35:17
Tradiveille
8919.3K

Accord Rome-FSSPX : sermon de l'abbé Michel Koller (FSSPX)

Accord Rome-FSSPX : sermon de l'abbé Michel Koller (FSSPX) le 10 juin 2012 en la chapelle ND de la Merci de Clermont-Ferrand.
Alain BONJEAN
Merci Monsieur l'Abbé Koller,
c'est grâce à des Prêtres comme vous que les âmes peuvent se sauver🕆
timadanm24
“Libre a vous de vous vautrer dans cette boue, mais ce sera sans moi” 👏 👏 👏
AveMaria44
Le problème est que rien n'a été signé, mais que la grenouille se fait cuire à petit feu......Le problème fondamental étant de reconnaître François comme le Pape, il est alors logique de chercher à être en pleine communion avec lui, l’Église n'a pas été fondé sur Marcel.
EdelStremonia
Ce sermon a-t-il été traduit dans d'autres langues (je veux dire autres que l'anglais) ? merci. Ed.
EdelStremonia
Merci Monsieur l'Abbé pour votre clarté d'esprit.
St Matth 5. 37 ... sit autem sermo vester est est non non : que votre oui soit oui, que votre non soit non...
Va-t-on boire à la source si celle-ci est mauvaise ?
Libor Halik
Father Michel Koller translated to English: z10.invisionfree.com/Ignis_Ardens/index.php
Arnaud Dumouch
Cher SOS Fraternité. Moïse n'est pas chrétien !

Jésus annonce un autre genre de royauté que elle de Moïse.
lanternedslenoir
🤨 🙄 😲 🤨 A.D. dit-"Vatican II est juste un Concile de plus dans la continuité des autres et en harmonie avec les autres."-Excusez moi,j'ai avale mon the de travers!!! 🤒
sebdeponch
Et les marchands du Temple, ils ne sont pas chassés par la violence?
La plus grande des violence est de pécher contre le Saint Esprit en enseignant contre la véritée connue. C'est ce que fait la nouvelle église de vatican II. Basta !
Arnaud Dumouch
Cher Glorian, Pourquoi dites vous cela ? La Révélation de Jésus existe avant Vatican II. Sainte Thérèse de l4Enfant Jésus et sainte Faustine ont écrit avant Vatican II. Mais Vatican II a mis dans le Magistère certains aspects de la Révélation qui n'étaient pas mis en lumière par la plupart des théologiens catholiques.

Vatican II est juste un Concile de plus dans la continuité des autres et en …More
Cher Glorian, Pourquoi dites vous cela ? La Révélation de Jésus existe avant Vatican II. Sainte Thérèse de l4Enfant Jésus et sainte Faustine ont écrit avant Vatican II. Mais Vatican II a mis dans le Magistère certains aspects de la Révélation qui n'étaient pas mis en lumière par la plupart des théologiens catholiques.

Vatican II est juste un Concile de plus dans la continuité des autres et en harmonie avec les autres. Ceux qui ont du mal avec Vatican II sont ceux qui se sont juste trop attachés avec une synthèse théologique à la mode au XIX° s à l'époque des grandes luttes anticléricales.
Arnaud Dumouch
Que pensez vous de l'autorisation de l'usage de la torture (de manière certes limitée en comparaison des pratiques de l'époque), dans le décret pastoral du pape Innocent IV en 1252 définissant les missions de l'inquisition ?
4 more comments from Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch
Cher SOS Fraternité. Jésus n'enseigne certes pas la violence pour prêcher la foi. Mais les chrétiens sont loin d'être des saints dès leur naissance.

C'est donc l'histoire qui montre la façon dont la foi fut imposée par la force dans le nouveau monde Portugais et espagnol.
Ce fut aussi le cas par Charlemagne aux Saxons.

Le pape Jean-Paul II, voulant percer cet abcès de note passé fit une repenta…More
Cher SOS Fraternité. Jésus n'enseigne certes pas la violence pour prêcher la foi. Mais les chrétiens sont loin d'être des saints dès leur naissance.

C'est donc l'histoire qui montre la façon dont la foi fut imposée par la force dans le nouveau monde Portugais et espagnol.
Ce fut aussi le cas par Charlemagne aux Saxons.

Le pape Jean-Paul II, voulant percer cet abcès de note passé fit une repentance de tous ces points noirs pour le jubilé de l'an 2000.
Arnaud Dumouch
Historiquement, c'est hélas faux. Il y a eu des moment où la violence a servi à convertir même chez les chrétiens (catholiques et Protestants).

Par contre, ce qui est vrai, c'est que Jésus avait interdit ce genre de violence alors que Mohamed a autorisé la violence
Arnaud Dumouch
Cher SOS fraternité,

Je dirais plutôt que Dieu nous a créés pour l'aimer dans une alliance réciproque. Mais cette obligation (qui nous donne la béatitude) ne s'impose pas par la coercition mais par la liberté de l'homme adulte.

Si vous dites que Dieu nous a créés pour le servir et que cela doit nous être imposé, vous entrez dans la théologie et la pastorale musulmane. Le christianisme n'est …More
Cher SOS fraternité,

Je dirais plutôt que Dieu nous a créés pour l'aimer dans une alliance réciproque. Mais cette obligation (qui nous donne la béatitude) ne s'impose pas par la coercition mais par la liberté de l'homme adulte.

Si vous dites que Dieu nous a créés pour le servir et que cela doit nous être imposé, vous entrez dans la théologie et la pastorale musulmane. Le christianisme n'est pas là et le concile Vatican II l'explicite.

Quant à l'Eglise, elle doit poursuivre la mission du Christ qui convainquait en attirant, pas en imposant.

Lorsque Jean fut tenter par la coercition, voilà ce que répondit Jésus :

Luc 9, 54 Ce que voyant, les disciples Jacques et Jean dirent : "Seigneur, veux-tu que nous ordonnions au feu du ciel de descendre et de les consumer?"
Luc 9, 55 Mais, se retournant, il les réprimanda.
Arnaud Dumouch
Cher Catholique et Français, l'infaillibilité charismatique venant du Saint esprit touche, dans le concile Vatican II comme dans les autres concile oecuméniques que les parties DOCTRINALES.

Les parties PASTORALES du Concile sont d'une autre autorité et appellent non une adhésion de foi théologale, mais une obéissance pratique, éclairé et parfois critique.

Par contre, il est clair que, contre l'…More
Cher Catholique et Français, l'infaillibilité charismatique venant du Saint esprit touche, dans le concile Vatican II comme dans les autres concile oecuméniques que les parties DOCTRINALES.

Les parties PASTORALES du Concile sont d'une autre autorité et appellent non une adhésion de foi théologale, mais une obéissance pratique, éclairé et parfois critique.

Par contre, il est clair que, contre l'avis du Bx pape Jean XXIII, l'Esprit saint a voulu que ce Concile continue à définir la foi sur des thèmes comme l'Eglise et sa structure, l'Ecriture Sainte, la doctrine du salut. Sur ces points, aussi bien vous qui êtes proche de l'Abbé de Nantes que la FSSPX ou l'Eglise orthodoxe ne pourront entrer dans la plénitude de la catholicité sans adhérer par un acte de foi théologale.

Prenons la question de la liberté religieuse : Il y a dans ce thème une partie DOCTRINALE : (Dieu a créé l'homme comme une personne dotée de liberté) et une partie PASTORALE (L'Eglise estime ne plus pouvoir gérer le troupeau du Christ par la contrainte mais plutôt par l'enseignement humble et l'appel à la conviction libre du coeur). La partie doctrinale, il faut y adhérer par la foi. La partie pastorale, l'Eglise demande qu'on y adhère en réfléchissant et par son intelligence pratique.
Catholique et Français
"Concile Infaillible ? Une question..." (texte d'un tract)
« Religieusement à l’écoute de la Parole de Dieu et la proclamant avec assurance, le saint Concile obéit aux paroles de saint Jean qui dit : “ Nous vous annonçons la vie éternelle qui était auprès du Père et qui nous est apparue : ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, afin que vous aussi soyez en communion avec nous ; …More
"Concile Infaillible ? Une question..." (texte d'un tract)
« Religieusement à l’écoute de la Parole de Dieu et la proclamant avec assurance, le saint Concile obéit aux paroles de saint Jean qui dit : “ Nous vous annonçons la vie éternelle qui était auprès du Père et qui nous est apparue : ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, afin que vous aussi soyez en communion avec nous ; quant à notre communion, elle est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ ” (1 Jn 1, 2-3). »
L’autorité du Concile Vatican II est ainsi affirmée dès les premières lignes de la Constitution Dei Verbum avec une solennité particulière, solennité reservée jusque-là aux définitions solennelles, et bien que ce Saint Synode n’ait rien voulu entreprendre de tel.
Lors de son intervention du 30 septembre 1964, le cardinal Ruffini avait d’ailleurs déclaré ce texte “ ineptus ” c’est-à-dire tout à fait déplacé. En effet, “ l’ineptie ” consistait en ceci « que le Concile s’est pris pour le Collège des Apôtres, témoins immédiats et inspirés du Christ lui-même.
«Saint Jean, qu’on cite là abusivement, avait vu et touché le Verbe de vie et il a raconté, avec le secours de l’inspiration divine accordée aux Apôtres, ce qu’il avait lui-même entendu et vu le Christ dire et faire. Mais ni Paul VI, ni les cardinaux Alfrink, Suenens, Marty etc., ni le Concile en sa totalité collégiale, n’ont vu ni touché ni entendu le Christ.» (Abbé de Nantes, CRC n° 51, décembre 1971)
Une même solennité, d’autant plus surprenante qu’elle n’était pas prévue par le règlement, sera conférée par Paul VI à la promulgation de chacun des textes du Concile. «Tout l’ensemble et chacun des points qui ont été édictés dans cette Constitution (ou : ce Décret) ont plu aux Pères du Concile (placuerunt Patribus). Et Nous, en vertu du pouvoir apostolique que Nous tenons du Christ, en union avec les vénérables Pères (cum venerabilibus Patribus), Nous les approuvons, arrêtons et décrétons dans le Saint-Esprit, et Nous ordonnons que ce qui a été ainsi établi en Concile soit promulgué pour la gloire de Dieu.»
Unanime ? Une question...
La formule adoptée par Paul VI est si solennelle que l’on attendrait l’anathème fulminé à l’encontre des opposants. Mais d’opposants il n’y eut pas. Vrai ? Oui, vrai ! Aucun opposant n’est mentionné dans les Actes de Vatican II, l’unanimité est totale, c’est pourquoi Paul VI a voulu la mentionner dans la formule de promulgation de chacun des Actes du Concile, associant le Collège épiscopal à sa propre souveraineté. Telle est du moins la vérité officelle.
Et cela jusqu’au dernier jour, jusqu’à la promulgation de la fameuse et si controversée “Déclaration sur la liberté religieuse” :
Tout l’ensemble et chacun des points qui ont été édictés dans cette déclaration ont plu aux Pères du Concile. Et Nous, en vertu du pouvoir apostolique que Nous tenons du Christ, en union avec les Vénérables Pères, Nous les approuvons, arrêtons et décrétons dans le Saint-Esprit, et Nous ordonnons que ce qui a été ainsi établi en Concile soit promulgué pour la gloire de Dieu.
À Rome, à Saint-Pierre, le 7 décembre MCMLXV. Ego PAULUS Catholicæ Ecclesiæ Episcopus.
Aucune allusion, aucune concession, aucune existence n’est accordée aux 70+8 opposants ou silencieux au vote sur la Liberté religieuse. Réduits à rien, ces dissidents, ces objecteurs, ces râleurs sont exclus de la considération générale. Sans eux, donc, c’est la candide et étincelante unanimité ! de ce “Sacro-Saint et Universel concile Vatican II”.
Telle était, depuis le Concile, “la nouvelle manière de sentir, de vouloir et de se comporter”, vantée par Paul VI. (Abbé de Nantes, CRC n° 288, avril 1992)
En aucune des promulgations des seize Actes de Vatican II, Paul VI ne daignera suivre le Règlement du Concile, qui avait imposé ne varietur la formule que devait employer le Souverain Pontife en personne pour annoncer les résultats des votes et, au vu de ces résultats – voilà la vraie collégialité ! – proclamer sa décision souveraine. Cette formule imposait de signaler l’unanimité des votes et sinon, de mentionner l’existence d’opposants et leur nombre ! Les Conciles antérieurs ont tous été très scrupuleusement fidèles à cette règle qui distingue un Concile sacré d’un vulgaire “ brigandage ”. Ce fut fait, magnifiquement, à Vatican I. Lors de la proclamation du dogme de l’infaillibilité pontificale, Pie IX déclara que “les décrets et canons plaisaient à tous les Pères, excepté à deux d’entre eux”. Au scrutin solennel de cette dernière session publique s’étaient en effet manifestés deux opposants ! Ceux-ci d’ailleurs, émus comme bien l’on pense, mais honorés dans leur autorité de juges, législateurs et définisseurs conciliaires, voulurent sur-le-champ assurer le Saint-Père et les Pères conciliaires de leur immédiate soumission et adhésion au dogme nouveau. Voilà bien l’honnêteté des anciens Pères et Docteurs de l’Église... que Vatican II n’a pas eue !
Telle était “l’ancienne manière de vouloir et de se comporter”.
Trop fort pour ce qu’il a de faible.
Qui plus est, le pape Paul VI opéra, dans l’invention de cette formule inédite, une amplification outrancière et théologiquement irrecevable de la formule prescrite par le règlement. La redondante période, créée par lui, donne fallacieusement un caractère d’enseignement extraordinaire et solennel, donc infaillible et irréformable, aux seize Actes de Vatican II qui n’en sont dignes ni canoniquement ni dogmatiquement.
Ainsi l’Église tout entière, en Assemblée Constituante, allait à la rencontre du monde pour une nouvelle alliance dont le premier principe serait nécessairement la Liberté religieuse, dogme révolutionnaire inscrit en tête de toutes les Constitutions de la République depuis 1789 et de la Déclaration des droits de l’homme.
L’unanimité devait tenir lieu d’infaillibilité. Mais l’infaillibilité imposée, contraignait le Concile à en respecter les règles : pour qu’une proposition puisse être revêtue de ce caractère, c’est-à-dire qu’elle puisse entrer dans le domaine “ordinaire” de la foi catholique, il faut qu’elle fasse partie du dépôt reçu des Apôtres et qu’elle ait été soutenue jusqu’à nous sans défaut, sinon sans opposition.
Dieu entre parenthèses.
Or la Liberté religieuse a constamment été condamnée par l’Église affrontée à la Révolution dont cette “liberté de perdition” (saint Augustin) est le principe et fondement. «Et de fait, vous le savez parfaitement, Vénérables Frères, écrivait le bienheureux Pie IX, il s’en trouve beaucoup aujourd’hui pour oser enseigner que “le meilleur régime politique et le progrès de la vie civile exigent absolument que la société humaine soit constituée et gouvernée sans plus tenir compte de la religion que si elle n’existait pas, ou du moins sans faire aucune différence entre la vraie et les fausses religions”. Et contre la doctrine de la Sainte Écriture, de l’Église et des saints Pères, ils affirment sans hési-tation que “la meilleure condition de la société est celle où on ne reconnaît pas au pouvoir le devoir de réprimer par des peines légales les violations de la loi catholique, si ce n’est dans la mesure où la tranquillité publique le demande”.
«À partir de cette idée tout à fait fausse du gouvernement des sociétés, ils ne craignent pas de soutenir cette opinion que Notre Prédécesseur Grégoire XVI, d’heureuse mémoire, qualifiait de “délire” : “La liberté de conscience et des cultes est un droit propre à chaque homme. Les citoyens ont droit à l’entière liberté de manifester hautement et publiquement leurs opinions quelles qu’elles soient, par les moyens de la parole, de l’imprimé ou toute autre méthode sans que l’autorité civile ni ecclésiastique puisse lui imposer une limite.” (Quanta Cura)
Avec une franchise qui lui fait honneur, le Père Martelet, jésuite, avouait sans ambages aux Pères conciliaires: «Si vous voulez fonder la Liberté religieuse sur Dieu, vous n’y arriverez évidemment pas, puisque de Dieu au Christ et à l’Église la filiation est directe et qu’elle exclut le laïcisme d’État comme l’œcuménisme. Il faut donc mettre dieu entre parenthèses (sic !) et fonder votre schéma sur la dignité humaine.» Ce que tous ont trouvé acceptable...
Sans fondement dans l’Écriture ni dans la tradition, mais imposée d’autorité par Paul VI.
L’appel à l’infaillibilité.
Puisque Paul VI faisait preuve d’une telle volonté, d’une telle autorité pour imposer la Réforme conciliaire et en particulier la Liberté religieuse, c’est à l’autorité de son successeur, que nous ferons inlassablement appel pour rendre vie et honneur aux opposants et trancher souverainement de la Vérité catholique et de l’erreur révolutionnaire plutôt que de faire comme si nous n’existions pas.
Dès la fin du Concile, sommé d’adhérer aux Actes du Concile notre Père (l'Abbé de Nantes) a fait appel à l’autorité souveraine du Saint-Office, supprimé la veille de la clôture du Concile. Celui-ci a été rouvert à sa demande, le procès a été instruit mais sa plainte est restée classée sans suite et lui-même a été déclaré “disqualifié”.
«HANS KUNG était convoqué au Saint-Office au même moment que moi, écrivait l’abbé de Nantes. J’y allai, lui refusa. Et il continua de plus belle sa critique des institutions divines de l’Église. N’a-t-il pas une photographie qui le représente souriant aux côtés du Pape, lui ! Son dernier livre, “Infaillible ?”, détruit la doctrine de l’infaillibilité pontificale, pourtant définie solennellement par le premier concile du Vatican. Le livre a été traduit en italien et publié à Rome même. Et Vous le tolérez ? Alors, c’est que tout est permis, même d’attenter à Votre fonction, même de Vous insulter en face !»
Une telle façon “de vouloir et de se comporter” disqualifie tout ce Concile.
lanternedslenoir
M.A.D.....vous n'etes pas un Pape pour canoniser un concile,alors le "saint" concile, cela n'a toujours pas ete defini par les autorites officielles,merci de dire Le Concile! 😁
Arnaud Dumouch
Alors tout est dit : Pour certains, le fait que le saint Concile Vatican II reconnaisse la présence dans les religions de "semences venant de l'Esprit Saint et préparant le salut par le Christ", consiste à "adorer la Bête" ?

Fort heureusement, pour la plupart, une telle reconnaissance est dans la ligne de l'Ecriture et du saint Concile de Trente (VI° session sur la justification) qui lui aussi …More
Alors tout est dit : Pour certains, le fait que le saint Concile Vatican II reconnaisse la présence dans les religions de "semences venant de l'Esprit Saint et préparant le salut par le Christ", consiste à "adorer la Bête" ?

Fort heureusement, pour la plupart, une telle reconnaissance est dans la ligne de l'Ecriture et du saint Concile de Trente (VI° session sur la justification) qui lui aussi reconnaissait à des valeurs non spécifiquement chrétiennes comme la bonne volonté des païens "une vertu de DISPOSITION AU SALUT" (tout en niant que cette bonne volonté puisse sauver en elle-même).
Arnaud Dumouch
Cher SOS Fraternité,
N'allez pas trop vite en besogne et, pour comprendre l'origine de l'islam qui, effectivement est purement humaine et dont les fidèles sont un quart de l'humanité, regardez plutôt les promesses prophétiques faites à Abraham dans le livre de la Genèse.

Deux descendances devaient sortir de lui, l'une servante en Ismaël (muslim) et l'autre libre en Isaac, l'une par volonté …More
Cher SOS Fraternité,
N'allez pas trop vite en besogne et, pour comprendre l'origine de l'islam qui, effectivement est purement humaine et dont les fidèles sont un quart de l'humanité, regardez plutôt les promesses prophétiques faites à Abraham dans le livre de la Genèse.

Deux descendances devaient sortir de lui, l'une servante en Ismaël (muslim) et l'autre libre en Isaac, l'une par volonté humaine (puis bénédiction de Dieu après coup - l'islam ?) et l'autre par volonté divine, lors de l'apparition explicite de la Trinité à Abraham au chêne de Mambré (le christianisme).

Tout est annoncé dans l'Ecriture de ces volontés mystérieuses de Dieu.

Et de nouveau, à travers le saint Concile Vatican II et Nostra Aetate, Dieu nous demande un acte de foi dans une vérité qui nous surprend, nous déstabilise.

Ayez le courage, comme Abraham, d'entrer dans cet acte de foi et de lire Nostra Aetate.

Je vous mets une vidéo qui est, avec Nostra Aetate, une porte pour comprendre la volonté de Dieu à travers l'islam, dont le Concile Vatican II, tout en affirmant qu'il ne sauve pas, reconnaît qu'il porte en lui des semence venant de l'Esprit Saint et qui préparent au salut par l'unique Sauveur Jésus Christ.

C'est à cette page, les leçons 39 et 40 :
eschatologie.free.fr/fichiers/video.htm
4 more comments from Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch
SOS fraternité,

L'islam, par exemple, détruit les dogmes de la Trinité, de la divinité du Christ, de la possibilité de la charité théologale. Sur ces points là, il n'y a pas à le considérer comme portant des semences de l'Esprit. C'est ce sur quoi insistaient les anciens Concile avec raison. Et les anciens Conciles ne sont pas annulés.

Ce que montre Vatican II, c'est l'autre aspect, l'aspect …
More
SOS fraternité,

L'islam, par exemple, détruit les dogmes de la Trinité, de la divinité du Christ, de la possibilité de la charité théologale. Sur ces points là, il n'y a pas à le considérer comme portant des semences de l'Esprit. C'est ce sur quoi insistaient les anciens Concile avec raison. Et les anciens Conciles ne sont pas annulés.

Ce que montre Vatican II, c'est l'autre aspect, l'aspect positif (Voir Nostra Aetate) :
L'islam (par exemple) donne au peuples la foi dans le Dieu unique qui est apparu à Abraham, Moïse etc. Il annonce la vie éternelle et la punition des méchants. Sous ce rapport, il contient de vraies semences de la vérité.

Ainsi, l'Eglise reconnait en quelque sorte la réalisation de cette prophétie de l'Ancien Testament :

Genèse 17, 20 En faveur d'Ismaël (le fils de la servante, image de l'islam) aussi, je t'ai entendu : je le bénis, je le rendrai fécond, je le ferai croître extrêmement, il engendrera douze princes et je ferai de lui une grande nation.
Genèse 17, 21 Mais mon alliance, je l'établirai avec Isaac (le fils de la femme libre, image du Christianisme), que va t'enfanter Sara, l'an prochain à cette saison."

Cet exemple vous montre comment il faut lire le saint Concile Vatican II : DANS LA CONTINUITÉ ET EN HARMONIE AVEC LES AUTRES CONCILES.
Arnaud Dumouch
Cher SOS fraternité, Le Concile de Trente et le Concile Vatican II n'enseignent pas que la droite volonté des non-chrétiens ou que les autres religions donnent le salut EN ELLES-MÊMES.

Le salut est vraiment donné par le Christ seul, à travers la foi et la charité active. Nous le savons.

Le Concile Vatican II enseigne que Dieu à mis dans les autres religions des "semences de la vérité" qui prép…More
Cher SOS fraternité, Le Concile de Trente et le Concile Vatican II n'enseignent pas que la droite volonté des non-chrétiens ou que les autres religions donnent le salut EN ELLES-MÊMES.

Le salut est vraiment donné par le Christ seul, à travers la foi et la charité active. Nous le savons.

Le Concile Vatican II enseigne que Dieu à mis dans les autres religions des "semences de la vérité" qui préparent le salut qui viendra par Jésus Christ, selon cette parole de Jésus : "Jean 10, 16 J'ai encore d'autres brebis qui ne sont pas de cet enclos ; celles-là aussi, il faut que je les mène ; elles écouteront ma voix ; et il y aura un seul troupeau, un seul pasteur."

Vous dites : "
Le Coran dit des sottises et des absurdités. Embrasseriez-vous votre enfant s'il disait des sottises ?"

REPONSE : Je n'embrasse pas les fautes de mon enfant. J'embrasse ce qui est bon et vrai dans mon enfant. Idem pour le geste de notre pape Jean-Paul II : Il embrasse les "semences de la vérité" présentes dans le Coran et qui préparent le salut qui viendra par Jésus Christ (Voire Nostra Aetate).
Arnaud Dumouch
Cher SOS fraternité,

Tout ce que vous présentez comme étant le dogme de la foi est vrai.

Et c'est Vatican II qui permet de comprendre EN CONTINUITÉ AVEC CES DOGMES DU PASSE, comment concrètement Dieu proposera son salut à tout homme (Voir Gaudium et Spes 22, 5).

Bref, comme tous les conciles, il est la continuité des précédents.

Ceux qui, dans les années 70, prétendirent interpréter Vatica…More
Cher SOS fraternité,

Tout ce que vous présentez comme étant le dogme de la foi est vrai.

Et c'est Vatican II qui permet de comprendre EN CONTINUITÉ AVEC CES DOGMES DU PASSE, comment concrètement Dieu proposera son salut à tout homme (Voir Gaudium et Spes 22, 5).

Bref, comme tous les conciles, il est la continuité des précédents.

Ceux qui, dans les années 70, prétendirent interpréter Vatican II en rupture avec les Conciles précédents firent donc fausse route comme ceux qui, à la FSSPX, prétendent rejeter Vatican II au nom des autres conciles.

Ce qui est difficile pour les prêtres de la FSSPX, c'est que Vatican II oblige à un acte de foi car sa lumière aboutit à des conclusions qui, sur certains points, sortent de la synthèse scolastique classique. Or, ils se sont habituer dans leur jeunesse à identifier les conclusions de la scolastiques avec le dogme de la foi, ce qui est une erreur de théologie fondamentale.
Arnaud Dumouch
Les blocages principaux de l'Abbé Michel Koller sont théologiques : les réunions inter-religieuses d'Assise, le dialogue inter-religieux qui "semble" mettre à égalité le christ et les autres religions, la nouvelle doctrine de la royauté du Christ issue de Vatican II.

Cette vidéo est une réponse théologique de 35 minutes par un théologien conciliaire, Arnaud Dumouch
a.dumouch@hotmail.com.

More
Les blocages principaux de l'Abbé Michel Koller sont théologiques : les réunions inter-religieuses d'Assise, le dialogue inter-religieux qui "semble" mettre à égalité le christ et les autres religions, la nouvelle doctrine de la royauté du Christ issue de Vatican II.

Cette vidéo est une réponse théologique de 35 minutes par un théologien conciliaire, Arnaud Dumouch
a.dumouch@hotmail.com.

FSSPX : Lettre à l'Abbé Koller à propos du retour à l'unité de la FSSPX, par Arnaud dumouch
Pourquoi le Concile Vatican II est vraiment dans la continuité de tous les autres Conciles.
alix
Il sait une chose: il ne veut pas réintégrer la Rome moderniste, libérale, qui a perdu la foi; c'est son droit, quand il s'agit de la foi catholique chacun a le devoir de dire l'erreur et de l'éviter, et cela quelque soit celui qui vous y invite, serait-il considéré comme un saint.
eleazard77
Trop de paroles... quelle agitation ! 🤨 Tempête dans un verre d'eau ! Ce brave Abbé Koller devrait attendre avant de violer son devoir de réserve (personne ne sait rien, mais tout le monde parle!)... 🤦

C'est ce qu'on appelle le progrès !... 😲
alix
Je ne suis pas d'accord avec les sédévacantistes car je pense qu'ils s'éloignent de l'Eglise, le pape aussi me diront-ils.... Mais je les comprends et je les aime bien (c'est là que je me fais fustiger par Tonino!!!)
alix
Le site véritaslibérabit, dont vous parlez FMTSN (!) est un peu difficile d'accès, mais quand on a compris (merveille j'y arrive et je suis idiote!!!) c'est plein de ressources 😡
acroceraunia
aux "amis" sedevac :
S. Albert le Grand (canonisé, proclamé docteur et saint patron des savants catholiques avant Vat.II) prof de S. Thomas d'Aquin, était convaincu que les chats avaient une "âme" " infernale" et qu'ils étaient la chose qui ressemble le plus au démon. (que les amis "chat"oliques ne s'inquiètent pas ceci n'est pas une vérité de foi).
Simplement pour vous dire que même aux meille…More
aux "amis" sedevac :
S. Albert le Grand (canonisé, proclamé docteur et saint patron des savants catholiques avant Vat.II) prof de S. Thomas d'Aquin, était convaincu que les chats avaient une "âme" " infernale" et qu'ils étaient la chose qui ressemble le plus au démon. (que les amis "chat"oliques ne s'inquiètent pas ceci n'est pas une vérité de foi).
Simplement pour vous dire que même aux meilleurs il peut leur arriver de balancer bourde sur bourde. Mais je n'exciterai pas mon imagination en essayant de déceler l'hérésie là où il n'y en a pas.

Je hais votre hérésie, je vous aime (j'y suis obligé !) et je ne respecte pas votre choix, j'en suis choqué.
😡
blanche52
@ SOS fraternité : n'aurait-on pas oublié ce qui est dit par l'abbé Ramé dans ce sermon ? Mr l'Abbé Ramé
blanche52
www.sspx.org écoutez la video
Thomas DVR
@Tonino,

j'ai toute confiance et espoir placés en la divine providence( ...les portes des enfers ne prévaudront pas contre elle.),ce qui n'est aucunement opposable à une efficacité stratégique active pour voir l'église purgée au plus vite des ravages du malin en son sein.
Notre devoir;car comme nous le dit justement saint Augustin : "Dieu ne nous sauvera pas sans nous",n'est pas seulement de …More
@Tonino,

j'ai toute confiance et espoir placés en la divine providence( ...les portes des enfers ne prévaudront pas contre elle.),ce qui n'est aucunement opposable à une efficacité stratégique active pour voir l'église purgée au plus vite des ravages du malin en son sein.
Notre devoir;car comme nous le dit justement saint Augustin : "Dieu ne nous sauvera pas sans nous",n'est pas seulement de cumuler les mérites nécessaires au salut de notre âme en pieux spectateurs mais d'œuvrer pour le bien commun.Tout cela commençant par chercher à voir maintenue fermement l'intégrité de la tête de l'église enseignante,condition sine qua non au salut de notre prochain.

Je ne suis pas du tout anti-sédévancantiste primaire et même mieux force est de constater que souvent nombre de pépites se trouvent légion dans votre argumentaire.
Seulement à l'image de la barque originelle tellement symbolique et cruciale en matière d'unité,de fédération et de préservation continuelle du dépôt de la foi,la regarder couler contrarié et impassible d'un lointain rivage priant mais sans parti prenant pour que le naufrage s'arrête demeure improductif.
C'est une attitude aux antipodes de la force de persuasion qu'il est demandé à tout catholique conscient du danger immédiat et croissant.

Si des évêques et des prêtres de la fsspx visibles et accessibles de l'intérieur n'avaient pas été solidement ancrés sans dévier d'un pouce en exemple depuis les prémices du déclin plus rien ne serait.
L'église apostolique romaine ne serait aujourd'hui,comme l'exprime si bien De Beketch,même plus l'ombre d'elle même mais d'informes réunions de pseudo-croyants et d'incroyants supplétives formant un agglomérat de tout et n'importe quoi parfaitement inqualifiable d'où résulteraient des générations d'âmes en perdition.

Nous avons en tant que catholiques unique vocation à gagner le ciel autant en ce qui concerne notre petite personne qu'à l'humanité toute entière,au présent comme dans un futur proche.
😇

" Or il ne faut pas qu'un serviteur du Seigneur conteste;il doit au contraire avoir de la condescendance pour tous,savoir instruire et supporter,redressant avec douceur les opposants,dans l'espoir que Dieu leur donnera de se convertir à la connaissance de la vérité,et que,revenus au bon sens,ils se dégageront des pièges du diable qui les tient captifs et asservit à ses volontés. "
IIème Ép.à Timothée 2 ; 24/26

" Mes frères,si quelqu'un d'entre vous s'est laissé entrainer loin de la vérité,et quelqu'un autre l'y ramène,sachez que celui qui ramène un pécheur de la voie où il s'égare sauvera une âme de la mort et couvrira une multitude de péchés. "
Ép. de st Jacques 5 ; 19/20
✍️
Tonino
si la posture sédévacantiste permet bien effectivement de maintenir fondamentalement intacte la foi de fidèles elle ne peut générer à l'avenir et durablement une quelconque modification concernant la curie romaine au vu de l'ampleur du désastre actuel.

Vous manquez de confiance en la Sainte Providence mon chef Thomas DVR.

c'est bien NSJC qui restaurera son Église apres la grande tribulation …
More
si la posture sédévacantiste permet bien effectivement de maintenir fondamentalement intacte la foi de fidèles elle ne peut générer à l'avenir et durablement une quelconque modification concernant la curie romaine au vu de l'ampleur du désastre actuel.

Vous manquez de confiance en la Sainte Providence mon chef Thomas DVR.

c'est bien NSJC qui restaurera son Église apres la grande tribulation et le regne de l’antéchrist.

Lire:

De la Passion, de la résurrection et du triomphe final de JÉSUS-CHRIST en son Église par Mgr L.G …

Toute solution humaine échouera.
FiatMisericordiaTuaSuperNos
Resurrection,
Depuis le début de ce désaccord à l'intérieur de la FSSPX, les deux partis s'envoient réciproquement des citations de la Bible ou des règles du discernement des esprits. Par exemple, je pourrais vous rétorquer : "Quand un aveugle (Rome) guide un autre aveugle (Mgr Fellay), ils tombent tous les deux dans le même trou". Donc pour sortir de ce cercle vicieux, il me semble qu'il y a 1 …More
Resurrection,
Depuis le début de ce désaccord à l'intérieur de la FSSPX, les deux partis s'envoient réciproquement des citations de la Bible ou des règles du discernement des esprits. Par exemple, je pourrais vous rétorquer : "Quand un aveugle (Rome) guide un autre aveugle (Mgr Fellay), ils tombent tous les deux dans le même trou". Donc pour sortir de ce cercle vicieux, il me semble qu'il y a 1 solution en deux volets : Premier volet : prier avec ferveur en s'humiliant en vérité devant Dieu, comme nous le conseillait M. l'abbé de Cacqueray, afin qu'Il nous fasse la grâce de nous montrer Sa Volonté et puis ensuite, 2eme volet : se former, s'informer, étudier. Je vous recommande donc cet excellent site qu'on vient de me faire connaître. Vous trouverez dessus des documents de Mgr Lefebvre, des articles de fond etc.
piev52.wix.com/veritasliberabit
Il faut aussi lire le livre de Mgr Tissier : l'étrange théologie de Benoît XVI.
Que le Sacré- Coeur nous bénisse tous !
Resurection
Il serait temps que beaucoup ici reviennent aux saintes Ecritures.
car à force de juger et condamner,et de parler sans savoir, ils en viennent à ne plus voir l'Esssentiel.
Méditez donc aussi le Saint Mystère du Coeur de Notre Seigneur,dont c'est la fête aujourd'hui. au lieu de dire n'importe quoi ici.
que Dieu vous prenne tous en pitié!
Coeur de Jésus aie pitié de nous pécheurs!


Matthieu 13
"…More
Il serait temps que beaucoup ici reviennent aux saintes Ecritures.
car à force de juger et condamner,et de parler sans savoir, ils en viennent à ne plus voir l'Esssentiel.
Méditez donc aussi le Saint Mystère du Coeur de Notre Seigneur,dont c'est la fête aujourd'hui. au lieu de dire n'importe quoi ici.
que Dieu vous prenne tous en pitié!
Coeur de Jésus aie pitié de nous pécheurs!


Matthieu 13
"Voici pourquoi je me sers de paraboles, pour leur parler: c'est que, bien qu'ils regardent, ils ne voient pas, et bien qu'ils écoutent, ils n'entendent pas et ne comprennent pas.
14 Pour eux s'accomplit cette prophétie d'*Esaïe:
Vous aurez beau entendre,
vous ne comprendrez pas.
Vous aurez beau voir de vos propres yeux,
vous ne saisirez pas.

15 Car le cœur de ce peuple est devenu insensible,
ils ont fait la sourde oreille
et ils se sont bouché les yeux,
de peur que leurs yeux ne voient,
et que leurs oreilles n'entendent,
de peur que leur cœur ne comprenne,
qu'ils ne se tournent vers moi
et que je les guérisse
[a].
Thomas DVR
Sans vouloir aucunement faire de ce fil de discussion une joute verbale ou une guéguerre intestine stérile:si la posture sédévacantiste permet bien effectivement de maintenir fondamentalement intacte la foi de fidèles elle ne peut générer à l'avenir et durablement une quelconque modification concernant la curie romaine au vu de l'ampleur du désastre actuel.

Seul le positionnement sans concession…More
Sans vouloir aucunement faire de ce fil de discussion une joute verbale ou une guéguerre intestine stérile:si la posture sédévacantiste permet bien effectivement de maintenir fondamentalement intacte la foi de fidèles elle ne peut générer à l'avenir et durablement une quelconque modification concernant la curie romaine au vu de l'ampleur du désastre actuel.

Seul le positionnement sans concessions de toujours d'une fsspx sous l'égide de dignitaires dans la veine de Mgr Tissier de Mallerais ou l' Abbé Beauvais,s'avère propice à terme à l'expulsion de toutes ces forces maléfiques qui souillent et pervertissent l'Église Catholique de l'intérieur.

Une fois encore une grand bravo pour cette prise de position courageuse et cohérente de l'Abbé Koller. 👍
FiatMisericordiaTuaSuperNos
Merci M.l'abbé pour ce sermon courageux qui nous met du baume au coeur. Nous y adhérons à 100%. Nous sommes avec vous. Christus vincit, Christus regnat, Christus imperat !
alix
Blanche@ Vous dites vrai: ce n'est pas un ton de catastrophe qui fait que ce "sermon" est convaincant, non ce sont les arguments. Essayez de prouver le contraire!
Tonino
@alix
Je respecte votre prise de position parce que c'est l'énormité de VIi qui vous a poussé à ces extrémités

C'est le dogme de l'infaillibilité pontifical qui m'a poussé vers
"ces extrémités"

Le Pape est infaillible par Msg de Segur.
sebdeponch
@Lanterne: Sauf que si je vous dis que constater la vacance du st siège est la logique et l'aboutissement intelletuel par la lumière de la Foi de l' oeuvre de sauvegarde de Monseigneur, cela ne va pas vous plaire!
lanternedslenoir
☕ Haaa vous voyez ,Seb,on s'entend sur ce point,j'appuie a 100% la position de Mgr.Lefebvre concernant le fameux "sacro/saint"(lol) concile V-II,bonne journee!
sebdeponch
Il faut arreter de "critiquer" ce concile mortifère!
Il faut le reconnaitre comme HERETIQUE! Et c'est très simple à comprendre, quand on pense droit comme l'enseigne l'abbé Laffite.
Prenez la nouvelle "messe":
Définition de la Sainte Messe catholique: Renouvellement non sanglant du Sacrifice de la Croix.
Voilà le plus grand Sacrement. Le sens même de la vraie et seule religion. Et quesqu'ils ont …More
Il faut arreter de "critiquer" ce concile mortifère!
Il faut le reconnaitre comme HERETIQUE! Et c'est très simple à comprendre, quand on pense droit comme l'enseigne l'abbé Laffite.
Prenez la nouvelle "messe":
Définition de la Sainte Messe catholique: Renouvellement non sanglant du Sacrifice de la Croix.
Voilà le plus grand Sacrement. Le sens même de la vraie et seule religion. Et quesqu'ils ont fait les apostats ?
Un repas eucharistique de "communion" entre les fidèles, qui n'est que le vague souvenir de l'image de la Cène, les fidèles étant naturellement porteur de la "Grâce" puisque Dieu est venu "s'unir" à l'humanité...C'est l'enseignement de Benoit XVI.
Cette infâmie en lieu et place de la Sainte Communion aux Corps, Sang, Ame, et Divinité de NSJC, véritable Sacrifice propiciatoire, opéré par l'unique sainte Eglise catholique.
Renouvellement du Sacrifice ne veut pas dire "Mémoire du Sacrifice"
D'après vous pourquoi Dieu a permit la suppression de l'exorcisme de St Michel qui existait avant chaque sainte messe!
Parcque ce nouveau rite est une imposture quand il se dit catholique! une singerie démoniaque sous apparence de Bien! Même l'Archange Prince des armées celestes s'est retiré de cette infâmie.
Chers amis traditionnalistes, je ne vous juge pas. La vraie liberté, c'est de choisir ,ou pas, la Vérité. Vous voulez passer de catholiques à protestant en sautant même la case moderniste!
Libre à chacun de devenir protestant, d'accepter cette parodie de messe comme rite ordinaire de l'Eglise pseudo catholique, et par conséquent d'apostasier.
L'époque est au dévoilement. Il n'est plus question de prendre de gants. Il y a la seule vraie foi qui sauve à sauver.
Jésus, Marie, sauvez les Ames!
alix
Ne pas suivre le pape dans ses erreurs n'est pas forcément lui désobéir, je veux dire que: critiquer le concile et la liberté religieuse est le droit de tout catholique, par ailleurs nous lui obéissons pour ce qui est de la foi, et, il n'a jamais parlé contre la foi.
Pour vous le pape est un intrus, donc il n'est pas le pape, c'est votre avis, je le respecte, mais je pense que vous êtes dans l'…More
Ne pas suivre le pape dans ses erreurs n'est pas forcément lui désobéir, je veux dire que: critiquer le concile et la liberté religieuse est le droit de tout catholique, par ailleurs nous lui obéissons pour ce qui est de la foi, et, il n'a jamais parlé contre la foi.
Pour vous le pape est un intrus, donc il n'est pas le pape, c'est votre avis, je le respecte, mais je pense que vous êtes dans l'erreur.
Je respecte votre prise de position parce que c'est l'énormité de VIi qui vous a poussé à ces extrémités
lanternedslenoir
😘 Tonino 🤗
Tonino
@Lanterne

😜 😜 😜
Tonino
@alix

C'est scandaleux ce que vous écrivez la.

Un pape ne peut errer dans son magistère extraordinaire (ex cathedra) et ordinaire (encycliques,interviews,discours...).

Il ne peut ce tromper ni nous tromper en matière de foi et de morale, quelque soit les erreurs qu'il puisse éventuellement commettre a coté de ca.

Il ne peut aller contre les vérités connues et il a la charge de conserver intac…
More
@alix

C'est scandaleux ce que vous écrivez la.

Un pape ne peut errer dans son magistère extraordinaire (ex cathedra) et ordinaire (encycliques,interviews,discours...).

Il ne peut ce tromper ni nous tromper en matière de foi et de morale, quelque soit les erreurs qu'il puisse éventuellement commettre a coté de ca.

Il ne peut aller contre les vérités connues et il a la charge de conserver intact le dépôt de la foi.

Désobéir a un pape régnant c'est comme désobéir a Dieu.

Le Pape est infaillible par Msg de Segur.
alix
Il ne faudrait pas oublier que seul Dieu juge le pape - Ce qui ne nous oblige pas à le suivre dans ses erreurs. Et nous ne devons jamais accepter l'erreur fut-elle du plus haut dignitaire.
alix
Traiter l'abbé Koller de pauvre abbé déprimé est culotté et surtout ce sont les paroles de ceux qui ne connaissent pas cet abbé, il donne tous les arguments pour exprimer son désaccord et si lui le dit, beaucoup pense comme lui. Ce sont des prêtres qui ont lutté pour nous conserver intacte la foi et ils savent qu'elle est en grand danger.
lanternedslenoir
Sebdeponch,je suis traditionaliste,et je ne frequente que les messes de Saint Pie V,n'enseigne que le vrai cathechisme,n'eduque mes enfants que dans des ecoles tradis...alors pour vos "accusations" mensongeres sur mon compte,regardez-vous dans un miroir..si vous divaguez du "bord des sedevacs",c'est votre probleme,mais vous faites fausse-route mon cher!Je vous laisse avec vos betises et chicanes …More
Sebdeponch,je suis traditionaliste,et je ne frequente que les messes de Saint Pie V,n'enseigne que le vrai cathechisme,n'eduque mes enfants que dans des ecoles tradis...alors pour vos "accusations" mensongeres sur mon compte,regardez-vous dans un miroir..si vous divaguez du "bord des sedevacs",c'est votre probleme,mais vous faites fausse-route mon cher!Je vous laisse avec vos betises et chicanes enfantines! 😈 Allons,courage,et surtout confiance au Sacre Coeur de Jesus,Il a vaincu le monde! 🤗
lanternedslenoir
😎 M.le sedevac Tonino,ca s'adonne que j'ai connue Mgr.Lefebvre,et que je l'ai entendue dire ces verites,desolee,cela ne vient pas de moi,et oui,vous vous trompez! 😉