Join Gloria’s Christmas Campaign. Donate now!
Clicks1.2K
AJPM
572

Un ÉVÊQUE COURAGEUX CONDAMNE l'IDOLÂTRIE du VATICAN

Album ACTU
>>> Le CAS d'un PAPE HÉRÉTIQUE : comme FRANÇOIS est HÉRÉTIQUE et APOSTAT, concluez !

* * *

Mgr ATHANASIUS SCHNEIDER
CONDAMNE le CULTE RENDU à ROME au VEAU d'OR, la PACHAMAMA,
et APPELLE à la PRIÈRE


Mgr Athanasius Schneider, évêque auxiliaire de Sainte-Marie in Astana, a lancé un vibrant appel à une chaîne de prière mondiale, proposant une invocation à la Sainte Trinité afin de réparer et contrer le culte idolâtre rendu à Rome à des statuettes de la « Terre Mère », la Pachamama, avec la complicité des plus hautes autorités vaticanes.

Il n'hésite pas à qualifier de « veau d'or » les statuettes de femmes nues enceintes, symboles de la fertilité, et rappelle que tout évêque, de par sa charge de successeur des apôtres, a le devoir de dire la vérité à leur propos.

Je vous propose ici ma traduction rapide de la Lettre ouverte que Mgr Schneider a publiée à cette occasion. La prière à la Sainte Trinité se trouve à la fin. – Jeanne Smits.


1. « Vous n’aurez pas d’autres dieux devant moi », dit le Seigneur Dieu, et c’est le premier des commandements (Ex 20:3). Donné à l’origine à Moïse et au peuple hébreu, ce commandement reste valable pour tous les peuples et pour tous les temps, ainsi que Dieu nous le dit : « Tu ne te feras point d’idoles en forme de quoi que ce soit dans le ciel, en haut, sur la terre, en bas, ou dans les eaux sous la terre ; tu ne te prosterneras point devant eux et tu ne les adoreras point " (Ex 20:4-5). Notre Seigneur Jésus-Christ a parfaitement observé ce commandement. Lorsque le démon lui promit tous les royaumes du monde, à condition qu’il se prosternât devant devant lui, Jésus répondit : « Retire-toi, Satan ; car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et tu Le serviras Lui seul. » (Mt 4,10 ; Dt 6,13-14). L’exemple du Christ est donc de la plus haute importance pour tous ceux qui désirent « le vrai Dieu et la vie éternelle », comme nous y exhorte l’apôtre saint Jean : « Mes petits enfants, gardez-vous des idoles » (1 Jn 5, 20-21).

De nos jours, ce message revêt une importance particulière, car le syncrétisme et le paganisme sont comme des poisons qui coulent dans les veines du Corps mystique du Christ, l’Église. En tant que successeur des Apôtres, chargé de veiller sur le troupeau de Dieu, je ne peux rester silencieux face à la violation flagrante de la sainte volonté de Dieu et aux conséquences désastreuses qu’elle aura sur les âmes individuelles, l’Église dans son ensemble, et même sur le genre humain tout entier. C’est donc avec beaucoup d’amour pour l’âme de mes frères et sœurs que j’écris ce message.

2. Le 4 octobre 2019, à la veille du Synode de l’Amazonie, une cérémonie religieuse a eu lieu dans les Jardins du Vatican, en présence du Pape François et de plusieurs évêques et cardinaux, en partie dirigée par des chamans et dans laquelle des objets symboliques ont été utilisés, notamment une sculpture en bois représentant une femme enceinte déshabillée. Ces représentations sont connues et appartiennent aux rituels indigènes des tribus amazoniennes, et plus particulièrement au culte de la Pachamama, la Terre Mère ; au cours des jours suivants, les statuettes de femmes nues en bois étaient également vénérées dans la Basilique Saint-Pierre, devant la Tombe de Saint-Pierre. Le Pape François a également salué deux évêques portant en procession la « chose » Pachamama sur leurs épaules à l’intérieur de la salle du Synode où elle a été mise à une place d’honneur. Des statues de Pachamama ont également été exposées dans l’église de Santa Maria in Traspontina.

En réponse aux protestations des fidèles catholiques concernant ces rites et l’utilisation de ces statues, les porte-parole du Vatican et les membres des comités du Synode amazonien ont minimisé ou nié le caractère syncrétiste religieux évident de ces statues, mais leurs réponses étaient évasives et contradictoires ; elles n’étaient que des acrobaties intellectuelles et des négations de preuves manifestes.

L’entreprise américaine de visuels de presse « Getty Images » a réalisé une photo de presse officielle de ce rituel en y ajoutant cette description : « Le pape François et le cardinal Claudio Hummes, archevêque émérite de São Paulo, président du Réseau Ecclésial Pan-Amazonien (REPAM), se tiennent devant une statue représentant la Pachamama (Terre Mère). Le Père Paulo Suess, participant au Synode sur l’Amazonie, n’a laissé subsister aucun doute sur le caractère païen des cérémonies autour des images en bois dans les jardins du Vatican, et il a même osé saluer ces rites païens, affirmant : "Même s’il s’agissait d’un rite païen, c’est néanmoins un culte païen rendu à Dieu. On ne peut pas rejeter le paganisme comme n’étant rien » (interview du 17 octobre, Vatican News). Dans un communiqué officiel, le 21 octobre, le Réseau ecclésial panamazonien (REPAM) a condamné l’acte héroïque de ces Messieurs qui avaient jeté les images en bois dans le Tibre en le qualifiant d’acte « d’intolérance religieuse ». Ils ont ainsi dévoilé les mensonges et les astuces dont ils se sont servis pour nier le caractère religieux des images en bois vénérées. Les volontaires de l’église carmélite Santa Maria in Traspontina, où les statues en bois étaient exposées, ont corroboré cette affirmation en affirmant : « La mère[sculptée] que j’ai ramenée du Brésil… qui était dans la procession, eh bien, nous l’avons ramenée du Brésil. Elle a été réalisée par un artiste indigène, et nous lui avons demandé une œuvre d’art qui symboliserait toute cette connexion de la Terre Mère, des femmes, l’aspect féminin de Dieu, le fait que Dieu est le protecteur de la vie et celui qui la nourrit. » Ils l’ont qualifiée à la fois de symbole de la « Terre-Mère »et de « Pachamama ».

Des sources objectives notent que la Pachamama est un objet de vénération, une déesse à laquelle certains Boliviens sacrifient des lamas, une divinité terrestre vénérée par certains Péruviens, enracinée dans les croyances et pratiques païennes inca.

3. Les catholiques ne peuvent accepter aucun culte païen, ni aucun syncrétisme entre les croyances et pratiques païennes et celles de l’Église catholique. Les actes d’adoration consistant à allumer une flamme, à s’incliner, à se prosterner ou à s’incliner profondément devant le sol et à danser devant une statue féminine nue, qui ne représente ni la Vierge ni un saint canonisé de l’Église, violent le premier commandement de Dieu : « Tu n’auras pas d’autres dieux devant Moi » ainsi que l’interdiction explicite de Dieu, qui commande : « … de peur qu’élevant tes yeux au ciel, et y voyant le soleil, la lune et tous les astres, tu ne tombes dans l’illusion et dans l’erreur, et que tu ne rendes un culte d’adoration à des créatures que le Seigneur ton Dieu a faites pour le service de toutes les nations qui sont sous le ciel. » (Dt 4,19), et : « Vous ne vous ferez point d’idoles ni d’image taillée, vous ne dresserez point de colonnes ni de monuments, et vous n’érigerez point dans votre terre de pierre remarquable par quelque superstition, pour l’adorer. Car je suis le Seigneur votre Dieu. » (Lev 26:1).

Les Apôtres allaient même jusqu’à interdire la moindre allusion ou ambiguïté à l’égard des actes de vénération des idoles : « Quel rapport entre le temple de Dieu et les idoles ? » (2 Co 6, 15-16), et "Fuyez l’idolâtrie. Ce que les païens immolent, ils l’immolent aux démons, et non à Dieu. Or je ne veux pas que vous soyez en société avec les démons. Vous ne pouvez pas boire le calice du Seigneur, et le calice des démons. Vous ne pouvez pas participer à la table du Seigneur, et à la table des démons. Voulons-nous provoquer la jalousie du Seigneur ? Est-ce que nous sommes plus forts que lui ? » (1 Co 10, 14, 21-22).

Saint Paul, sans aucun doute, dirait ces mots à tous ceux qui ont participé activement aux actes de vénération des statues de Pachamama, qui symbolisent des choses matérielles ou créées : « Mais maintenant que vous connaissez Dieu, bien mieux, que vous êtes connus de Dieu, comment retournez-vous vers ces pauvres et faibles éléments, auxquels vous voulez de nouveau vous asservir ? » (Gal 4:9). Les païens, en effet, adoraient les éléments comme si c’étaient des êtres vivants. Et en observant les actes religieux syncrétistes ou du moins très ambigus dans les Jardins du Vatican, dans la Basilique Saint-Pierre et dans l’église de Santa Maria in Traspontina, saint Paul dirait : « (eux) qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni dans tous les siècles. »(Rom 1:25).

Tous les vrais catholiques qui ont encore l’esprit des Apôtres et des martyrs chrétiens, devraient pleurer et dire à propos des cérémonies païennes qui ont eu lieu dans la Ville éternelle, en paraphrasant les paroles du Psaume 79:1 : « O Dieu, les nations sont entrées dans ton héritage, ta ville sainte de Rome ; elles ont souillé Rome, elles l’ont réduite à des ruines. »

4. La tradition ininterrompue de l’Église a évité la moindre ambiguïté ou collaboration avec des actes idolâtres. Les explications données par les porte-parole du Vatican et par des personnes liées au Synode sur l’Amazonie pour justifier la vénération religieuse de la figure en bois d’une femme nue enceinte, étaient très semblables aux arguments donnés par les païens à l’époque des Pères de l’Église, comme le rapporte saint Athanase. Athanase a réfuté les pseudo-arguments des païens, et ses réfutations s’appliquent pleinement aux justifications invoquées par les autorités du Vatican. Saint Athanase a dit : « Ils se vanteront d’adorer et de servir, non seulement le bois et la pierre et des formes humaines, des oiseaux irrationnels, des reptiles et des bêtes, mais le soleil, la lune et tout l’univers céleste, et la terre, déifiant ainsi la création » (Contre-Gentiles, 21, 1-3) et : « Ils réuniront tout ensemble, comme constituant un seul corps, et diront que le tout est Dieu » (Contra Gentiles, 28, 2). « Au lieu du vrai, du véritable Dieu, ils ont déifié des choses qui n’étaient pas Dieu, servant la créature plutôt que le Créateur (voir Rom. 1:25), participant ainsi à la folie et à l’impiété » (Contra Gentiles, 47, 2).

L’apologiste du deuxième siècle Athenagoras a parlé de la vénération des éléments matériels par les païens : « Ils déifient les éléments et leurs différentes parties, en leur appliquant des noms différents à des moments différents. On dit que Kronos est le temps, et Rhéa la terre, et qu’elle devient enceinte de Kronos, et qu’elle engendre, d’où elle est considérée comme la mère de tous. Manquant de découvrir la grandeur de Dieu, et ne pouvant s’élever en haut avec leur raison (car ils n’ont aucune affinité pour le lieu céleste), ils se languissent parmi les formes de la matière, et enracinés sur la terre, déifient les changements des éléments » (Apol. 22).

Les paroles suivantes du Deuxième Concile de Nicée s’appliquent pleinement à tous les hommes d’Église qui ont soutenu les actes religieux syncrétistes mentionnés ci-dessus à Rome : « De nombreux pasteurs ont détruit ma vigne, ils ont souillé ma part. Car ils ont suivi des hommes impurs et, faisant confiance à leurs propres frénésies, ils ont calomnié la sainte Église, que le Christ notre Dieu s’est donnée à lui-même, et ils n’ont pas su distinguer le saint du profane, affirmant que les icônes de notre Seigneur et de ses saints ne sont pas différentes des images en bois des idoles sataniques. »

Comme l’a établi le deuxième Concile de Nicée, l’Église ne permet pas la vénération par des gestes extérieurs de culte tels que s’incliner, embrasser et bénir, d’autres symboles, images ou statues que « les icônes de notre Seigneur Dieu et Sauveur Jésus Christ, celles de Notre Dame la Théotokos, celles des anges vénérables et celles de tout le peuple saint. Chaque fois que ces représentations sont contemplées, elles amèneront ceux qui les regardent à commémorer et à aimer leur prototype. »

5. Ceux qui croient au Dieu Unique et Véritable ont toujours travaillé à l’élimination de l’adoration des faux dieux, en enlevant leurs images du milieu du peuple saint de Dieu. Quand les Hébreux se prosternèrent devant la statue du Veau d’Or – avec les encouragements et la complicité du haut clergé – Dieu condamna de tels actes. Son serviteur Moïse condamna également ces actes d’« accueil et de tolérance » envers les divinités indigènes locales de l’époque, et il réduisit la statue en poudre et la dispersa dans l’eau (voir Ex 32,20). De même, les Lévites furent félicités pour avoir arrêté tous ceux qui adoraient le veau d’or (Ex 32:20,29). A travers les âges, les vrais catholiques ont aussi œuvré pour renverser « les dominateurs de ce monde de ténèbres » (Ep 6, 12), et la vénération des images qui les représentent.

Au milieu de la consternation et du choc face à l’abomination perpétrée par les actes religieux syncrétistes au Vatican, l’Église entière et le monde entier ont été témoins d’un acte hautement méritoire, courageux et louable de la part de quelques courageux hommes chrétiens qui, le 21 octobre, ont chassé et jeté dans le Tibre les statues en bois idolâtres de l’église de Santa Maria in Traspontina, à Rome. Tels de nouveaux Maccabées, ils ont agi dans l’esprit de la sainte colère de Notre Seigneur expulsant les marchands du temple de Jérusalem avec un fouet. Les gestes de ces hommes chrétiens seront inscrits dans les annales de l’histoire de l’Église comme un acte héroïque qui a rendu gloire au nom chrétien, tandis qu’au contraire, les actes des ecclésiastiques de haut rang qui ont souillé le nom chrétien à Rome, resteront dans l’histoire comme des actes d’ambiguïté et de syncrétisme lâches et perfides.

Le pape saint Grégoire le Grand, dans une lettre à saint Æthelbert, le premier roi chrétien d’Angleterre, l’exhorte à détruire les images idolâtres : « Supprimez le culte des idoles, renversez leurs édifices et leurs sanctuaires » (Bède, Histoire ecclésiastique, Livre I).

Saint Boniface, l’apôtre de l’Allemagne, a abattu de sa propre main un chêne dédié à l’idole Thor ou Donar, qui était non seulement un symbole religieux, mais aussi un symbole de la protection des soldats, de la végétation et même de la fertilité dans la culture autochtone des tribus germaniques.

Vladimir, le premier prince chrétien de Kiev, a fait abattre, démolir et tailler en pièces les idoles en bois qu’il avait lui-même érigées. Quant à la statue en bois du dieu païen en chef, Peroun, il l’a jetée dans le Dniepr. Cet acte de saint Vladimir rappelle l’acte héroïque de ces Messieurs chrétiens qui, le 21 octobre 2019, jetèrent les statues en bois de la culture indigène païenne des tribus amazoniennes dans le Tibre.

Si les actes de Moïse, de Notre Seigneur Jésus-Christ expulsant violemment les marchands du Temple, de saint Boniface et de saint Vladimir avaient eu lieu à notre époque, les porte-parole du Vatican les auraient sûrement condamnés comme des actes d’intolérance religieuse et culturelle, et comme des vols.

6. La phrase du document d’Abou Dhabi, qui se lit comme suit : « Le pluralisme et les diversités de religion, de couleur, de sexe, de race et de langue sont une sage volonté divine, par laquelle Dieu a créé les êtres humains » a trouvé sa réalisation pratique dans les cérémonies du Vatican de vénération des statues en bois, qui représentent des divinités païennes ou des symboles culturels indigènes de fertilité. C’était la conséquence pratique logique de la déclaration d’Abou Dhabi.

7. Compte tenu de ce qu’exige le culte authentique et l’adoration du Dieu unique, la Très Sainte Trinité, et du Christ Notre Sauveur, en vertu de l’ordination qui a fait de moi un évêque catholique et un successeur des Apôtres, et dans une fidélité et un amour véritables envers le Pontife romain, le Successeur de Pierre, et envers sa tâche qui est de présider à la « Cathèdre de la Vérité » (cathedra veritatis), je condamne le culte du symbole païen de la Pachamama dans les jardins du Vatican, dans la basilique Saint-Pierre, et dans l’église romaine de Santa Maria in Traspontina.

Il serait bon que tous les vrais catholiques, et d’abord et avant tout les évêques, et aussi prêtres et les fidèles laïcs, forment une chaîne mondiale de prières et d’actes de réparation pour l’abomination de la vénération des idoles en bois perpétrée à Rome pendant le synode sur l’Amazonie. Face à un scandale aussi évident, il est impossible qu’un évêque catholique se taise, cela serait indigne d’un successeur des Apôtres. Le premier dans l’Église qui devrait condamner de tels actes et faire réparation est le Pape François.

La réaction honnête et chrétienne à la danse autour de la Pachamama, le nouveau Veau d’Or, au Vatican, doit consister en une protestation digne, une correction de cette erreur, et surtout en des actes de réparation.

Les larmes aux yeux et avec une douleur sincère au cœur, il faut offrir à Dieu des prières d’intercession et de réparation pour le salut éternel de l’âme du pape François, Vicaire du Christ sur terre, et le salut des prêtres et fidèles catholiques qui ont commis de tels actes de culte interdits par la Révélation divine. On pourrait proposer à cet effet la prière suivante :

« Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, recevez de notre cœur contrit, par les mains de Marie, Mère Immaculée et toujours vierge de Dieu, un acte sincère de réparation pour les actes d’adoration d’idoles et de symboles en bois qui ont eu lieu à Rome, Ville éternelle et cœur du monde catholique, pendant le synode sur l’Amazonie. Répands dans le cœur de Notre Saint-Père le Pape François, des cardinaux, des évêques, des prêtres et des fidèles laïcs, ton Esprit, afin qu’il expulse les ténèbres de leurs esprits, afin qu’ils reconnaissent l’impiété de ces actes qui ont offensé ta Divine Majesté, et qu’ils t’offrent des réparations publiques et privées.

« Répandez dans tous les membres de l’Église la lumière de la plénitude et de la beauté de la foi catholique. Rallumez en eux le zèle ardent à apporter le salut de Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme, à tous les hommes, en particulier aux peuples de la région amazonienne, qui sont encore esclaves des choses faibles et périssables que sont les symboles et idoles sourds et muets de la “Terre Mère”, à tous les peuples et surtout aux peuples des tribus amazoniennes, qui n’ont pas la liberté des enfants de Dieu, et qui n’ont pas le bonheur indicible de connaître Jésus Christ et de participer en Lui à la vie de votre nature divine.

« Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, qui êtes le seul vrai Dieu, en dehors duquel il n’y a pas d’autre dieu et aucun salut, ayez pitié de votre Église. Regardez surtout les larmes et les soupirs contrits et humbles des petits dans l’Église, regardez les larmes et les prières des petits enfants, des adolescents, des jeunes hommes et des jeunes femmes, des pères et des mères de famille et aussi des vrais héros chrétiens, qui dans leur zèle pour votre gloire et dans leur amour pour la Mère Église ont jeté à l’eau les symboles d’abomination qui la souillent. Ayez pitié de nous : épargne-nous, Seigneur, parce Domine, parce Domine, parce Domine ! Ayez pitié de nous : Kyrie eleison ! »


Mgr Athanasius Schneider
Évêque auxiliaire de Sainte Marie in Astana


[Bravo à Mgr Schneider pour ce magnifique exposé ! Dommage qu'il n'en tire pas les conséquences vis-à-vis de celui qu'il appelle toujours "le pape François" mais qui du fait de cette apostasie idolâtrique ne peut être que déchu de sa charge : c'est un constat. Espérons que Mgr Schneider aura un jour le courage de faire ce pas décisif.]

>>> PRIÈRE de LÉON XIII à l'ARCHANGE SAINT MICHEL :
« ...Des ennemis pleins d’astuce
ont comblé d’opprobres et abreuvé d’amertume
l’Église, Épouse de l’Agneau immaculé ;
et sur ses biens les plus sacrés,
ils ont porté leurs mains criminelles.
Même en ce lieu saint,
où a été établi le Siège de Pierre
et la Chaire de Vérité qui doit éclairer le monde,
ils ont élevé l’abominable trône de leur impiété
avec le dessein inique de frapper le Pasteur
et de disperser le troupeau... »


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Audio à télécharger : "Le CHAPELET quotidien récité avec vous !"

* Le ROSAIRE : MÉTHODE & EXPLICATION en CANTIQUE par St Louis-Marie Grignion de Montfort (PDF illustré de 12 pages) *

>>> Le Ciel ouvert par les TROIS AVE MARIA du matin et du soir
& La NEUVAINE EFFICACE


AJPM
@Spina Christi 2
A propos de Plunkett, voir ici : catholique.forumactif.com/t555-news-au-25-octobre-2019 (post 5 ayant pour titre : "PATRICE PLUNKETT ressemble à DAOUDAL et à XA du FC qui m'ont traité pareillement : 3 FM !!!") Très édifiant !
Bien avant Bellarmin, saint Augustin en était convaincu: «S’il arrive que l’autorité des Saintes Écritures soit en opposition avec une raison certaine, cela veut dire que celui qui interprète l’Écriture ne la comprend pas correctement» (Epistula 143, 7; PL 33, 588).

@pierrestan48

C'est bon ? Vous avez assez de sources ? Plutôt que de chercher à faire un procès d'intention - maintes et maintes …More
Bien avant Bellarmin, saint Augustin en était convaincu: «S’il arrive que l’autorité des Saintes Écritures soit en opposition avec une raison certaine, cela veut dire que celui qui interprète l’Écriture ne la comprend pas correctement» (Epistula 143, 7; PL 33, 588).

@pierrestan48

C'est bon ? Vous avez assez de sources ? Plutôt que de chercher à faire un procès d'intention - maintes et maintes fois utilisé contre l'Église par Ses ennemis- relayé par vous contre la Tradition ( FSSPX et autres ), quant à sa position vis à vis de Galilée, cherchez à être sincère et honnête ! En échos, je vous ai servi de quoi réfléchir sur la position de Jean Paul 2 vis à vis des motivations maçonniques !
Pour le dossier de Galilée, petit rappel contre votre appétit conflictuel manifeste: Bellarmin précisait que les Saintes-Écritures nous apprennent "comment aller au ciel, non comment il va" (son fonctionnement) !
Spina Christi 2 and one more user like this.
Spina Christi 2 likes this.
apvs likes this.
perceval2507

2 nov.

@pierrestan48

En 1632, Galileo Galilei publie le “Dialogue sur les deux principaux systèmes du Monde”.
Jusqu’alors ami et protégé du pape Urbain VIII, ce dernier ordonne pourtant la saisie de l’ouvrage.
Escroquerie à l’Imprimatur, tissu d’erreurs scientifiques, appropriation de découvertes d’autrui, prétention à interpréter la Sainte Ecriture sont autant de chefs d’…
More
perceval2507

2 nov.

@pierrestan48

En 1632, Galileo Galilei publie le “Dialogue sur les deux principaux systèmes du Monde”.
Jusqu’alors ami et protégé du pape Urbain VIII, ce dernier ordonne pourtant la saisie de l’ouvrage.
Escroquerie à l’Imprimatur, tissu d’erreurs scientifiques, appropriation de découvertes d’autrui, prétention à interpréter la Sainte Ecriture sont autant de chefs d’accusation que les repentances ne peuvent effacer.
L’abbé Philippe Marcille détruit ici le symbole de la victoire de la science sur l’obscurantisme religieux .
Cette étude est initialement parue aux éditions du Sel de la Terre 2009
Sur Livres en Famille :
www.livresenfamille.fr/…/4370-abbe-phili…
@pierrestan48

Pour qu'on sache bien de quoi il retourne...

Patrice de Plunkett écrit beaucoup d'âneries, visiblement :

(les commentaires en gras sont de moi) :


"Comme disait Alfred Jarry, “quand on passe les bornes il n’y a plus de limites”."
Oui, la preuve avec l'abomination de Pachamama !

"Depuis quelques jours, un certain réseau dépasse les bornes contre le pape François et contre le …More
@pierrestan48

Pour qu'on sache bien de quoi il retourne...

Patrice de Plunkett écrit beaucoup d'âneries, visiblement :

(les commentaires en gras sont de moi) :


"Comme disait Alfred Jarry, “quand on passe les bornes il n’y a plus de limites”."
Oui, la preuve avec l'abomination de Pachamama !

"Depuis quelques jours, un certain réseau dépasse les bornes contre le pape François et contre le synode sur l’Amazonie, qui s’est achevé ce week-end.

C'est dire l'ampleur du scandale !

Cible de cette fureur en ligne : le respect des cultures indiennes d’Amazonie. Respect manifesté par les évêques du synode et par le pape, dans le droit fil de la théologie de l’évangélisation validée par le concile Vatican II..."
C'est donc lui qui le dit !

"Respect qui s’est exprimé notamment à l’égard de quelques statuettes apportées symboliquement par les délégations indiennes au synode."
Statuettes devant lesquelles des prétendus catholiques se sont prosternés !!!!!

"Ce respect a scandalisé certains milieux."
Oui, les "milieux" fidèles à l'Evangile et à l'Eglise de toujours.

"Que le pape puisse bénir (c’est-à-dire christianiser) une statuette de femme enceinte a paru "véhémentement suspect de très-puante hérésie", comme on disait au XIIIe siècle."
Au XIIIème siècle, au moins l'immense majorité des européens étaient fervents catholiques ! Et puis mon cher, le Moyen-Age n'est pas ce que les franc-mac et autres ennemis du catholicisme ont voulu qu'il soit.
La "statuette de femme enceinte", François lui-même l'a nommée statuette Pachamama.


"Faut-il comprendre que la femme enceinte, symbole de la vie, vénérée par nos 'pro-life' quand elle est bien de chez nous, devient une effroyable idole quand elle vient d’une autre ethnie ?"
Chez nous on ne se prosterne pas devant une femme enceinte, mais chez les païens -et maintenant les progressistes prétendus catholiques- il semble qu'on le fasse devant une statuette de femme enceinte.

"Idée inquiétante, car elle manifesterait une vision plus proche du paganisme racial que de la foi chrétienne : et l’on serait, là, oui, dans une très-puante hérésie !"
Sauf que... voir ci-dessus.

"Ou faut-il comprendre que le pape est "apostat" et "idolâtre" (j’ai lu cela) parce que cette statuette enceinte serait, dit-on, l’effigie de Pachamama c’est-à-dire "notre mère la Terre" ?"
Le "on" en question étant le pape François, vous pouvez le comprendre en effet.

"Et que le pape sud-américain emploie lui aussi ce mot ? Mais saint François d’Assise l’emploie lui aussi,"
Ah ? Saint François d'Assise dans sa prière emploie le mot de "Pachamama" ??? Faudra que je la relise un de ces quatre...

"car la Terre est une créature de Dieu et notre corps y retournera !"
Une "CREATURE DE DIEU" comme vous dites ! Or c'est hérésie et abomination que de se prosterner devant une créature pour l'adorer, fut-elle Pachamama. Le Créateur SEUL on adorera !

""Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur notre mère Terre / Laquelle nous soutient et nous gouverne et produit divers fruits avec les fleurs colorées et l’herbe..." ('Cantique des créatures')... Faut-il exhumer le Poverello et l’envoyer au bûcher ?"
Voir plus haut. Notons que le saint ne loue ni n'adore la "mère Terre" mais le Seigneur.

"C’est plutôt le réseau anti-François en France et aux Etats-Unis qui commence à grésiller sérieusement du trolley, comme dit Dupont dans 'Objectif Lune'."
Peut-être qu'une relecture des -et une référence aux- évangiles, plutôt qu'aux Dupont, serait utile à ce monsieur.
Quoi qu'il en soit, de réseau il n'y a que celui du Christ et de la Vérité de l'Evangile.
Quoi qu'il en soit (2), ce monsieur il me semble n'a assisté à aucun supposé Jugement de l'ensemble des catholiques pour affirmer la réalité et la composition d'un supposé tel réseau.


"La haine est un mauvais guide, surtout quand elle a de mauvaises raisons."
Le Seigneur Lui-même a en haine les mauvaises oeuvres. Or la bénédiction, la procession et l'adoration d'une idole me semble en être trois.

"Et les raisons de ces gens sont mauvaises, surtout quand ils brandissent des arguments ecclésiologiques et théologiques qu’ils ne maitrisent pas – même ceux d’entre eux qui pontifient dans des cercles très chics."
Quelles raisons ?

Quels gens ?
Y a t-il eu enquête ? Jugement Céleste ? Sentence ?
Non, non et non. Ce monsieur confond visiblement ce qu'il déteste avec ce que déteste le Ciel.


"Ce qu’ils clament contre le pape actuel, ils pourraient le clamer contre saint Jean-Paul II, qui se laissait poser un signe de Shiva sur le front en signe de bienvenue lors d’un voyage en Inde."
Qui embrassait aussi le coran ou qui priait saint Jean-Baptiste de protéger l'islam... Mais ça aussi cela convient à votre "théologie" nouvelle et anathème, n'est-ce pas...

"Ou contre Benoît XVI qui n’hésitait pas à prier avec un imam dans la Mosquée bleue d’Istanbul… "
On peut supposer que Benoit XVI priait le Vrai Dieu Trine; mais François, qui a prié en direction de la Mecque, qui priait-il, Dieu ou Allah ?
Ah mais, sûrement que le Allah du coran est Dieu à vos yeux...


"Or le réseau n’attaque pas Jean-Paul, ni Benoît."
Le réseau des fidèles du Christ n'attaque que les erreurs, les scandales, les hérésies et les abominations. Inclus ceux de JPII, de Benoit, de Jean XXIII et de Paul VI ! Il peut aussi demander la démission du pape si celui-ci persistait dans ses blasphèmes.

"Il n’attaque que François. Pourquoi ?"
Voir plus haut...

"Parce que, au fond, le réseau ne le déteste pas pour des raisons religieuses… mais pour des raisons économiques et sociales. C’est un autre sujet, dont il faudra reparler."
Voir plus haut.
Le "réseau" des fidèles déteste le péché, pas le pécheur. Il est vrai que ceux de François touchent à tous les domaines. Merci de le reconnaitre en creux.
perceval2507 likes this.
Spina Christi 2 and one more user like this.
Spina Christi 2 likes this.
apvs likes this.
apvs and one more user like this.
apvs likes this.
Catholique et Français likes this.
apvs
Compliment, très cher Spina Christi 2, pour ce commentaire o combien plus exhaustif que le mien que voici :

Décidément, décidément,@pierrestan... ENCORE RATÉ !
Connaissez-vous le sens du mot : hypocrisie ? Et bien, laissez moi vous dire que, si ce mot de la langue française n'existait pas, il faudrait l'inventer pour désigner la pensée de Patrice de Plunkett, qui est …More
Compliment, très cher Spina Christi 2, pour ce commentaire o combien plus exhaustif que le mien que voici :

Décidément, décidément,@pierrestan... ENCORE RATÉ !
Connaissez-vous le sens du mot : hypocrisie ? Et bien, laissez moi vous dire que, si ce mot de la langue française n'existait pas, il faudrait l'inventer pour désigner la pensée de Patrice de Plunkett, qui est aussi la vôtre : www.facebook.com/…/980203828988244

Ceci n'est pas du tout une vaine attaque, mais une simple constatation lucide.

Hypocrisie de prétendre qu'une statue d'une idole répertoriée et vénérée par ses adeptes soit "une œuvre d'art représentant une femme enceinte" que l'on puisse tout simplement considérer comme telle ( EN SE PROSTERNANT DEVANT CETTE CHOSE, ET EN LUI ADRESSANT DES PRIERES ET DES OFFRANDES ???
)

Hypocrisie de prétendre qu'une marque de respect ( mais quel respect la Vérité doit-elle à l'erreur ? ) CONSISTE À SE PROSTERNER DEVANT L'IDOLE, DE PARTICIPER TELLEMENT ACTIVEMENT À SON CULTE, QU'ON VA JUSQU'À PRONONCER LA PRIÈRE CHAMANIQUE MAGIQUE QUI "VA AVEC" CE CULTE !

Hypocrisie de prétendre que l'Église catholique, et spécialement les mouvements "pro-vie", vénère un symbole de la fécondité comme on le fait en Amazonie envers pchm la déesse nue, ALORS QUE NOTRE FOI N'EST PLUS ATTACHÉE À DES SYMBOLES, MAIS À LA REALITE DU CHRIST, QUI EST LA VIE !

Hypocrisie MENSONGÈRE que de prétendre que sur les bannières chrétiennes fleurissent les femmes enceintes nues pour une quelconque revendication, ou que des simples œuvres d'art soient l'objet de culte ( ???????? )

Hypocrisie donc de chercher chez les catholiques quelque chose de vaguement comparable avec ce véritable culte païen chamanique et superstitieux, auquel François a participé, l'ayant lui-même organisé.

Hypocrisie, hypocrisie, hypocrisie, hypocrisie, hypocrisie, ............
Je suis bien sûr que vous et ce Patrice n'en êtes toujours pas rassasié.
HYPOCRITES !!!
Spina Christi 2 likes this.
apvs
Si la terre venait à disparaître : saint François continuerait éternellement de louer le Dieu Tout Puissant pour ce qu'Il est en Lui-même !

Mais si la terre venait à disparaître, où donc serait plouplouf-titibre, alias "pachamama" ? Où serait son culte, ses représentations, ses adeptes ?


Tel est le sort réservé aux idoles et leurs adeptes : le feu, la destruction, l'oubli. plouplouft…More
Si la terre venait à disparaître : saint François continuerait éternellement de louer le Dieu Tout Puissant pour ce qu'Il est en Lui-même !

Mais si la terre venait à disparaître, où donc serait plouplouf-titibre, alias "pachamama" ? Où serait son culte, ses représentations, ses adeptes ?


Tel est le sort réservé aux idoles et leurs adeptes : le feu, la destruction, l'oubli. plouplouftitibre est déjà éternellement oublié, et sur les fidèles de l'Église resplendit le CHRIST RESSUSCITÉ, qui n'est pas le symbole de la vie, mais QUI EST LA VIE ETERNELLE , LA LUMIERE DU MONDE, DIGNE D'ETRE ADORÉ, LOUÉ, GLORIFIÉ !
Spina Christi 2 likes this.
Psaume 62
"Le propre de la stupidité téméraire est de ne pas se rendre compte..."

Hé non ! Ça ne marchera pas non plus comme ça !

(PS J'attends toujours la traduction de ton langage chien)

"Un ÉVÊQUE COURAGEUX CONDAMNE L’IDOLÂTRIE DU VATICAN"

= L’idolâtrie AU Vatican DU pape et de plusieurs cardinaux, évêques, prêtres, religieux et laïcs.

Mais à ce qu'il parait, d'après …
More
Psaume 62
"Le propre de la stupidité téméraire est de ne pas se rendre compte..."

Hé non ! Ça ne marchera pas non plus comme ça !

(PS J'attends toujours la traduction de ton langage chien)

"Un ÉVÊQUE COURAGEUX CONDAMNE L’IDOLÂTRIE DU VATICAN"

= L’idolâtrie AU Vatican DU pape et de plusieurs cardinaux, évêques, prêtres, religieux et laïcs.

Mais à ce qu'il parait, d'après certains papolâtres schismatiques endurçis,
"les Pasteurs suprêmes de l’Église que sont les Papes sont très faillibles et peccables"

Et donc par "très faillible et peccable" il faut bien sûr comprendre "capable même de pratiquer et bénir l’idolâtrie" !

Ah ils sont beaux les conciliaires !
Ah ils sont beaux les fruits pourris de V2 !
perceval2507 likes this.
Si tu penses m'intimider de quelque manière pour cesser de te mettre des pains sur le museau, tu te trompes ! LOL

Le propre de la stupidité téméraire est de ne pas se rendre compte de sa stupidité et de tout oser, notamment des inversions accusatoires réflexes ridicules … LOL ! Qu'il aboie encore le chienchien si cela lui va. Je lui donne également le dernier mot sur cette page.
@Psaume 62

Il est clair que la vipère, à force de bouffer son chapeau, commence à ressentir des aigreurs d'estomac, ce qui visiblement l'irrite au plus haut point.

"La langue de vipère SC2, qui n'en finit plus de se ridiculiser par son harcèlement tout d'animosité personnelle"

Si tu penses m'intimider de quelque manière pour cesser de te mettre des pains sur le museau, tu te trompes !
LOL…
More
@Psaume 62

Il est clair que la vipère, à force de bouffer son chapeau, commence à ressentir des aigreurs d'estomac, ce qui visiblement l'irrite au plus haut point.

"La langue de vipère SC2, qui n'en finit plus de se ridiculiser par son harcèlement tout d'animosité personnelle"

Si tu penses m'intimider de quelque manière pour cesser de te mettre des pains sur le museau, tu te trompes !
LOL


perceval2507 likes this.
Il est clair que la vipère, à force de bouffer son chapeau, commence à ressentir des aigreurs d'estomac, ce qui visiblement l'irrite au plus haut point.

La langue de vipère SC2, qui n'en finit plus de se ridiculiser par son harcèlement tout d'animosité personnelle, prend encore ses fantasmes pour la réalité ! LOL !
Psaume 62
"Lors de ce synode amazonien il s'est agi, dans le centre de l'Eglise qu'est le Vatican, de reconnaître comme étant bons des artefacts et des actes objectivement pagano-syncrétistes, malgré tous les démentis gênés et contradictoires, dont ceux du pape François"

Il est clair que la vipère, à force de bouffer son chapeau, commence à ressentir des aigreurs d'estomac, ce qui visiblement…More
Psaume 62
"Lors de ce synode amazonien il s'est agi, dans le centre de l'Eglise qu'est le Vatican, de reconnaître comme étant bons des artefacts et des actes objectivement pagano-syncrétistes, malgré tous les démentis gênés et contradictoires, dont ceux du pape François"

Il est clair que la vipère, à force de bouffer son chapeau, commence à ressentir des aigreurs d'estomac, ce qui visiblement l'irrite au plus haut point.
perceval2507 likes this.
(Bis)
@pierrestan48

En 1632, Galileo Galilei publie le “Dialogue sur les deux principaux systèmes du Monde”.
Jusqu’alors ami et protégé du pape Urbain VIII, ce dernier ordonne pourtant la saisie de l’ouvrage.
Escroquerie à l’Imprimatur, tissu d’erreurs scientifiques, appropriation de découvertes d’autrui, prétention à interpréter la Sainte Ecriture sont autant de chefs d’accusation que les …
More
(Bis)
@pierrestan48

En 1632, Galileo Galilei publie le “Dialogue sur les deux principaux systèmes du Monde”.
Jusqu’alors ami et protégé du pape Urbain VIII, ce dernier ordonne pourtant la saisie de l’ouvrage.
Escroquerie à l’Imprimatur, tissu d’erreurs scientifiques, appropriation de découvertes d’autrui, prétention à interpréter la Sainte Ecriture sont autant de chefs d’accusation que les repentances ne peuvent effacer.
L’abbé Philippe Marcille détruit ici le symbole de la victoire de la science sur l’obscurantisme religieux .
Cette étude est initialement parue aux éditions du Sel de la Terre 2009
Sur Livres en Famille :
www.livresenfamille.fr/…/4370-abbe-phili…
Bien avant Bellarmin, saint Augustin en était convaincu: «S’il arrive que l’autorité des Saintes Écritures soit en opposition avec une raison certaine, cela veut dire que celui qui interprète l’Écriture ne la comprend pas correctement» (Epistula 143, 7; PL 33, 588).

@pierrestan48

C'est bon ? Vous avez assez de sources ? Plutôt que de chercher à faire un procès d'intention - maintes et maintes …More
Bien avant Bellarmin, saint Augustin en était convaincu: «S’il arrive que l’autorité des Saintes Écritures soit en opposition avec une raison certaine, cela veut dire que celui qui interprète l’Écriture ne la comprend pas correctement» (Epistula 143, 7; PL 33, 588).

@pierrestan48

C'est bon ? Vous avez assez de sources ? Plutôt que de chercher à faire un procès d'intention - maintes et maintes fois utilisé contre l'Église par Ses ennemis- relayé par vous contre la Tradition ( FSSPX et autres ), quant à sa position vis à vis de Galilée, cherchez à être sincère et honnête ! En échos, je vous ai servi de quoi réfléchir sur la position de Jean Paul 2 vis à vis des motivations maçonniques !
Pour le dossier de Galilée, petit rappel contre votre appétit conflictuel manifeste: Bellarmin précisait que les Saintes-Écritures nous apprennent "comment aller au ciel, non comment il va" (son fonctionnement) !
Spina Christi 2 likes this.
@pierrestan48

Sincères ou provocateurs, les Francs-Maçons saluèrent l’action de Jean-Paul II. Ainsi de la Grande Loge Maçonnique de France, à l’occasion de la rencontre interreligieuse d’Assise :

« Les Maçons de la Grande Loge Nationale Française désirent s’associer de tout leur cœur à la prière œcuménique qui rassemblera le 27 octobre à Assise tous les responsables de toutes les religions …More
@pierrestan48

Sincères ou provocateurs, les Francs-Maçons saluèrent l’action de Jean-Paul II. Ainsi de la Grande Loge Maçonnique de France, à l’occasion de la rencontre interreligieuse d’Assise :

« Les Maçons de la Grande Loge Nationale Française désirent s’associer de tout leur cœur à la prière œcuménique qui rassemblera le 27 octobre à Assise tous les responsables de toutes les religions en faveur de la paix dans le monde ».

Cette même réunion d’Assise valut ce commentaire d’Armando Corona, Grand Maître du Grand Orient d'Italie :

« Notre inter-confessionnalisme nous a valu l'excommunication reçue en 1738 de Clément XI. Mais l'Eglise était certainement dans l'erreur, s'il est vrai que le 27 octobre 1986 l'actuel Pontife a réuni à Assise des hommes de toutes les confessions religieuses en vue de prier pour la paix. Et que cherchaient d'autre nos frères quand ils se réunissaient dans les temples, sinon l'amour entre les hommes, la tolérance, la solidarité, la défense de la dignité de la personne humaine, se considérant égaux, au-dessus des credo politiques, des credo religieux et des couleurs de peau ? »

Le comble de l’équivoque date de 1996. Cette année là, le Grand Orient d’Italie voulut attribuer à Jean-Paul II le prix Galileo Galilei, soit la plus haute distinction de la maçonnerie italienne à l’endroit des non maçons.

« Notre intention, expliquait le Grand Maître de ladite Loge, est de rendre hommage à un homme qui, à la différence de ses prédécesseurs, s’est montré d’une grande ouverture intellectuelle en réhabilitant Galilée, en promouvant une analyse critique de l’Inquisition, un homme qui en un mot s’est battu en faveur de la tolérance et du dialogue entre toutes les religions, ainsi que le rappelle le sommet historique de la réunion interreligieuse d’Assise » (Corriere della Sera du 22/12/1996, p. 14).

Le Saint Siège jugea provocatrice une telle attribution.

Provocateur encore, le message de la Grande Loge Maçonnique de France au décès de Jean-Paul II ?

« Défenseur des droits de l’homme, des valeurs morales et spirituelles universelles, Sa Sainteté le Pape Jean-Paul II a été un pasteur inspiré qui a porté le monde pendant tout son Pontificat pour rendre plus tangible le dialogue de chaque homme avec son Créateur. »
Oui, pas triste et bien ambigu le "saint" Jean-Paul II ! Désormais, ce n'est plus Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit qui est la mesure de toute chose, mais l'Homme "au-dessus des credo religieux" (sic !), comme le confirme dans votre texte le patron de la secte des frères Trois-Points à propos de la farandole des religions "pour la Paix" (sic !) d'Assise.
perceval2507 likes this.
Spina Christi 2 likes this.
@Psaume 62 très cher Ami, en réponse à ce que tu as écrit tôt ce matin L’acculturation de l’Evangile chez des peuples aux cultures variées ne devrait pas consister, Dieu merci !, à diluer l’Evangile dans leurs traditions intrinsèquement païennes, mais à purifier et tirer vers le Haut, vers l’Evangile, ce que leurs traditions peuvent porter de bien et de vrai.
L'acculturation peut se révéler …More
@Psaume 62 très cher Ami, en réponse à ce que tu as écrit tôt ce matin L’acculturation de l’Evangile chez des peuples aux cultures variées ne devrait pas consister, Dieu merci !, à diluer l’Evangile dans leurs traditions intrinsèquement païennes, mais à purifier et tirer vers le Haut, vers l’Evangile, ce que leurs traditions peuvent porter de bien et de vrai.
L'acculturation peut se révéler dangereuse quand elle se rapproche d'une vulgarisation de l'Evangile. En effet, la Parole du Christ doit élever la nature humaine vers le Ciel et rendre l'Evangile plus accessible à la compréhension des fidèles est la quintessence même de l'esprit de Vatican II. En revanche, autoriser la procession de pagodes, de statuettes à Rome relève à mon sens du paganisme, voire de syncrétisme et en tout cas constitue une erreur bien plus grave que celles qui ont pu être commises lors de la rencontre inter-religieuse d'Assise. En tout cas, loin d'élever l'âme vers le Ciel, cette vulgarisation aurait plutôt l'effet inverse de diluer l’Evangile dans leurs traditions intrinsèquement païennes. En Christ
@Thierry73
Je partage ton jugement cher Thierry. Lors de ce synode amazonien il s'est agi, dans le centre de l'Eglise qu'est le Vatican, de reconnaître comme étant bons des artefacts et des actes objectivement pagano-syncrétistes, malgré tous les démentis gênés et contradictoires, dont ceux du pape François. UDP en Christ
Psaume 62 likes this.
Les Pasteurs suprêmes de l’Église que sont les Papes sont très faillibles et peccables en ce qui concerne les actes pratiques qui n’appartiennent pas au champ du Magistère ecclésial et pontifical proprement dit. Il peut arriver qu’ils commettent des actes gravement fautifs qui viennent contredire leurs propres paroles d’enseignant suprême de l’Église, installé dans la chaire de S. Pierre, lequel …More
Les Pasteurs suprêmes de l’Église que sont les Papes sont très faillibles et peccables en ce qui concerne les actes pratiques qui n’appartiennent pas au champ du Magistère ecclésial et pontifical proprement dit. Il peut arriver qu’ils commettent des actes gravement fautifs qui viennent contredire leurs propres paroles d’enseignant suprême de l’Église, installé dans la chaire de S. Pierre, lequel du reste fauta lui-même en son temps pour ne pas déplaire à des hommes (Galates II, 11-14).

Le concile Vatican II appartient au Magistère doctrinal de l’Eglise. Sa doctrine relative aux relations de l’Église avec les traditions extérieures au catholicisme est dans la continuité du Magistère antérieur. Dans son Magistère, l’Église interdit aux baptisés catholiques tout acte de paganisme et de syncrétisme. Hélas en pratique, beaucoup de baptisés agissent contrairement à l’enseignement de l’Église et aux commandements de Dieu à ce sujet, consciemment ou par ignorance. L’acculturation de l’Evangile chez des peuples aux cultures variées ne devrait pas consister, Dieu merci !, à diluer l’Evangile dans leurs traditions intrinsèquement païennes, mais à purifier et tirer vers le Haut, vers l’Evangile, ce que leurs traditions peuvent porter de bien et de vrai.
« En prêchant l’Évangile, l’Église dispose ceux qui l’entendent à croire et à confesser la foi, elle les prépare au baptême, les arrache à l’esclavage de l’erreur et les incorpore au Christ pour croître en lui par la charité jusqu’à ce que soit atteinte la plénitude. Son activité a le résultat non seulement de ne pas se laisser perdre tout ce qu’il y a de germe de bien dans le cœur et la …More
« En prêchant l’Évangile, l’Église dispose ceux qui l’entendent à croire et à confesser la foi, elle les prépare au baptême, les arrache à l’esclavage de l’erreur et les incorpore au Christ pour croître en lui par la charité jusqu’à ce que soit atteinte la plénitude. Son activité a le résultat non seulement de ne pas se laisser perdre tout ce qu’il y a de germe de bien dans le cœur et la pensée des hommes ou de leurs rites propres et leur culture ; mais de le guérir, l’élever, l’achever pour la gloire de Dieu, la confusion du démon et le bonheur de l’homme. » (in Constitution dogmatique Lumen Gentium, concile Vatican II)

VS.

« D'innombrables recherches et investigations de pionniers, accomplies en esprit de sacrifice, de dévouement et d'amour par les missionnaires de tous les temps, se sont proposées de faciliter l'intime compréhension et le respect des civilisations les plus variées et d'en rendre les valeurs spirituelles fécondes pour une vivante et vivifiante prédication de l'Evangile du Christ. Tout ce qui, dans ces usages et coutumes, n'est pas indissolublement lié à des erreurs religieuses sera toujours examiné avec bienveillance, et, quand ce sera possible, protégé et encouragé. » (Pie XII, Summi pontificatus, 1939)

« L’Église […] n’est liée à aucune culture particulière, elle est chez elle avec tous ceux qui respectent les commandements de Dieu. Ce qui est en harmonie avec la nature donnée par Dieu, ce qui est bon et simplement humain, l’Église le permet, l’encourage, l’ennoblit et le sanctifie. […] Démontrez que tout ce qui peut être juste et bon dans d’autres religions trouve sa signification plus profonde et son achèvement parfait dans le Christ […]. » (Pie XII le 31 décembre 1952 , Message pour le centenaire de St Thomas d'Aquin)

« Par ailleurs, les théologiens et les philosophes catholiques, auxquels incombe la lourde charge de défendre la vérité divine et humaine et de l'inculquer à toutes les âmes, n'ont pas le droit d'ignorer ni de négliger les systèmes qui s'écartent plus ou moins de la droite voie. Bien plus, il leur faut les connaître à fond, d'abord parce qu'on ne peut guérir que les maux que l'on connaît bien, puis parce que dans les systèmes erronés peut se cacher quelque lueur de vérité, et parce qu'enfin ces erreurs poussent l'esprit à scruter avec plus de soin et à apprécier mieux telle ou telle vérité philosophique et théologique.» (Pie XII, Humani Generis, 1950)
Thierry73 likes this.
Thierry73 likes this.
pierrestan48
"compréhension limitée (ou réductrice) de ce que le pape François enseigne."

Allez-y, éclairez et faites profiter à tous de votre compréhension large des paroles, bénédictions et actes de François quant à ce Pachamama !
perceval2507 and one more user like this.
perceval2507 likes this.
apvs likes this.
apvs
"- Alors ? Votre Seigneur Jésus vous a ennuyé avec son "intolérance binaire" à l'ivraie dans son champ ?

- Non, Il nous a dit qu'il était inévitable que de l'ivraie, semé par l'ennemi, apparaisse et grandisse dans son champ, et que nous ne devions pas l'arracher en même temps que le bon grain. Quant à nous, Il nous a commandé de demeurer en Lui pour porter du bon fruit.

- Ah ah ah ! Mais oui : …
More
"- Alors ? Votre Seigneur Jésus vous a ennuyé avec son "intolérance binaire" à l'ivraie dans son champ ?

- Non, Il nous a dit qu'il était inévitable que de l'ivraie, semé par l'ennemi, apparaisse et grandisse dans son champ, et que nous ne devions pas l'arracher en même temps que le bon grain. Quant à nous, Il nous a commandé de demeurer en Lui pour porter du bon fruit.

- Ah ah ah ! Mais oui : c'est qu'Il sait bien que si vous semez de l'ivraie dans le champ, vos yeux s'ouvriront, vous connaîtrez le bien et le mal et serez COMME DES DIEUX ! C'est ce qu'Il veut vous empêcher d'être, pauvres hommes, avec ses commandements raides comme un coup de trique, qui vous empêchent d'atteindre la pleine liberté !...

L'homme vit qu'adorer la pachamama était un fruit désirable, qui le rendrait proche de tous les êtres primitifs et lui ouvrirait la liberté de culte, indépendamment du vrai Dieu : il prit du fruit vénéneux, et il mangea. Alors ses yeux s'ouvrirent, et il connut que la pachamama était nue, comme sa propre âme égarée par l'idolâtrie.

C'est curieux...

Non vraiment, c'est très curieux ! ... :

j'aurais JURÉ d'avoir déjà entendu cette histoire quelque part........................................MAIS OÙ ?
Spina Christi 2 likes this.
@Jean de Roquefort

Regardez où nous a conduit votre modernisme conciliaire apostat !

Vérone, Italie : Un prêtre fait réciter une prière à Pachamama.

Cette prière se trouvait dans un opuscule (ayant reçu l’imprimatur des évêques italiens) édité par l’organisme missionnaire de la Conférence épiscopale italienne en préparation du Synode sur l’Amazonie.


“Pach…More
@Jean de Roquefort

Regardez où nous a conduit votre modernisme conciliaire apostat !

Vérone, Italie : Un prêtre fait réciter une prière à Pachamama.

Cette prière se trouvait dans un opuscule (ayant reçu l’imprimatur des évêques italiens) édité par l’organisme missionnaire de la Conférence épiscopale italienne en préparation du Synode sur l’Amazonie.


“Pachamama de ces lieux, boit et mange à volonté cette offerte, afin que cette terre soit fructueuse.
Pachamama, bonne Mère, soit propice ! Soit propice !
Fait que les bœufs marchent droit, et qu’ils ne se fatiguent pas.
Fait que la semence croisse bien, qu’il ne lui arrive rien de mal, que le gel ne la détruise pas, qu’elle produise de bons aliments.
Nous te le demandons, donne-nous tout. Soit propice ! Soit propice !”




Qui pensez-vous va subir la Colère de Dieu, imbécile aveugle !

Ceux qui, dans les pas de François, se mettent maintenant à prier le démon pachamama, ou ceux qui dénoncent -et gémissent de- toutes ces abominations qui se commettent dans l'Eglise !!!?!?!!!??
apvs and one more user like this.
apvs likes this.
apvs
perceval2507 likes this.
@TeresaV Vous voulez que l'on prie avec vous pour que Dieu nous éclaire sur Sa volonté ? Mais, on l'a déjà, la volonté de Dieu : c'est l'enseignement du Christ et celui de l'Eglise qui nous ont déjà éclairés sur le comportement catholique que nous devons avoir quand l'Eglise est orpheline d'autorité (de pape et d'évêques) !
Vous écrivez sur votre site que..... compte tenu du fait que les …More
@TeresaV Vous voulez que l'on prie avec vous pour que Dieu nous éclaire sur Sa volonté ? Mais, on l'a déjà, la volonté de Dieu : c'est l'enseignement du Christ et celui de l'Eglise qui nous ont déjà éclairés sur le comportement catholique que nous devons avoir quand l'Eglise est orpheline d'autorité (de pape et d'évêques) !
Vous écrivez sur votre site que..... compte tenu du fait que les autorités officielles ont capitulé devant le mal, Dieu est intervenu directement auprès de votre Ordre pour vous donner une sorte de juridiction de substitution vous accordant le pouvoir d'opérer selon votre propre Hiérarchie......
Ce n'est absolument pas catholique de faire sa propre hiérarchie (et volontairement je mets un petit h à votre hiérarchie, vous ne m'en voudrez pas, le H majuscule étant pour moi réservé à celle du Christ). Non, Dieu ne peut pas directement donner une juridiction de substitution pour fabriquer des évêques sans mandat pontifical parce qu'Il se contredirait : dans l'une de ses encycliques, infaillible comme toutes les encycliques, Pie XII dit qu'il ne faut pas s'adresser à ces gens illégitimement "sacrés", coupables d'un attentat à l'Unité de l'Eglise, parce qu'ils sont, comme l'a expliqué Jésus, entrés dans la Bergerie autrement que par la Porte !
Un évêque ne se missionne pas tout seul, en électron libre, il est envoyé par l'Autorité : "Je vous envoie, dit le Christ, comme mon Père m'a envoyé" !
La suppléance n'est pas faite pour fabriquer des évêques qui n'hésitent d'ailleurs pas à se reproduire après s'être choisis entre eux !
C'est exactement comme ce qu'a écrit "l'abbé" Eric Jacqmin en mai dernier : "Mgr" Morello a reçu de Dieu une juridiction de suppléance et m'a donné une mission d'agir en tant que censeur"
(pour corriger des livres avant de les éditer, conformément au Canon)... N'importe quoi !

De plus, c'est une contradiction de dire que les autorités ont fait le choix du mal car si le pape et les évêques en union avec le pape ont fait le choix du mal, c'est qu'ils ne sont pas les autorités dans l'Eglise... Dieu ne peut pas demander aux hommes à la fois d'obéir à l'Autorité pour avoir le Salut et de résister à cette même Autorité pour...... conserver la Foi !
Ce n'est absolument pas catholique de reconnaître une "autorité officielle" et de ne pas lui obéir. Ceci est réservé aux adeptes de la Fraternité Saint Pie X qui refusent l'infaillibilité du Magistère ordinaire de l'Eglise qui s'exerce, non pas une fois par siècle comme ils disent, mais chaque jour par le pontife romain comme le dit Pie XI ! Prions Dieu, en effet, de nous aider à faire Sa volonté en suivant la doctrine.... éclairée de l'Eglise Catholique.
Lecombat likes this.
@Lecombat Visiblement, TeresaV ne veut plus combattre et discuter de la doctrine comme je lui ai proposé hier soir tard !!! TeresaV a disparu comme par enchantement dans la nuit, emportant avec elle tous les renseignements sur son "oeuvre" ! Dieu a dû encore "intervenir directement" auprès de l'Ordre du Magnificat.......
apvs
Raté, @pierrestan48 ( encore raté ). Nous avons lu et compris de quoi il s'agissait.

François commente l'épisode évangélique du pharisien et du publicain priant au Temple :


La religion du moi continue, hypocrite avec ses rites et ses “prières” – bien des gens se déclarent catholiques mais ont oublié d’être chrétiens et humains -, elle oublie le vrai culte à Dieu qui passe toujours par l’…More
Raté, @pierrestan48 ( encore raté ). Nous avons lu et compris de quoi il s'agissait.

François commente l'épisode évangélique du pharisien et du publicain priant au Temple :


La religion du moi continue, hypocrite avec ses rites et ses “prières” – bien des gens se déclarent catholiques mais ont oublié d’être chrétiens et humains -, elle oublie le vrai culte à Dieu qui passe toujours par l’amour du prochain. Même des chrétiens qui prient et vont à la messe le dimanche sont adeptes de cette religion du moi. Nous pouvons nous examiner intérieurement pour voir si, même pour nous, quelqu’un est inférieur, jetable, même seulement en paroles.

VS : ( la version de François )

"Je te rends grâce Seigneur Dieu, parce que je ne suis pas comme ces "chrétiens du moi" qui n'ont d'yeux et de cœur QUE pour LEUR propre religion :

MOI, j'accueille avec bienveillance les adorateurs d'antiques idoles, et je bénis leur superstition en y participant, sans les perturber avec la Croix de ton Fils.

MOI, je console comme je peux ces adorateurs d'idole, lorsque des chrétiens fanatiques les jettent avec mépris et intolérance dans le Tibre, comme des déchets indignes d'un culte. Et je prends soin de rebâtir leurs autels païennes qu'ils aiment à honorer sans se tourner vers Toi, car ils sont libres de ne pas T'aimer.

Honte à ceux qui t'aiment et voudrait absolument parler de Toi à ceux qui ne te connaissent pas ! "


apvs
A cause de son orgueil lorsqu'il accomplissait le bien, le pharisien ne fût pas justifié.
Mais s'il s'était présenté devant Dieu en se ventant de "la version de François" telle que ci-dessus ( et non pas d'avoir jeûné et fait l'aumône ), ce n'est pas non justifié qu'il serait rentré chez lui.... MAIS MAUDIT ! EXCOMMUNIÉ !



Premier commandement :

"Je suis Yawhve ton Dieu, qui t'ai …More
A cause de son orgueil lorsqu'il accomplissait le bien, le pharisien ne fût pas justifié.
Mais s'il s'était présenté devant Dieu en se ventant de "la version de François" telle que ci-dessus ( et non pas d'avoir jeûné et fait l'aumône ), ce n'est pas non justifié qu'il serait rentré chez lui.... MAIS MAUDIT ! EXCOMMUNIÉ !



Premier commandement :

"Je suis Yawhve ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude. Tu n'auras pas d'autres dieux face à moi. Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras pas devant d'autres dieux que moi, et tu ne les serviras point ; car moi, Yawhve ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent et qui fais miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements."
ne nous laissez pas succomber and one more user like this.
perceval2507 likes this.
ne nous laissez pas succomber and 2 more users like this.
perceval2507 likes this.
Spina Christi 2 likes this.
blanche52 likes this.
« Le Pape légitime est le père universel des chrétiens et l’Église en est la Mère ; aussi, en prêtant obéissance à quelqu’un qui n’est pas Pape et en lui attribuant les honneurs papaux, on transgresse le premier précepte de la première table en lequel il est ordonné : “ Tu n’auras point de dieux étrangers ni d’idoles.”
Or, qu’est-ce qu’un faux-pape, sinon un dieu étranger en ce monde, une idole, …
More
« Le Pape légitime est le père universel des chrétiens et l’Église en est la Mère ; aussi, en prêtant obéissance à quelqu’un qui n’est pas Pape et en lui attribuant les honneurs papaux, on transgresse le premier précepte de la première table en lequel il est ordonné : “ Tu n’auras point de dieux étrangers ni d’idoles.”
Or, qu’est-ce qu’un faux-pape, sinon un dieu étranger en ce monde, une idole, une statue, une image ou représentation fictive du Christ ? »
(Saint Vincent Ferrier)
apvs and 4 more users like this.
apvs likes this.
perceval2507 likes this.
Roy-XXIII likes this.
GChevalier likes this.
EXTRAIT DE L’HOMÉLIE DU PAPE
À LA MESSE DE CLÔTURE DU SYNODE
POUR L'AMAZONIE

Des paroles que n'ont pas lues
(et ne liront pas) les opérateurs
du pathétique buzz contre le "pape idolâtre"...

XXXe dimanche du Temps ordinaire, 27 octobre 2019

<< La Parole de Dieu nous aide aujourd’hui à prier à travers trois personnages : dans la parabole de Jésus, le pharisien et le publicain prient ;…
More
EXTRAIT DE L’HOMÉLIE DU PAPE
À LA MESSE DE CLÔTURE DU SYNODE
POUR L'AMAZONIE

Des paroles que n'ont pas lues
(et ne liront pas) les opérateurs
du pathétique buzz contre le "pape idolâtre"...

XXXe dimanche du Temps ordinaire, 27 octobre 2019

<< La Parole de Dieu nous aide aujourd’hui à prier à travers trois personnages : dans la parabole de Jésus, le pharisien et le publicain prient ; dans la première Lecture, on parle de la prière du pauvre.

LA PRIÈRE DU PHARISIEN commence ainsi : « Mon Dieu, je te rends grâce ». C’est un très bon début parce que la meilleure prière est la prière de gratitude, celle de louange. Mais nous voyons immédiatement le motif pour lequel il rend grâce : « parce que je ne suis pas comme les autres hommes » (Lc 18, 11). Et il explique aussi le motif : il jeûne deux fois par semaine, alors que c’était obligatoire une fois par an ; il verse le dixième de tout ce qu’il a, or la dîme était prescrite seulement pour les produits les plus importants (cf. Dt 14, 22 ss). En somme, il se vante parce qu’il accomplit au mieux des préceptes particuliers. Mais il oublie le plus grand : aimer Dieu et le prochain (cf. Mt 22, 36-40). Trop sûr de lui-même, de sa capacité d’observer les commandements, de ses mérites et de ses vertus, il est centré sur lui-même.

Le drame de cet homme, c’est qu’il est dépourvu d’amour. Mais même les meilleures choses, sans amour, ne servent à rien, comme dit saint Paul (cf. 1 Co 13). Et sans amour, quel est le résultat ? C’est qu’à la fin, au lieu de prier, il se loue lui-même. En fait, il ne demande rien au Seigneur parce qu’il ne se sent pas dans le besoin ou redevable, mais il se sent créditeur. Il est dans le temple de Dieu, mais il pratique la religion du moi. Et tant de groupes “illustres”, de “chrétiens catholiques”, sont sur ce chemin !

En plus de Dieu, il oublie le prochain, mieux il le méprise : pour lui, le prochain est vil, il n’a pas de valeur. Lui se considère meilleur que les autres qu’il appelle, littéralement, “les restants, les restes” (“loipoi”, Lc 18, 11). C’est-à-dire qu’ils sont “des restes”, des déchets dont il faut s’éloigner. Que de fois ne voyons-nous pas cette dynamique en acte dans la vie et dans l’histoire ! Que de fois celui qui est devant, comme le pharisien par rapport au publicain, n’élève-t-il pas des murs pour accroitre les distances, en rendant les autres encore plus des déchets. Ou bien en les considérant rétrogrades et vils, il méprise leurs traditions, il efface leurs histoires, il occupe leurs territoires, usurpe leurs biens. Que de prétendues supériorités qui se transforment en oppressions et en exploitations, même aujourd’hui - nous l’avons vu durant le Synode lorsque nous avons parlé de l’exploitation de la création, des gens, des populations de l’Amazonie, de la traite des personnes, du commerce des personnes !

Les erreurs du passé n’ont pas suffi pour qu’on arrête de détruire les autres et d’infliger des blessures à nos frères et à notre sœur terre : nous l’avons vu dans le visage défiguré de l’Amazonie. La religion du moi continue, hypocrite avec ses rites et ses “prières” – bien des gens se déclarent catholiques mais ont oublié d’être chrétiens et humains -, elle oublie le vrai culte à Dieu qui passe toujours par l’amour du prochain. Même des chrétiens qui prient et vont à la messe le dimanche sont adeptes de cette religion du moi. Nous pouvons nous examiner intérieurement pour voir si, même pour nous, quelqu’un est inférieur, jetable, même seulement en paroles.

Prions pour demander la grâce de ne pas nous considérer supérieurs, de ne pas nous croire en règle, de ne pas devenir cyniques et moqueurs. Demandons à Jésus de nous guérir de la propension à dire du mal et à nous plaindre des autres, de la propension à mépriser quelqu’un : ce sont des choses qui déplaisent à Dieu. Et providentiellement, aujourd’hui, prennent part avec nous à cette Messe non seulement les indigènes de l’Amazonie, mais aussi les plus pauvres des sociétés développées, nos frères et sœurs malades de la Communauté de l’Arche. Ils sont avec nous, au premier rang.
Jean de Roquefort likes this.
blanche52
À la place du bla-bla-bla du pape François qui n'a jamais eu qu'un séminaire Vide lorsqu'il était à Buenos Aires, le "rigide" Mgr lefebvre, lui, a transformé les villages africains pauvres en paroisses heureuses et catholiques !
apvs and 2 more users like this.
apvs likes this.
perceval2507 likes this.
Spina Christi 2 likes this.
Moi, qui suis traité partout d'"intégriste", de "fanatique", de "sectaire", d'"intolérant", de "facho", d'"hypocrite" et même de "pharisien"..., je suis comme les autres hommes pécheurs et même bien pire qu'eux (Dieu le voit et le sait...) : c'est pour cette raison précise que je pratique tous les sacrements avec assiduité, très conscient que seule ma religion pourra me sauver de mes misères, de …More
Moi, qui suis traité partout d'"intégriste", de "fanatique", de "sectaire", d'"intolérant", de "facho", d'"hypocrite" et même de "pharisien"..., je suis comme les autres hommes pécheurs et même bien pire qu'eux (Dieu le voit et le sait...) : c'est pour cette raison précise que je pratique tous les sacrements avec assiduité, très conscient que seule ma religion pourra me sauver de mes misères, de mes abjections, de mes abominations et de ma triste condition; ce n'est certainement pas moi qui suis "meilleur que les autres" (holàlà, quelle folie !) mais ma Religion, lorsqu'elle n'est pas frelatée, qui est meilleure, et même mille fois meilleure que les autres religions ou "philosophies" : pouvez-vous comprendre cela, messieurs les conciliaires ? Je me vois traité de mauvais catholique et de "pharisien" par des gens qui ne baptisent plus leurs enfants, qui ne se confessent jamais, qui méprisent le Saint-Esprit (mon curé n'a pas été capable de citer deux des Sept Dons du S.E.), qui ont un comportement indigne devant l'Eucharistie qui seule sauve, qui ne voient pas de mal dans l'"IVG" et le mariage homosexuel ou qui s'accommodent très bien de toutes les horreurs dont sont abreuvés à longueur d'année les Très Saints Coeurs de Jésus et de Marie. "Aimer son prochain", c'est un commandement d'amour, et le premier de tous, qui signifie pour un catholique vouloir, avant tout le reste (qui, évidemment compte aussi), le bien le plus précieux pour son prochain : Dieu et son Paradis ! Et non, le laisser, le conforter ou l'enfoncer dans ce qui est vil, idolâtre, faux, mensonger et qui mène au malheur et à la souffrance, dès ici-bas, en attendant l'enfer éternel ! Le pape nous accuse de "mépriser" notre prochain, mais ce n'est pas notre prochain que nous méprisons (quelle folie !) mais ses erreurs et surtout sa fausse religion, en commençant par celle de notre temps, la religion du Culte de l'Homme, de l'Homme qui se fait Dieu ! Ceux qui affirment ne pas "mépriser" leur prochain, ils le laissent et le confortent dans sa fange religieuse ou "philosophique" et c'est cela qu'ils appellent aimer !!! Insensés que vous êtes, vous qui vous moquez des commandements de Dieu ! L'"amour", cela veut tout dire et rien dire; c'est l'un des mots les plus galvaudés et les plus ambigus; il peut signifier jusqu'à la pire des choses et comme le disait un grand saint : "l'amour des autres jusqu'au mépris de soi contre l'amour de soi jusqu'au mépris des autres" ! Ce qui est "vil" et "sans valeur", Très Saint Père, ce n'est pas notre prochain mais sa religion, ses "valeurs" et idéologies qui le mènent à sa damnation et qui mènent nos sociétés modernes à l'enfer sur terre ! Ouvrez vos yeux ! Pourquoi ne lui dites-vous pas ? Ce n'est pas du prochain qu'il faut "s'éloigner" ou "élever des murs pour accroitre les distances" mais de ses affreuses ou pernicieuses religions ou idéologies qu'il répand et qui ont infecté le monde entier et dont il faut se garder et garder ses enfants comme la pire et la plus contagieuses des pestes. Et quand vous parlez doctement du "mépris des traditions", de l'"effacement des histoires", de l'"usurpations des biens", des "oppressions", des "exploitations" et "du commerce des personnes", vous seriez bien inspiré, Très Saint Père, de voir ce qui crève les yeux, de voir que tout cela s'applique prioritairement et en tout premier lieu de nos jours au monde catholique plus qu'à tout autre et vous seriez bien inspiré de tourner vos yeux sur le pire crime des temps modernes, crime qui réalise tout ce que vous venez de dire : le massacre de la Chrétienté, dont vous avez été établi, en principe, berger et gardien ! Avez-vous un instant conscience du drame apocalyptique qui se joue sous vos yeux ? Ou dites-vous au contraire "Suis-je le gardien de mes frères ?" Vous passez votre temps à culpabiliser les catholiques et à battre à bon compte et sans risque, aux applaudissements du monde, votre coulpe sur les catholiques des temps passés en taisant qu'ils ont été le sel de la terre et que leurs fautes humaines sont incomparablement moins importantes que le bien colossal qui a été fait depuis 2000 ans ! Et vous gardez soigneusement le silence sur le monde apostat, païen, idolâtre ou maçonnique qui a produit infiniment plus de mal, d'horreur et de malheur que de bien au fil des siècles ! Qu'est-ce que cela veut dire ? Qui êtes-vous pour parler ainsi ? Qui aura pitié du pauvre prochain "désorienté", possédé par d'abominables religions et idéologies", qui aura pitié des pauvres âmes qui se perdent ? "...Demandons à Jésus de nous guérir de la propension à dire du mal et à nous plaindre des autres, de la propension à mépriser quelqu’un : ce sont des choses qui déplaisent à Dieu..." (sic !) : ce qui déplait à Dieu, Très Saint Père, c'est de ne pas dire haut et fort le mal effarant que produisent les idéologies et les fausses religions chez les "autres", c'est de conforter les "autres" dans ce qui les perd, temporellement et éternellement, c'est la propension à mépriser ses frères ou aïeux catholiques et à déformer ce en quoi ils croient ou croyaient fermement." L' Amour, la Charité vient de Dieu et celui qui parle d'Amour du prochain en méprisant le reste des Commandements de Dieu, faisant se contredire Dieu, Le méprisant, celui-là est un hypocrite et un pharisien ! Comme disait en substance saint Augustin : celui qui prend dans sa religion ce qui lui convient et rejette ce qui lui déplait, celui-là croit plus en lui-même qu'en Dieu !" Le "Culte de l'Homme", en somme !
perceval2507 and 3 more users like this.
perceval2507 likes this.
apvs likes this.
blanche52 likes this.
Spina Christi 2 likes this.
@Catholique et Français a écrit : « ce qui déplait à Dieu, Très Saint Père, c'est de ne pas dire haut et fort le mal effarant que produisent les idéologies et les fausses religions chez les "autres", c'est de conforter les "autres" dans ce qui les perd, temporellement et éternellement »

Je pense que votre commentaire a au moins le mérite d'être une réflexion qui se veut articulée et qui dépasse les commentaires d'autres internautes qui, sur cette page, ont érigé en absolus leur subjectivité brouillonne et leur compréhension limitée (ou réductrice) de ce que le pape François enseigne. Mais il m'apparait quand même que votre réflexion reste faussée (et en crispation durcie), à cause de votre compréhension binaire et fondamentaliste de la réalité que vous caricaturez (malgré vous) puisque vous ne l'envisagez qu'en termes de "bons" et de "méchants"; cela étant sans que vous arriviez à penser combien, en cette réalité, «le bon grain est mélangé à l'ivraie» durant le cheminement de notre conversion au Christ; ce cheminement en lequel votre idéologie traditionaliste se refuse à prendre en compte "la loi de gradualité" qui est bel et bien un enseignement pastoral de l'Église catholique. (Voir le lien www.portstnicolas.org/…/loi-de-graduali…) Puis-je vous suggérer respectueusement de prier «l'Esprit Saint qui assouplie ce qui est raide, qui réchauffe ce qui est froid, et qui rend droit ce qui est faussé », afin qu'Il vous aide dans votre cheminement de vie spirituelle ? Voir et entendre s.v.p. le chant de la vidéo que vous trouverez à l'adresse suivante : www.youtube.com/watch

Que Dieu vous bénisse !
apvs
"Au moins, je vous félicite , cher contradicteur, qui n'êtes pas comme le reste des commentateurs de cette page : binaires, brouillons, subjectifs et limités ! " On voit à quel point notre bon monsieur se laisse inspirer par l'Evangile du pharisien et du publicain...

L'argument "articulé et pas du tout limité " du sieur est quant à lui, proprement EFFARANT :


"Puisqu'on …More
"Au moins, je vous félicite , cher contradicteur, qui n'êtes pas comme le reste des commentateurs de cette page : binaires, brouillons, subjectifs et limités ! " On voit à quel point notre bon monsieur se laisse inspirer par l'Evangile du pharisien et du publicain...

L'argument "articulé et pas du tout limité " du sieur est quant à lui, proprement EFFARANT :


"Puisqu'on vous dit qu'il y a aussi de l'ivraie semé dans le champ ! " ( aveu involontaire et forcé de la nature mauvaise - logique binaire !!! - du culte idolatrique pchmm. organisé et approuvé par François, désigné ici à juste titre comme l'ivraie )
" et alors puisqu'il faut admettre la présence de l'ivraie, pourquoi ne pas tolérer ce culte pachamamique chez les catholiques ? "
Quel comble de l'hypocrisie ! Doit-on cueillir des grains d'ivraie sur une vigne, et non exclusivement du raisin ? Qu'est-ce qu'est l'Eglise ? un plan d'ivraie, ou un plan de vigne ?

Et le commandement immuable de notre Dieu, que Jésus-Christ N'EST PAS VENU ABOLIR, MAIS ACCOMPLIR, n'est-il pas lui-aussi "binaire", ou pour mieux dire : INTRANSIGEANT ?

" Tu n'auras pas d'autres dieux face à moi.
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras pas devant d'autres dieux que moi, et tu ne les serviras point ; car moi, Yawhve ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent et qui fais miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements."

@pierrestan, Paul ou Jacques : nul n'est au-dessus de ce commandement très saint que Jésus-Christ notre Seigneur a pratiqué et nous a enseigné, étant LUI-MÊME la seule Image véridique du Dieu trois fois Saint invisible : de LUI SEUL donc, et de tout ce qui est UN avec Lui ( la Sainte Trinité, sa sainte Mère et tous les saints ) , on peut et on doit se faire une représentation visible, sans tomber dans l'idolâtrie, mais en pleine obéissance à l'Esprit Saint.
perceval2507 and one more user like this.
perceval2507 likes this.
Spina Christi 2 likes this.
apvs
@pierrestan trouve dans "son" évangile une injonction plus que douteuse ( venant de qui ? ) , pouvant s'exprimer comme suit :

"Regardez : ne voyez-vous pas de l'ivraie dans le champ ? Si je vous demande de ne pas l'arracher avant la récolte, C'EST BIEN ÉVIDEMMENT QUE VOUS AVEZ TOUT LOISIR D'EN SEMER ENCORE D'AVANTAGE DANS LE CHAMP !! : QUELLE IMPORTANCE ? SENTEZ-VOUS LIBRES, MES PETITS ! LE …More
@pierrestan trouve dans "son" évangile une injonction plus que douteuse ( venant de qui ? ) , pouvant s'exprimer comme suit :

"Regardez : ne voyez-vous pas de l'ivraie dans le champ ? Si je vous demande de ne pas l'arracher avant la récolte, C'EST BIEN ÉVIDEMMENT QUE VOUS AVEZ TOUT LOISIR D'EN SEMER ENCORE D'AVANTAGE DANS LE CHAMP !! : QUELLE IMPORTANCE ? SENTEZ-VOUS LIBRES, MES PETITS ! LE MAL EST TOUT RELATIF, PUISQU'IL PRENDRA FIN DE TOUTE FAÇON !!
ALLEZ-Y , SEMEZ L'IVRAIE PARMIS LE BON GRAIN ! PAPA A DIT QUE VOUS POUVIEZ ! "



Si pierrestan a d'autres lumières de ce type, qu'il n'hésite SURTOUT PAS à bien réfléchir AVANT !... de nous en faire part avec un tel brio :-)
One more comment from apvs
apvs
Prions, cher @Catholique et Français, pour que votre lettre ouverte soit lue et entendue par son destinataire ! Si grace à Dieu cela arrivait, plus personne ne pourrait dire que les miracles n'existent pas ici-bas...
Catholique et Français likes this.
apvs a écrit : @pierrestan trouve dans "son" évangile une injonction plus que douteuse ( venant de qui ? )

RÉPONSE à votre question,
dans la citation suivante :

«Personne n'est tout bon ni tout mauvais.

Dans nos propres vies et dans le monde, il y a un mélange de bon et de mauvais
, de douceur et de violence, d'amour et de non-amour. Dans le monde comme dans l'Église il y a bon grain et ivraie…More
apvs a écrit : @pierrestan trouve dans "son" évangile une injonction plus que douteuse ( venant de qui ? )

RÉPONSE à votre question,
dans la citation suivante :

«Personne n'est tout bon ni tout mauvais.

Dans nos propres vies et dans le monde, il y a un mélange de bon et de mauvais
, de douceur et de violence, d'amour et de non-amour. Dans le monde comme dans l'Église il y a bon grain et ivraie. Il en est de même en chacun de nous et au coeur de nos familles. L'amour, le respect, la confiance fleurissent parfois, mais à côté de rancoeurs, de tensions, de luttes de pouvoir plus ou moins avouées. Même chez ceux dont la vie nous paraît n'être qu'un champ d'ivraie, Dieu nous demande de découvrir le blé qui peut y pousser et qu'il veut engranger dans son grenier. Il n'est pas facile de pratiquer la patience de Dieu » (Source : francoisassise.homestead.com/sl_ordinaire_16a.html)

Quant à votre citation biblique : " Tu n'auras pas d'autres dieux face à moi. etc...", je pense bon vous avertir que vous en avez LA MÊME COMPRÉHENSION PRIMAIRE, littéraliste et fondamentaliste, que celle des protestants évangéliques qui reprochent aux catholiques d'adorer des statues de plâtre de la Vierge Marie et des saints.

En ce qui concerne précisément l'affaire de la prétendue adoration de la pachamama au Vatican, je laisse à votre réflexion l'écoute du commentaire lucide que Patrice de Plunkett en a fait AU LIEN AUDIO suivant :
www.facebook.com/…/980203828988244

Bonne réflexion !
apvs
Nullement, @pierrestan, mais vous montrez au grand jour votre esprit obtus ne sachant pas reconnaître ce qu'on vous a pourtant clairement dit : c'est en français pourtant, que j'ai convenu , comme la foi catholique l'enseigne, que LE CHRIST EST LUI-MÊME LA VIVANTE IMAGE DU DIEU INVISIBLE, ET QU'IL EST DONC NON SEULEMENT PERMIS MAIS DEMANDÉ EXPRESSEMENT DE LE REPRÉSENTER DANS L'ART SACRÉ, ainsi …More
Nullement, @pierrestan, mais vous montrez au grand jour votre esprit obtus ne sachant pas reconnaître ce qu'on vous a pourtant clairement dit : c'est en français pourtant, que j'ai convenu , comme la foi catholique l'enseigne, que LE CHRIST EST LUI-MÊME LA VIVANTE IMAGE DU DIEU INVISIBLE, ET QU'IL EST DONC NON SEULEMENT PERMIS MAIS DEMANDÉ EXPRESSEMENT DE LE REPRÉSENTER DANS L'ART SACRÉ, ainsi que tous les saints qui sont en Lui. Cela, AUCUN PROTESTANT rivé à la lettre, mais étranger à l'Esprit du commandement ne l'admet.

Mais là, il s'agit, NON ( c'est le contraire de OUI, qui indique la négation, pierrestan ) NON de la sainte Vierge, ou du Christ, ou d'un quelconque saint, MAIS D'UNE IDOLE CONNUE ET RÉPERTORIÉE sous le nom de "pachamama", la fameuse "terre mère" qui parfois donne ses fruits, ET PARFOIS SE MET EN DE GROSSES COLERES ( la déesse fait ses irruptions, ras de marées, cyclones, elle envoie des maladies au bétail etc etc etc... terrible, la mémère ! ) et il s'agit alors de l'apaiser à coup d'offrandes qu'elle ingurgitera ( sans pourtant avoir le moindre souffle de vie dans sa "bouche" ), ou que l'on déposera dans son vagin, symbolisé poétiquement par un trou dans le sol.
Ajoutons que souvent, l'offrande fut humaine ! Pachamama s'est donc repus d'une foule de petits enfants, et on peut douter que cela l'ait calmé le moins du monde.

C'est tellement évident qu'au Vatican, c'est bien CETTE IDOLE qui fut vénérée, que c'est le Vatican lui-même qui le confirme : par l'adoption de la prière en usage pour cette fausse divinité. Avez-vous lu cette prière de rituel magique, pierrestan ? Elle est désormais dans vos recueils de prières, que vous le vouliez ou non.

Tout cela est anti-catholique, blasphématoire, idolâtrique, et necessite une réparation que vous ne ferez pas, pierrestan, on l'a bien compris.
apvs
Quant à l'enseignement de l'Église, il fut irréprochable et sans mélange avec l'ivraie de l'hérésie, de l'idolâtrie et du péché, durant tous les siècles jusqu'à Vatican II : CAR IL N'Y A PAS D'IVRAIE DANS L'ENSEIGNEMENT DU SEIGNEUR, NI DANS CELUI DES APÔTRES, NI DANS CELUI DE LA TRADITION : l'ivraie vient par accident, et non pas volontairement, et il est EXCLUE de le trouver dans les actes d'un …More
Quant à l'enseignement de l'Église, il fut irréprochable et sans mélange avec l'ivraie de l'hérésie, de l'idolâtrie et du péché, durant tous les siècles jusqu'à Vatican II : CAR IL N'Y A PAS D'IVRAIE DANS L'ENSEIGNEMENT DU SEIGNEUR, NI DANS CELUI DES APÔTRES, NI DANS CELUI DE LA TRADITION : l'ivraie vient par accident, et non pas volontairement, et il est EXCLUE de le trouver dans les actes d'un concile ou d'un synode catholique.

Or ici, Francois ENSEIGNE l'idolâtrie aux chrétiens mals avertis, aux petits enfants les futurs chrétiens, et cela sans se dédire, sans aucun repentir. Certes, Pierre a renié son Seigneur.... MAIS AUSSITÔT, SE RENDANT COMPTE DE SON PÉCHÉ, IL S'HUMILIA ET PLEURA AMERMEMENT SA FAUTE.... François, lui, continue à invectiver autrui, comme si de rien était. Il y a un très réel doute ( mais n'est on déjà pas au-delà du doute ? ) sur le fait qu'il soit catholique.
@apvs Je pense nécessaire de souligner ici le problème de la déficience argumentaire qui apparait souvent dans les commentaires des partisans de l'idéologie traditionaliste intégriste (ou sédévacantiste ?); c'est-à-dire la non citation des sources qui devraient normalement étayer les prétendues croyances traditionalistes; lesquelles croyances (sans citations de sources) ne deviennent alors …More
@apvs Je pense nécessaire de souligner ici le problème de la déficience argumentaire qui apparait souvent dans les commentaires des partisans de l'idéologie traditionaliste intégriste (ou sédévacantiste ?); c'est-à-dire la non citation des sources qui devraient normalement étayer les prétendues croyances traditionalistes; lesquelles croyances (sans citations de sources) ne deviennent alors que des affirmations gratuites et subjectives (Exemple d'affirmations gratuites : blanche52 29 oct. À la place du bla-bla-bla du pape François qui n'a jamais eu qu'un séminaire Vide lorsqu'il était à Buenos Aires, le "rigide" Mgr lefebvre, lui, a transformé les villages africains pauvres en paroisses heureuses et catholiques !)

Et puis, il faut bien faire le constat que, dans le service de l'idéologie traditionaliste intégriste, il arrive fréquemment que les commentateurs intégristes préfèrent ignorer certains arguments qui leur sont présentés et qui seraient apparemment trop embarrassants pour eux; par exemple, apvs n'a pas osé prendre en compte la référence que je lui ai donné et que je représente en citation ici : « En ce qui concerne précisément l'affaire de la prétendue adoration de la pachamama au Vatican, je laisse à votre réflexion l'écoute du commentaire lucide que Patrice de Plunkett en a fait AU LIEN AUDIO suivant : www.facebook.com/…/980203828988244

Enfin, je pense bon rappeler à apvs (qui affirme : « Quant à l'enseignement de l'Église, il fut irréprochable...») le désolant épisode de la condamnation de Galilée au 17ème siècle, tel que les documents historiques nous le rapportent :

CITATION : « Galilée est donc à nouveau convoqué par le Saint-office, le 1er octobre 1632. Deux choses lui sont reprochées : « avoir tenu et cru la doctrine fausse et contraire aux Saintes-Écritures que le soleil est le centre du monde » ainsi que « d'avoir tenu et cru qu'une doctrine qui a été déclarée et définie contraire aux Saintes-Écritures peut encore être tenue et défendue comme prouvable » (...) Les interrogatoires se poursuivent jusqu'au 21 juin avec une menace de torture; Galilée cède.

Le 22 juin 1633, au couvent de Santa-Maria, la sentence est rendue :

« Il est paru à Florence un livre intitulé Dialogue des deux systèmes du monde de Ptolémée et de Copernic dans lequel tu défends l'opinion de Copernic. Par sentence, nous déclarons que toi, Galilée, t'es rendu fort suspect d'hérésie, pour avoir tenu cette fausse doctrine du mouvement de la Terre et repos du Soleil. Conséquemment, avec un cœur sincère, il faut que tu abjures et maudisses devant nous ces erreurs et ces hérésies contraires à l’Église. Et afin que ta grande faute ne demeure impunie, nous ordonnons que ce Dialogue soit interdit par édit public, et que tu sois emprisonné dans les prisons du Saint-office ».(Source : fr.wikipedia.org/wiki/Galil%C3%A9e_%28savant%29.)
@pierrestan48

En 1632, Galileo Galilei publie le “Dialogue sur les deux principaux systèmes du Monde”.
Jusqu’alors ami et protégé du pape Urbain VIII, ce dernier ordonne pourtant la saisie de l’ouvrage.
Escroquerie à l’Imprimatur, tissu d’erreurs scientifiques, appropriation de découvertes d’autrui, prétention à interpréter la Sainte Ecriture sont autant de chefs d’accusation que les repentance…
More
@pierrestan48

En 1632, Galileo Galilei publie le “Dialogue sur les deux principaux systèmes du Monde”.
Jusqu’alors ami et protégé du pape Urbain VIII, ce dernier ordonne pourtant la saisie de l’ouvrage.
Escroquerie à l’Imprimatur, tissu d’erreurs scientifiques, appropriation de découvertes d’autrui, prétention à interpréter la Sainte Ecriture sont autant de chefs d’accusation que les repentances ne peuvent effacer.
L’abbé Philippe Marcille détruit ici le symbole de la victoire de la science sur l’obscurantisme religieux .
Cette étude est initialement parue aux éditions du Sel de la Terre 2009
Sur Livres en Famille :
www.livresenfamille.fr/…/4370-abbe-phili…
apvs likes this.
apvs
@pierrestan : et si vous arrêtiez de faire l'autruche ? Vous nous avancez que l'ivraie est partout, qu'il concerne chaque individu en particulier, donc même les papes ! Et il est évident que même un pape est un homme pécheur, que la grâce de Dieu l'ait rendu saint ou non.

Mais cet argument est irrecevable pour la question qui nous occupe ! S'il était aussi recevable que vous osez le prétendre, …
More
@pierrestan : et si vous arrêtiez de faire l'autruche ? Vous nous avancez que l'ivraie est partout, qu'il concerne chaque individu en particulier, donc même les papes ! Et il est évident que même un pape est un homme pécheur, que la grâce de Dieu l'ait rendu saint ou non.

Mais cet argument est irrecevable pour la question qui nous occupe ! S'il était aussi recevable que vous osez le prétendre, COMMENT pourriez-vous expliquer qu'il y ait déjà eu des cas de papes reconnus comme hérétiques, depuis 2000 ans de christianisme ?

Car si l'on vous suit, il faudrait dire : "NON, CES PAPES NE FURENT PAS DES HÉRÉTIQUES ! IL Y AVAIT DE L'IVRAIE EN EUX COMME EN TOUT HOMME, VOILÀ TOUT, RIEN DE PLUS ! FRANCOIS N'EST QU'UN CAS SIMILAIRE."

C'est parfaitement irrecevable : un pape SE DOIT de ne pas être hérétique, en ce qui concerne surtout LE PREMIER COMMANDEMENT !!! ( TU N'AURAS PAS D'AUTRE DIEU QUE MOI, TU NE TE FERAS PAS D'IDOLE )
A moins que pierrestan considère que se référer au premier des dix Commandements est avoir une référence futile, de peu de poids dans un argumentaire. Et on le comprend aisément, puisque pierrestan fait une confusion totale entre une position protestante sur le 1er commandement, et une position catholique, ne sachant en rien distinguer l'une de l'autre, et m'accusant comiquement d'adopter la première des deux !

Mais sa propre confusion lui importe très peu : le voici aussitôt après, accusant autrui d'avoir de piètre référence, de manquer de source. Comment dit-on déjà ? Ah oui : "C'est l'hôpital qui se fout de la charité " !
perceval2507 likes this.
@apvs a écrit : « et si vous arrêtiez de faire l'autruche ? »

Hum... Je pense que beaucoup de ceux qui lisent cette page feront le constat que la personne me posant la question ci-dessus, est bien celle que se défile pour la troisième fois, en ignorant volontairement (et refusant donc de réagir, et "se mettant la tête dans le sable") devant le commentaire lucide et interpellant que Patrice …More
@apvs a écrit : « et si vous arrêtiez de faire l'autruche ? »

Hum... Je pense que beaucoup de ceux qui lisent cette page feront le constat que la personne me posant la question ci-dessus, est bien celle que se défile pour la troisième fois, en ignorant volontairement (et refusant donc de réagir, et "se mettant la tête dans le sable") devant le commentaire lucide et interpellant que Patrice de Plunkett en a fait AU LIEN AUDIO suivant : www.facebook.com/…/980203828988244

Enfin je vous rappelle que la commission d'étude sur l'Affaire Galilée, que Jean-Paul II avait instaurer en 1981 (commission composée d'historiens, de savants et de théologiens) a remis ses conclusions lors d'une séance de l'Académie pontificale des sciences le 31 octobre 1992 (après 11 années d'études très fouillées sur cette affaire). Ladite commission a en effet reconnu humblement les torts de l'Église catholique dans l'affaire Galilée : « Le cardinal Poupard, président de la commission d'étude, déclara en conclusion de son discours : "Cette erreur subjective de jugement (la condamnation de Galilée), si claire pour nous aujourd'hui, les conduisit à une mesure disciplinaire dont Galilée « eut beaucoup à souffrir ». Il faut loyalement reconnaître ces torts, comme vous l'avez demandé, Très Saint-Père".

« Dans son discours aux participants à la session plénière de l'Académie pontificale des sciences le 31 octobre 1992, Jean-Paul II a reconnu les erreurs de la plupart des théologiens de l'époque dans l'affaire»

Je pense que, compte tenu des honnêtes conclusions de la commission d'étude sur l'affaire Galilée (Commission instaurée par Jean-Paul II), il serait quand même bien que vous évitiez à l'avenir de vous en remettre à d'autres études mineures sur l'Affaire Galilée; des études qui ne regardent cette "Affaire" qu'à travers le prisme déformant du traditionalisme intégriste qui subjugue actuellement votre esprit, cela étant au point d'en venir à vous tromper lourdement dans votre appréciation des choses et des évènements.
apvs
Décidément, décidément,@pierrestan... ENCORE RATÉ ! Connaissez-vous le sens du mot : hypocrisie ? Et bien, laissez moi vous dire que, si ce mot de la langue française n'existait pas, il faudrait l'inventer pour désigner la pensée de Patrice de Plunkett, qui est aussi la vôtre : www.facebook.com/…/980203828988244

Ceci n'est pas du tout une vaine attaque, mais une simple constatati…More
Décidément, décidément,@pierrestan... ENCORE RATÉ ! Connaissez-vous le sens du mot : hypocrisie ? Et bien, laissez moi vous dire que, si ce mot de la langue française n'existait pas, il faudrait l'inventer pour désigner la pensée de Patrice de Plunkett, qui est aussi la vôtre : www.facebook.com/…/980203828988244

Ceci n'est pas du tout une vaine attaque, mais une simple constatation lucide.

Hypocrisie de prétendre qu'une statue d'une idole répertoriée et vénérée par ses adeptes soit "une œuvre d'art représentant une femme enceinte" que l'on puisse tout simplement considérer comme telle ( EN SE PROSTERNANT DEVANT CETTE CHOSE, ET EN LUI ADRESSANT DES PRIERES ET DES OFFRANDES ???
)

Hypocrisie de prétendre qu'une marque de respect ( mais quel respect la Vérité doit-elle à l'erreur ? ) CONSISTE À SE PROSTERNER DEVANT L'IDOLE, DE PARTICIPER TELLEMENT ACTIVEMENT À SON CULTE, QU'ON VA JUSQU'À PRONONCER LA PRIÈRE CHAMANIQUE MAGIQUE QUI "VA AVEC" CE CULTE !

Hypocrisie de prétendre que l'Église catholique, et spécialement les mouvements "pro-vie", vénèrent un symbole de la fécondité comme on le fait en Amazonie envers pchm la déesse nue, ALORS QUE NOTRE FOI N'EST PLUS ATTACHÉE À DES SYMBOLES, MAIS À LA REALITE DU CHRIST, QUI EST LA VIE !

Hypocrisie MENSONGÈRE que de prétendre que sur les bannières chrétiennes fleurissent les femmes enceintes nues pour une quelconque revendication, ou que des simples œuvres d'art soient l'objet de culte ( ???????? )
Hypocrisie donc de chercher chez les catholiques quelque chose de vaguement comparable avec ce véritable culte païen chamanique et superstitieux, auquel François a participé, l'ayant lui-même organisé.

Hypocrisie, hypocrisie, hypocrisie, hypocrisie, hypocrisie, ............
Je suis bien sûr que vous et ce Patrice n'en êtes toujours pas rassasié.
HYPOCRITES !!!
perceval2507 and one more user like this.
perceval2507 likes this.
Spina Christi 2 likes this.
@apvs Merci de réagir ENFIN au commentaire audio de Patrice de Plunkett, même si vos propos souffrent d'être à l'emporte-pièce et passablement débridés dans la passion...

Mais je pense aussi que vous devriez éviter de faire un "Procès d'intention", à Patrice de Plunkett comme moi. Je ne vois pas quelle raison sérieuse vous empêcherait de laisser Dieu être le seul Juge de l'honnêteté de ma …More
@apvs Merci de réagir ENFIN au commentaire audio de Patrice de Plunkett, même si vos propos souffrent d'être à l'emporte-pièce et passablement débridés dans la passion...

Mais je pense aussi que vous devriez éviter de faire un "Procès d'intention", à Patrice de Plunkett comme moi. Je ne vois pas quelle raison sérieuse vous empêcherait de laisser Dieu être le seul Juge de l'honnêteté de ma conscience et de mon coeur en ce que je vous ai écris sur cette page ? Je vous assure ici que je sens ma conscience en paix devant Dieu ! Bonne journée à vous!
apvs
Vous êtes dans l'erreur, @pierrestan, en pensant que la Vérité soit le fait de connaître que la terre soit ronde et pas plate. Car LA VERITE, pierrestan, c'est LE CHRIST !

La Vérité s'est imposée à l'Eglise d'une manière soudaine, pas inattendue mais presque ( les paiens convertis au Christ n'attendaient rien ) : Dieu s'est fait Homme parmi les hommes, sans péché, et capable de sauver l'…
More
Vous êtes dans l'erreur, @pierrestan, en pensant que la Vérité soit le fait de connaître que la terre soit ronde et pas plate. Car LA VERITE, pierrestan, c'est LE CHRIST !

La Vérité s'est imposée à l'Eglise d'une manière soudaine, pas inattendue mais presque ( les paiens convertis au Christ n'attendaient rien ) : Dieu s'est fait Homme parmi les hommes, sans péché, et capable de sauver l'humanité par son Sang qui rachèterait les transgressions, capable de donner la Vie Eternelle par sa sainte Résurrection et la participation à sa Vie par le moyen des sacrements, spécialement Celui de son Coprs et son Sang dans l'Eucharistie.
Soudainement, cette nouvelle religion fondée par le Christ apporta la Lumière divine au monde entier, grâce à la mission des apôtres, ET LES COMMANDEMENTS DU CHRIST ( qui sont ceux donnés jadis par le Christ à Moïse) PÉNÉTRÈRENT LE MONDE ENTIER POUR SON SALUT.

SUR CE FONDEMENT, SUR CE ROC, SUR LE KERIGME, L'EGLISE CATHOLIQUE ( QUI EST BIEN PLUS GRANDE QU'UN PAPE OU DES EVEQUES HERETIQUES, COMME LE RAPPELLE TRES À PROPOS MGR SCHNEIDER ) N'A JAMAIS DÉVIÉ. ELLE A ENSEIGNÉ TOUT AU LONG DE SON HISTOIRE QU'UN SEUL VRAI DIEU EST DIGNE D'AMOUR ET D'ADORATION, LE DIEU TRINITAIRE SOURCE DE TOUTE VIE AU CIEL ET SUR LA TERRE,

ET QU'AUCUNE IDOLE NE DOIT LUI OPPOSER LA MOINDRE CONCURRENCE, MÊME AU NOM DE JE NE SAIS QUEL "RESPECT"

Sur ce sujet, pierrestan, il serait bon qu'au moins UNE FOIS dans votre vie, vous lisiez les psaumes ( et plus généralement la Bible ) , juste pour voir quel "respect" est réservé par Dieu et ses prophètes aux idoles de tout poil, de toute apparence, de toutes provenances... Ce serait fort appréciable pour votre "culture religieuse" et pour fortifier votre discernement...

Et vous allez me dire : " Oui, mais la vérité n'exclue pas la science, et donc la connaissance de la forme du globe terrestre ! "

OUI, MAIS !
CE NE FUT PAS UNE PRIORITE DU BON DIEU QUE DE NOUS RENSEIGNER SUR TOUT, COMME LES ELEVES D'UNE GRANDE ÉCOLE D'INGENIEUR SUR LE FONCTIONNEMENT DES MACHINES MODERNES !
Bien au contraire.
Dieu sait très bien que la science enfle et que l'homme est pécheur, inapte la pluspart du temps à faire un bon usage de ses connaissances et avide d'en savoir toujours plus, en se détournant de Dieu, sa vraie Source.

Ainsi : la Genèse N'EST PAS un livre scientifique exhaustif, destiné à assouvir la curiosité des hommes pécheurs. Le bon Dieu, le même qui n'a pas laissé l'homme vénérer stupidement n'importe quelle idole faite de bois, mais l'a aidé à Le trouver et l'aimer LUI SEUL, a permis que la science ne révèle que bien plus tard des données secondaires, non indispensables pour le salut de l'âme.

CAR JE VAIS VOUS ETONNER, PIERRESTAN :

IL Y A EN PARADIS DES HOMMES QUI ONT CRU QUE LA TERRE ETAIT PLATE, ET DONT LE COEUR ETAIT ENTIEREMENT GAGNÉ AU CHRIST;

MAIS IL N'Y A PAS AU CIEL D'IDOLÂTRES, QUI ONT REFUSER DE TEMOIGNER DU CHRIST DEVANT LES HOMMES ROUGISSANT DE SA SAINTE CROIX.


" Celui qui témoignera de Moi devant les hommes, Je témoignerai de lui devant les anges du ciel. Mais qui aura rougi de Moi devant les hommes, Moi aussi Je rougirai de lui devant les ANGES du ciel. "

Votre "affaire Galilée" est donc aussi appropriée pour le débat qui nous occupe qu'un cheveux tombé dans la soupe, pardon de vous le dire tout net.
Spina Christi 2 and one more user like this.
Spina Christi 2 likes this.
perceval2507 likes this.
@pierrestan48

Sincères ou provocateurs, les Francs-Maçons saluèrent l’action de Jean-Paul II. Ainsi de la Grande Loge Maçonnique de France, à l’occasion de la rencontre interreligieuse d’Assise :

« Les Maçons de la Grande Loge Nationale Française désirent s’associer de tout leur cœur à la prière œcuménique qui rassemblera le 27 octobre à Assise tous les responsables de toutes les religions …More
@pierrestan48

Sincères ou provocateurs, les Francs-Maçons saluèrent l’action de Jean-Paul II. Ainsi de la Grande Loge Maçonnique de France, à l’occasion de la rencontre interreligieuse d’Assise :

« Les Maçons de la Grande Loge Nationale Française désirent s’associer de tout leur cœur à la prière œcuménique qui rassemblera le 27 octobre à Assise tous les responsables de toutes les religions en faveur de la paix dans le monde ».

Cette même réunion d’Assise valut ce commentaire d’Armando Corona, Grand Maître du Grand Orient d'Italie :

« Notre inter-confessionnalisme nous a valu l'excommunication reçue en 1738 de Clément XI. Mais l'Eglise était certainement dans l'erreur, s'il est vrai que le 27 octobre 1986 l'actuel Pontife a réuni à Assise des hommes de toutes les confessions religieuses en vue de prier pour la paix. Et que cherchaient d'autre nos frères quand ils se réunissaient dans les temples, sinon l'amour entre les hommes, la tolérance, la solidarité, la défense de la dignité de la personne humaine, se considérant égaux, au-dessus des credo politiques, des credo religieux et des couleurs de peau ? »

Le comble de l’équivoque date de 1996. Cette année là, le Grand Orient d’Italie voulut attribuer à Jean-Paul II le prix Galileo Galilei, soit la plus haute distinction de la maçonnerie italienne à l’endroit des non maçons.

« Notre intention, expliquait le Grand Maître de ladite Loge, est de rendre hommage à un homme qui, à la différence de ses prédécesseurs, s’est montré d’une grande ouverture intellectuelle en réhabilitant Galilée, en promouvant une analyse critique de l’Inquisition, un homme qui en un mot s’est battu en faveur de la tolérance et du dialogue entre toutes les religions, ainsi que le rappelle le sommet historique de la réunion interreligieuse d’Assise » (Corriere della Sera du 22/12/1996, p. 14).

Le Saint Siège jugea provocatrice une telle attribution.

Provocateur encore, le message de la Grande Loge Maçonnique de France au décès de Jean-Paul II ?

« Défenseur des droits de l’homme, des valeurs morales et spirituelles universelles, Sa Sainteté le Pape Jean-Paul II a été un pasteur inspiré qui a porté le monde pendant tout son Pontificat pour rendre plus tangible le dialogue de chaque homme avec son Créateur. »
apvs and one more user like this.
apvs likes this.
Spina Christi 2 likes this.
apvs
Je vous assure ici que je sens ma conscience en paix devant Dieu ! Bonne journée à vous!

@pierrestan, j'ai connu un ancien père abbé bénédictin ( Dieu ait son âme et lui pardonne toutes ses fautes volontaires et involontaires ) qui , avec le sentiment d'avoir la MEILLEURE CONSCIENCE qui soit devant Dieu ( par quel égarement de sa bonne foi, Dieu seul le sait ! ) , affirmait que le fruit de la …More
Je vous assure ici que je sens ma conscience en paix devant Dieu ! Bonne journée à vous!

@pierrestan, j'ai connu un ancien père abbé bénédictin ( Dieu ait son âme et lui pardonne toutes ses fautes volontaires et involontaires ) qui , avec le sentiment d'avoir la MEILLEURE CONSCIENCE qui soit devant Dieu ( par quel égarement de sa bonne foi, Dieu seul le sait ! ) , affirmait que le fruit de la consécration eucharistique n'était pas REELLEMENT le Corps du Christ mais UN SYMBOLE, et que celui qui mangeait ce signe recevait d'une certaine manière l'Esprit Saint. Pensée hérétique, combattue par saint Paschase Ratbert.
Donc votre "inconscience" plus ou moins réelle de l'hypocrisie manifeste de la pensée de Patrice de Punkett n'est absolument pas de nature à m'impressionner le moins du monde.

Vous avez trouvé de quoi justifier votre apathie mentale, CA OUI, C'EST UN FAIT.
Vous semblez en paix avec cette apathie, C'EST UN FAIT.

MAIS CELA A UNE INFLUENCE ZERO SUR LA VÉRITÉ.
Spina Christi 2 and one more user like this.
Spina Christi 2 likes this.
perceval2507 likes this.
pierrestan48
Quand bien même il serait un démon incarné, je ne dois pas lever la tête contre lui, mais toujours m'humilier"
(...) À méditer plus que jamais..."


Sans commentaire...
apvs and 2 more users like this.
apvs likes this.
perceval2507 likes this.
apvs
Sainte Catherine de Sienne écrivait à Barnabé Visconti Seigneur de Milan: « Il est fou celui qui se dresse ou qui agit contre ce Vicaire qui tient les clés du sang du Christ crucifié. Quand bien même il serait un démon incarné, je ne dois pas lever la tête contre lui, mais toujours m'humilier et demander miséricorde par le sang. Et ne faites pas attention à ce que le démon vous proposera et …More
Sainte Catherine de Sienne écrivait à Barnabé Visconti Seigneur de Milan: « Il est fou celui qui se dresse ou qui agit contre ce Vicaire qui tient les clés du sang du Christ crucifié. Quand bien même il serait un démon incarné, je ne dois pas lever la tête contre lui, mais toujours m'humilier et demander miséricorde par le sang. Et ne faites pas attention à ce que le démon vous proposera et vous a déjà proposé sous couleur de vertu, c'est-à-dire de vouloir faire justice contre les mauvais pasteurs au sujet de leur défaut. Ne vous fiez pas au démon: n'essayez pas de faire justice de ce qui ne vous regarde pas. Dieu ne veut pas que ni vous, ni personne d'autre s'érige en justicier de ses ministres. Il s'est réservé le jugement, et il l'a réservé à son Vicaire: et si le Vicaire ne faisait pas justice, nous devons humblement attendre la punition et la correction de la part du Souverain Juge, Dieu éternel. » (Epistolaire vol. I, Lettre n. 28). À méditer plus que jamais...
Jean de Roquefort likes this.
blanche52
Ste Catherine de Sienne demandait aussi au pape d'arrêter de se rouler dans la boue comme un chien dans sa fange !
apvs and one more user like this.
apvs likes this.
Psaume 62 likes this.
Oui, bon constat, maintenant il faut conclure, car cela n'a pas commencé à Abou Dhabi, mais à Assise avec l'embrasseur de Coran, l'islam est aussi idolâtrique,voir la pierre noire de la Mecque......
kaouito likes this.
kaouito
a force de lui trouver des excuses, on admet son apostasie mise en évidence depuis longtemps, ceci n en est que la conclusion - alors messieurs vêtus de pourpre que vous reste t il a faire !!! ne soyez plus lacées, comme vs l avez été jusqu'à a présent
ne nous laissez pas succomber and one more user like this.
blanche52 likes this.
Vive le Roi likes this.