fr.news
3102.7K

Schneider : Les résultats du synode sur la synodalité sont conçus à l'avance

L'évêque Athanasius Schneider part du principe que les résultats du synode sur la synodalité sont déjà en place. C'est ce qu'il a déclaré dans une interview accordée à @cjm-media et Gloria.tv (17…More
L'évêque Athanasius Schneider part du principe que les résultats du synode sur la synodalité sont déjà en place. C'est ce qu'il a déclaré dans une interview accordée à @cjm-media et Gloria.tv (17 novembre).
Déjà lors du Synode de la famille 2014/2015, plusieurs évêques lui ont signalé que leurs objections n'avaient pas été prises en compte et Amoris Laetitia, le résultat de ce synode, est apparu conçu à l'avance.
Schneider s'attend à ce que le synode actuel juxtapose des déclarations ambiguës/fausses et correctes afin de "rassurer les conservateurs".
C'est ainsi que Vatican II a procédé, ainsi qu'Amoris Laetitia, mais avec le synode actuel, c'est peut-être "encore pire". Pour Schneider, la synodalité est une "astuce" et une "couverture" pour "diluer davantage la foi de l'Église."
C'est une erreur et une chose protestante de mettre les vérités révélées de la foi sur la sexualité, l'homosexualité et l'ordination des femmes "en discussion". Cela correspond, selon Schneider, à un parlement …More
Joséphine Cyr shares this
268
"A quoi bon un beau document et un synode si ces évêques et cardinaux continuent à corroder la foi dans leur sphère d'influence ?".
Catholique et Français
"...il ne faut pas être particulièrement intelligent pour voir que les résultats sont déjà fixés dès le départ" (Mgr Schneider) Ben oui, c'est comme le Soviet Suprême, les votes des assemblées "démocratiques" ou le Concile Vatican II une fois passé au mains des progressistes et des modernistes : les délibérations, votes et autres "débats démocratiques" ne sont que des paravents à l'usage …More
"...il ne faut pas être particulièrement intelligent pour voir que les résultats sont déjà fixés dès le départ" (Mgr Schneider) Ben oui, c'est comme le Soviet Suprême, les votes des assemblées "démocratiques" ou le Concile Vatican II une fois passé au mains des progressistes et des modernistes : les délibérations, votes et autres "débats démocratiques" ne sont que des paravents à l'usage des niais pour dissimuler les magouilles et tripotages qui se font derrière le rideau. Comme c'est curieux, le dé jeté 3 fois de suite "par hasard" retombe 3 fois sur le 6 devant les badauds ébahis : 6.6.6. ! Nous autres français, on connait ça depuis 1789, et les russes depuis 1917, mais le reste du monde a l'air de découvrir ces mascarades. Enjoy !
Claire TAUKAPA shares this
7243
AveMaria44
« Mgr »Schneider nous confirme l'apostasie dans l’Église :
« ….L'Église a commencé dans les années 1970 à s'adapter au monde, "à tout voir de manière naturaliste sans la vision surnaturelle de la foi"... » Mgr Schneider interview @cjm-media (17 novembre)
Grosminet
@AveMaria44 On dirait bien l'influence de Teilhard de Chardin.
AveMaria44
Surtout de de Lubac......
Grosminet
Ah ! Oui, j'oubliais cette sommité conciliaire qui deviendra cardinal, le même qui était, avant le concile, reconnu comme hérétique moderniste.
AveMaria44
Celui pour qui, le surnaturel était naturel. Teilhard c'est l'évolutionniste vers le point Oméga, il a fait aussi beaucoup de dégâts
Catholique et Français
Tout à fait : Teilhard, un des grands malfaiteurs des temps modernes : POUR EN FINIR AVEC TEILHARD !
Elie M.
De Lubac s'est racheté par son dernier livre, La postérité spirituelle de Joachim de Flore, où, d'une certaine manière, il dénonce ce qu'il a adoré...
Etienne bis
Les gauchos-cathos ont tenté de confisquer le dernier Concile. La confiscation n'a pas été satisfaisante à leur yeux. Dès avant la fin du Concile ils ont organisé une bizarre cérémonie et une déclaration dans une catacombe.
Ensuite. Après et autour du dit Concile, ils ont organisé (généralement avec l'aide de Paul VI) un pseudo concile, mis en place via la presse laïque et catholique.
L'exemple …More
Les gauchos-cathos ont tenté de confisquer le dernier Concile. La confiscation n'a pas été satisfaisante à leur yeux. Dès avant la fin du Concile ils ont organisé une bizarre cérémonie et une déclaration dans une catacombe.

Ensuite. Après et autour du dit Concile, ils ont organisé (généralement avec l'aide de Paul VI) un pseudo concile, mis en place via la presse laïque et catholique.
L'exemple le plus évident est la réforme liturgique. Celle-ci va bien au-delà de la volonté exprimée par le concile à ce sujet.
A contrario, Paul VI a calé sur la morale sexuelle. Et c'est là qu'un profond divorce intra-catholique s'est fissuré et puis fendu.

Inutile de noter combien de nos jours, toute honte bue, le caudillo Bergoglio est au service (de sa propre gloriole et en supplément accessoire, au service) des gauchos-cathos.
Georges H shares this
280
AveMaria44
"L'Église a commencé dans les années 1970 à s'adapter au monde, "à tout voir de manière naturaliste sans la vision surnaturelle de la foi".Cela s'appelle apostasier.