shazam
326.6K
48:04
Jofroi (1934) Dans un village provençal, monsieur le curé est appelé à la rescousse car deux paysans du village s’affrontent. Fonse (Alphonse) veut couper les arbres devenus improductifs du verger de …More
Jofroi (1934)
Dans un village provençal, monsieur le curé est appelé à la rescousse car deux paysans du village s’affrontent. Fonse (Alphonse) veut couper les arbres devenus improductifs du verger de la Maussan que le vieux Jofroi lui a récemment vendu.
De plus, voilà que le ‘irréfléchi’ Jofroi menace de se suicider, fait du chantage au suicide à tout le village !
Bientôt tout le village est bouleversé...
Jofroi mourra t-il de façon tout à fait naturelle et en bon chrétien, où bien celui-ci bien qu’avertit, va-t-il finir dans les marmites de l’enfer ?...
Et Fonse, en souvenir du vieux Jofroi, décidera t-il de conserver au moins quelques arbres ?...
Maranatha Maranatha shares this
2995
Le film est élu meilleur film étranger en 1939 par le New-York Critic's Circle Awards.
Jofroi est autant le synonyme de la bêtise que de l'humanisme. Exceptionnel moyen-métrage ! ”
Jofroi qui veut sauver ses arbres, quitte à se suicider pour eux ! Pagnol met tout son talent à adapter ce récit de Giono. ”
Une approche simpliste dans le scénario qui installe immédiatement une proximité …More
Le film est élu meilleur film étranger en 1939 par le New-York Critic's Circle Awards.

Jofroi est autant le synonyme de la bêtise que de l'humanisme. Exceptionnel moyen-métrage ! ”
Jofroi qui veut sauver ses arbres, quitte à se suicider pour eux ! Pagnol met tout son talent à adapter ce récit de Giono. ”
Une approche simpliste dans le scénario qui installe immédiatement une proximité avec le spectateur. Burlesquement juste. ”
(telerama.fr)

Réalisation, scénario et dialogues : Marcel Pagnol d'après la nouvelle de Jean Giono, Jofroi de la Maussan, publiée en 1932 dans Solitude de la pitié.

Dans un village provençal, monsieur le curé est appelé à la rescousse car deux paysans du village s’affrontent.
De plus, voilà que Jofroi menace de se suicider, faisant du chantage au suicide à tout le village !
Jofroi mourra t-il de façon tout à fait naturelle et en bon chrétien, où bien celui-ci bien qu’avertit, va-t-il finir dans les marmites de l’enfer ?...
Maranatha Maranatha
Les films ne pouvant être "partagé" qu'une seul fois par personne, donc un nouveau compte (en plus de shazam) pour redifuser des films, car les chances que quelqu'un tombe dessus sont rares.
shazam.
Princeps
.
shazam shares this
1664
Le film est élu meilleur film étranger en 1939 par le New-York Critic's Circle Awards.
Jofroi est autant le synonyme de la bêtise que de l'humanisme. Exceptionnel moyen-métrage ! ”
Jofroi qui veut sauver ses arbres, quitte à se suicider pour eux ! Pagnol met tout son talent à adapter ce récit de Giono. ”
Une approche simpliste dans le scénario qui installe immédiatement une proximité …More
Le film est élu meilleur film étranger en 1939 par le New-York Critic's Circle Awards.

Jofroi est autant le synonyme de la bêtise que de l'humanisme. Exceptionnel moyen-métrage ! ”
Jofroi qui veut sauver ses arbres, quitte à se suicider pour eux ! Pagnol met tout son talent à adapter ce récit de Giono. ”
Une approche simpliste dans le scénario qui installe immédiatement une proximité avec le spectateur. Burlesquement juste. ”
(telerama.fr)

Réalisation, scénario et dialogues : Marcel Pagnol d'après la nouvelle de Jean Giono, Jofroi de la Maussan, publiée en 1932 dans Solitude de la pitié.

Dans un village provençal, monsieur le curé est appelé à la rescousse car deux paysans du village s’affrontent.
De plus, voilà que Jofroi menace de se suicider, faisant du chantage au suicide à tout le village !
Jofroi mourra t-il de façon tout à fait naturelle et en bon chrétien, où bien celui-ci bien qu’avertit, va-t-il finir dans les marmites de l’enfer ?...
shazam
Guiharan shares this
180
2) Films (ou séries)
Album recensant les films entiers (en français) ✍️
disponibles actuellement sur Gloria TV.
Voir aussi ma Sélection de bons FILMS ...
More
2) Films (ou séries)

Album recensant les films entiers (en français) ✍️
disponibles actuellement sur Gloria TV.

Voir aussi ma Sélection de bons FILMS ...
shazam
« Jobastre toi-même ! » rétorque Jofroi à un moqueur. Jofroi est un ‘ Irréfléchi’… Ou un « jobastre " : Nom utilisé pour définir une personne complètement folle, qui ne prend pas conscience des risques encourus, dit un dictionnaire ; un jobastre agit sans réfléchir, de manière spontanée. Une expression très courante dans la région marseillaise...
(Ps : Et vaut 12 points au scrable…)
Mais …More
« Jobastre toi-même ! » rétorque Jofroi à un moqueur. Jofroi est un ‘ Irréfléchi’… Ou un « jobastre " : Nom utilisé pour définir une personne complètement folle, qui ne prend pas conscience des risques encourus, dit un dictionnaire ; un jobastre agit sans réfléchir, de manière spontanée. Une expression très courante dans la région marseillaise...
(Ps : Et vaut 12 points au scrable…)

Mais Jofroi n’est pas « fada » pour autant… :) :

Jofroi :
Alors moi, parce que je ne peux plus avoir d’enfant tu veux m’envoyer à la guillotine ? Et monsieur le curé, parce qu’il n’a pas d’enfants, tu veux le refendre en deux ?

L’instituteur :
Il est fou !

Jofroi :
Et pourquoi je suis fou ?

L’instituteur :
Parce que les arbres ne sont pas des personnes !

Jofroi :
aaah… Un arbre ce n’est pas une personne ! Et depuis quand ? Et c’est ça que l’on vous apprend dans les écoles ! Allez, mon pauvre instituteur, on voit bien que vous venez de la ville avec le col et les manchettes.
L’on voit bien que les arbres ne vous ont jamais parlé ! Et puis peut-être c’est parce que vous n’êtes pas assez intéressant pour ça…
shazam
C’est le premier film réalisé par Marcel Pagnol et tout l’univers du maître est déjà en place. Il y a d’abord la troupe de comédiens méridionaux qui reviendra de film en film pendant vingt ans, les formidables Poupon et Blavette en tête.
Il y a ensuite le village et les paysages arides de la Haute-Provence qui fournissent un cadre d’une présence inouïe à l’histoire racontée. La truculence …More
C’est le premier film réalisé par Marcel Pagnol et tout l’univers du maître est déjà en place. Il y a d’abord la troupe de comédiens méridionaux qui reviendra de film en film pendant vingt ans, les formidables Poupon et Blavette en tête.

Il y a ensuite le village et les paysages arides de la Haute-Provence qui fournissent un cadre d’une présence inouïe à l’histoire racontée. La truculence des premiers alliée à l’authenticité des seconds fait que Jofroi est un film d’un naturel sans commune mesure dans le cinéma français de l’époque.
Il y a l’irrésistible drôlerie des répliques que s’envoient des personnages bavards et en perpétuelle représentation, pagnolesques en un mot.

Enfin, l’anecdote tirée – déjà - de Jean Giono a la simplicité et la profondeur éternelle d’une fable. De plus, ne dépassant pas cinquante minutes, Jofroi est un film de Pagnol d’une rare concision. Avec ce lumineux concentré d’humanité, Marcel Pagnol inaugurait superbement une œuvre cinématographique parmi les plus essentielles qui aient été.
(avis sur des films)

Réalisation, scénario et dialogues : Marcel Pagnol d'après la nouvelle de Jean Giono, Jofroi de la Maussan, publiée (en 1932) dans Solitude de la pitié.
Le film est élu meilleur film étranger en 1939 par le New-York Critic's Circle Awards.