Montfort AJPM
Le Dr SABINE PALIARD-FRANCO a GUÉRI 100% de ses PATIENTS ATTEINTS du CORONAVIRUS

Je suis TRÈS fier de ma mère, le Dr Sabine Paliard-Franco, qui a guéri 100% de ses patients atteints du coronavirus.

Depuis plus d’un mois, ma mère est confrontée à plusieurs patients présentant les symptômes du Covid-19. Dans sa commune du Nord-Isère, de nombreuses personnes travaillent à Lyon, ville …More
Le Dr SABINE PALIARD-FRANCO a GUÉRI 100% de ses PATIENTS ATTEINTS du CORONAVIRUS

Je suis TRÈS fier de ma mère, le Dr Sabine Paliard-Franco, qui a guéri 100% de ses patients atteints du coronavirus.

Depuis plus d’un mois, ma mère est confrontée à plusieurs patients présentant les symptômes du Covid-19. Dans sa commune du Nord-Isère, de nombreuses personnes travaillent à Lyon, ville fortement touchée par l’épidémie.

En l’absence de piste de traitement pour ses patients –car c’était avant les premières apparitions publiques du Pr Raoult–, elle décide alors de leur prescrire une combinaison « Macrolide + C3G » : deux familles d’antibiotiques bien connus, très peu chers et faciles à produire, utilisés depuis 20 ans contre les pneumonies atypiques. Après tout, elle trouve que cela ressemble bien à une pneumonie…

En 24 à 48h, tous les symptômes disparaissent brutalement. Prodigieusement. Cela chez tous ses patients, des formes bénignes aux plus graves !

Quinze personnes présentaient des formes sévères de la maladie, avec des problèmes respiratoires et des terrains à risque (personnes très âgées, fumeurs, diabète, cancer, etc.). Elle imaginait devoir les envoyer aux urgences rapidement, et pensait même ne plus revoir certains d’entre eux.

Mais aucun n’a eu besoin d’aller à l’hôpital. Tous ont intégralement guéri en 24 à 72 heures !

Je peux moi-même témoigner de l’efficacité de ce traitement. Après avoir tenu un bureau de vote la journée du 15 mars pour les municipales, j’ai eu plusieurs symptômes du Covid. Au bout de plusieurs jours, j’étais de plus en plus malade et fatigué. Quand ma mère m’a prescrit ce traitement un matin, j’étais remis sur pied le soir même ! Le lendemain, je n’avais plus aucun symptôme et j’étais en pleine forme.

Quinze personnes, mais près de 80 en incluant les formes moins sévères, ce n’est que le petit échantillon qu’un médecin seul peut produire. Mais face à l’efficacité de son traitement, ma mère a rapidement souhaité partager son expérience à ses collègues. Son protocole de soins a alors été diffusé nationalement par la très sérieuse société française de gériatrie.

Voici les liens :
– Synthèse du 26 mars : www.agree-asso.fr/…/123-experiences…
– Formes sévères (groupe II) : sfgg.org/…/covid-traitemen…
– Formes modérées (groupe I) : sfgg.org/…/protocole-group…

[PDF à retrouver dans cet Album (n'hésitez pas à les télécharger : covid.ueuo.com/covid-macrolid-c3g.zip )]

Ce n’est pas une étude scientifique. Ma mère ne fait pas de recherche. Elle n’est pas payée pour faire des publications scientifiques dans des grandes revues. Elle n’est pas non plus payée par des laboratoires pour promouvoir des traitements à prix exorbitants. Elle ne recherche pas la gloire ni même la moindre publicité. C’est simplement un médecin généraliste, fidèle à son serment d’Hippocrate, qui veut sauver les vies de ses patients.

Depuis, plusieurs praticiens partout en France, mais aussi de nombreux services hospitaliers et EHPAD en Isère, Savoie, Haute-Savoie, dans le Grand Est et en région parisienne appliquent son protocole de soins. De nombreuses vies ont pu être sauvées ! Il y a quelques jours encore, ma mère a reçu les remerciements d’un médecin qui a ainsi pu guérir un patient de 97 ans en insuffisance respiratoire.

Nous avons beaucoup entendu parler du Professeur Raoult et de l’hydroxychloroquine. Le débat s’est vite porté sur cette molécule : traitement miracle pour les uns, inefficace voire même dangereux pour les autres à cause de ses effets secondaires.

Mais ce tumulte nous fait oublier quelque chose : le Professeur Raoult ne donne pas seulement l’hydroxychloroquine. Il la combine avec un antibiotique : l’azithromycine (ou Zithromax). Et qu’est-ce que l’azithromycine ? Un macrolide ! Référez-vous au début du texte : c’est ce que ma mère prescrit à ses patients ! Inutile de vous dire que cela l’a confortée dans sa conviction que son protocole fonctionnait.

Seulement, ma mère n’a jamais prescrit de chloroquine associée au macrolide. Il n’y a donc pas ces risques d’effets secondaires cardiovasculaires.

Et si le traitement miracle, ce n’était pas la chloroquine dont on n’arrête pas de parler ?

Et si c’était le macrolide, donné à la fois par le Pr Raoult, par ma mère et divers autres praticiens avec les mêmes excellents résultats ?

Il y a quelques jours, nous avons découvert la mise en ligne d’un dossier du Haut Conseil de la Santé Publique, daté du 5 mars 2020 et demandé par Jérôme Salomon, directeur Général de la Santé, avec les recommandations de traitement contre le covid-19. Il est écrit noir sur blanc ce même traitement : Macrolide + C3G.

Voici le lien, cela figure page 19/33 du rapport : www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger

Enfin, pour les personnes ayant des contre-indications aux macrolides, il est possible de se faire prescrire une autre famille d’antibiotiques : les tétracyclines. Une étude américaine a montré leur action virucide contre le covid, et ma mère les a prescrits là-encore avec succès aux personnes qui ne pouvaient pas prendre de macrolides.

Il y a un traitement. Nous savons aujourd’hui qu’il fonctionne. Il sauve des vies chaque jour. Il est peu coûteux, facile à produire en grande quantité. Des institutions importantes commencent à diffuser cette information.

Relayez ce message. Car si vous ou l’un de vos proches est touché par le Covid, demandez à ce que l’on donne ce traitement.

L’heure est trop grave. Tant de personnes meurent chaque jour dans le monde de ce virus. Les réseaux sociaux peuvent nous aider à sauver ces vies.

Alors s’il vous plaît, partagez, partagez !

Philippe Paliard

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 293