaire (comme par hasard, c'est depuis Vatican II que le latin a tendance à disparaitre... 😉 ); compréhension et précision nettement améliorées dans les domaines scientifiques avec beaucoup moins de risques de malentendus.
AveMaria44
Pas de vieux latin. 35 ans de sacerdoce ce n'est pas sûr que son ordination et son sacre soient valides........
Aube de la Force
Le Saint Esprit, toujours de "haut" supervisait les ordinations et les Sacres.
Grosminet
Ecclesia supplet.
AveMaria44
Non, Ecclesia non supplet, voir les anglicans. Pie XII venait de définir avec précision la matière et la forme dans Sacramentum Ordinis en 1947, alors pourquoi modifier cela moins de vingt ans plus tard.. Si la matière et la forme ne sont pas respectés, cela signifie tout simplement que l'on ne veut pas faire ce que fait l'Église. Quelle était à votre avis l'intention des réformateurs ? La même …More
Non, Ecclesia non supplet, voir les anglicans. Pie XII venait de définir avec précision la matière et la forme dans Sacramentum Ordinis en 1947, alors pourquoi modifier cela moins de vingt ans plus tard.. Si la matière et la forme ne sont pas respectés, cela signifie tout simplement que l'on ne veut pas faire ce que fait l'Église. Quelle était à votre avis l'intention des réformateurs ? La même que pour la synaxe de Paul VI. Si l'on utilise pas de l'eau naturelle et la bonne formule pour le baptême, il n'existe pas, ni l'Esprit-Saint, ni l'Église ne suppléent à la défaillance volontaire ou non du négligent.