Pourquoi le « rebelle » Éric Zemmour est-il du pain béni pour la dictature

Pour comprendre il est tout d’abord nécessaire de procéder à un petit rappel historique. La république Française (et par extension toutes les républiques occidentales) est issue d’un coup d’état …More
Pour comprendre il est tout d’abord nécessaire de procéder à un petit rappel historique. La république Française (et par extension toutes les républiques occidentales) est issue d’un coup d’état maçonnique (jacobin) que l’on nomme à tort "Révolution Française". La raison d’être de ce coup d’état (fait contre la volonté de l’immense majorité des Français et sur le sang des martyrs du génocide vendéens) a dès le début été l’anéantissement de la Sainte Église Catholique. Ce fait, indiscutable, a d’ailleurs été reconnu entretemps par les francs-maçons eux-mêmes (rappelons-nous les propos de Vincent Peillon disant que tant qu’il resterait des catholiques, la France ne pourra pas être un pays libre).
Oui, la substantifique moelle de cette France que les républicains veulent détruire est la foi catholique. Or cette foi catholique repose sur la reconnaissance du Messie d’Israël et seul sauveur universel en la personne de Jésus de Nazareth, Jésus-Christ.
Ayant compris cela, nous réalisons que la …More
Wansheng YE
En effet, aucune des républiques françaises n'a jamais renié leur commune origine terroriste anti-catholique, contre le Roi et l'Église.
crocodile
Les vautours
Miles - Christi
Très juste... Voici un article sur cette question essentielle: La laïcité contre Dieu, l'Église et la France
jean pierre aussant
jili22
Voter c'est faire acte d'allégeance à la république ,donc à la franc-maçonnerie.Voter c'est ne pas vouloir laisser agir la providence Divine , c'est pécher contre l'Esprit Saint .
Catholique et Français
Oui, je suis entièrement d'accord avec votre texte et avec vos leçons ! Quelles que soient les salutaires vérités rappelées par monsieur Zemmour, il y a entre lui et nous un abîme infranchissable : il est adepte de la Démocratie Maçonnique, du "Culte de l'Homme" qui se fait Dieu et roi à la fois, et du refus catégorique du Règne du Sacré-Coeur de Jésus sur la société. D'où son apologie de la …More
Oui, je suis entièrement d'accord avec votre texte et avec vos leçons ! Quelles que soient les salutaires vérités rappelées par monsieur Zemmour, il y a entre lui et nous un abîme infranchissable : il est adepte de la Démocratie Maçonnique, du "Culte de l'Homme" qui se fait Dieu et roi à la fois, et du refus catégorique du Règne du Sacré-Coeur de Jésus sur la société. D'où son apologie de la Révolution Française et son admiration insensée pour Napoléon Bonaparte. Car on ne peut aimer la France éternelle sans condamner la Révolution et son idéologie. Cela dit et quoi qu'on pense de monsieur Zemmour, il n'empêche que le Sacré-Coeur de Jésus pourrait, comme l'a laissé comprendre la sainte madame Royer il y a cent ans, se servir de ce politicien et de ses adeptes comme d'un pion utile pour établir son Règne (voir aussi les Paroles de Notre Seigneur à sainte Marguerite-Marie en 1689)... On verra bien et, bien que ce soit secondaire car ce n'est pas de là que viendra le Salut, il n'est pas exclu que je vote pour lui -ou plutôt contre son adversaire- dans certaines circonstances particulières et exceptionnelles... Patience, prière et pénitence ! Je voudrais aussi creuser un peu un point que je n'ai encore vu approfondi nulle part : il a été reproché à monsieur Zemmour, notamment par un bovidé de télé (Patrick Cohen), de "ne pas être républicain" du fait de son nationalisme et de sa vision politique centrée sur la France. Cela est évidemment faux, monsieur Zemmour est tout autant "républicain" que le Patrick Cohen et pour comprendre pourquoi, il faut se rappeler que la Révolution Française a été traversée, entre autres courants et un peu comme sa fille la révolution bolchévique (Staline versus Trotzky), par deux grands courants ennemis : un courant nationaliste, visant à établir une République Maçonnique en France, une République satisfaite d'elle-même, auto-suffisante et cherchant sa place dans le concert de nations libres ou non d'adhérer à son idéologie; c'est ce courant, agonisant depuis la fin de l'ère De Gaulle/Pompidou, qui retrouve actuellement une nouvelle vie avec un Zemmour et ses suiveurs. L'autre courant "républicain" mais internationaliste, auquel appartiennent la quasi-totalité des élites politiques, médiatiques et intellectuelles de la Démocratie Maçonnique actuelle est apparu dès le début de la Révolution : il s'est agi de se servir d'une France "christique", destinée à se diluer et à disparaitre, pour apporter au monde entier la "Bonne Nouvelle" de l'idéologie maçonnique et démocratique; Danton, le prussien Clootz ou les frères juifs autrichiens Frei en sont d'excellents représentants. On ne peut comprendre la déclaration de guerre d'avril 1792, le fanatisme internationaliste, l'établissement de républiques partout en Europe ou les conquêtes de Napoléon en ignorant ce fait. Ces deux courants se sont livrés une lutte à mort mais aucun des deux n'a jamais été vaincu totalement et définitivement, les deux s'entremêlant même à plusieurs reprises dans les mêmes clans : c'est l'histoire des deux siècles qui ont suivi la Révolution.
Marie Tom
un yude est un yude, écoutez l'avis de pierre hillard
Marie Tom
imposteur Yude
De Profundis
Le Salon Beige est très favorable à M. Zemmour.
jean pierre aussant
Je n'ai jamais été accro au SB.
dixi amicos
Bcp de vrai dans cette analyse
Moira Forest
Le Salon Beige est "catho-libéral", défend les valeurs traditionnellles (anti avortement etc) mais n'a rien contre le libéralisme économique
Saint-Georges
Lisez dans "Media Presse Info" l'agence de presse de Civitas (Alain Escada) qui finance Eric Zemmour.
amdg0379
@Saint-Georges : non, c'est pas vrai ?
Sainte Pétronille
@Saint-Georges, quels éléments vont font penser cela ? C'est une grave accusation...