rpal73
rpal73
861

"Cum Ex Apostolatus Officio" du pape Paul IV ne peut être abrogée ni abrogeable

La Fsspx, la "Résistance" et l'IMBC par la voix de théologiens sans autre autorité que celle qu'ils s'attribuent, osent contredire tout ce que la Sainte Eglise avait préparé pour faire face à la …More
La Fsspx, la "Résistance" et l'IMBC par la voix de théologiens sans autre autorité que celle qu'ils s'attribuent, osent contredire tout ce que la Sainte Eglise avait préparé pour faire face à la grande apostasie prophétisée par l'apôtre Saint Paul.
Par la permission de Dieu, la maçonnerie ecclésiastique a usurpé le siège de Pierre, comme prévu. Et il se trouve dans cette "Tradition", des gens en soutane pour justifier leur usurpation avec une telle mauvaise foi qu'un maçon ecclésiastique ne s'y prendrait pas autrement.
Et le pire est que leurs (trop) nombreux fidèles n'y voient que du feu par une ignorance crasse du simple catéchisme à commencer par leur acte de foi que visiblement ils ne comprennent pas.
Ainsi la fameuse bulle de Paul IV serait abrogée:
- Elle ne serait pas de Foi car aucune mention de l'écriture sainte n'y serait mentionnée.
Paul IV écrit en préambule qu'il veut éviter "l'abomination de la désolation dans le lieu saint prophétisé par le prophète Daniel". La foi nous …More
steack
Le VRAI canon 188 de 1917 dans lequel il n'est pas question de "perte de la foi" : En vertu de la renonciation tacite admise ipso jure, sont vacants '…More
Le VRAI canon 188 de 1917 dans lequel il n'est pas question de "perte de la foi" : En vertu de la renonciation tacite admise ipso jure, sont vacants 'ipso facto' et sans aucune déclaration, quelque office que ce soit si le clerc : 1° Fait profession religieuse, sauf si doit être tenu compte des prescriptions du can. 584, en ce qui concerne les bénéfices; 2° Est négligent à prendre possession de l'office qui lui a été conféré dans le temps utile établi par le droit, ou si le droit ne dit rien, dans le délai fixé par l'Ordinaire; 3° Accepte un autre office ecclésiastique incompatible avec le premier et obtient la possession pacifique de celui-ci; 4° Apostasie publiquement la foi catholique ...
Code du Droit Canon
rpal73
10482
Décrets et canons du concile oecuménique du Vatican 1873 Aucun pape n'a erré et ne peut errer dans la Foi. Avis aux gallicans...More
Décrets et canons du concile oecuménique du Vatican 1873
Aucun pape n'a erré et ne peut errer dans la Foi.
Avis aux gallicans...
One page
One page
One page
Hélène33
Je me permet d'ajouter que le Pape n'est pas seulement infaillible en ce qui concerne la foi et les moeurs, mais également dans la discipline et le …More
Je me permet d'ajouter que le Pape n'est pas seulement infaillible en ce qui concerne la foi et les moeurs, mais également dans la discipline et le gouvernement de l'Église :
« Nous ne pouvons non plus passer sous silence l'audace de ceux qui, rejetant la saine doctrine, prétendent que « quant aux jugements du Siège apostolique, et à ses décrets ayant pour objet évident le bien général, les droits et la discipline de l'Église, dès qu'il ne touche pas aux dogmes de la foi et des moeurs, on peut refuser de s'y conformer et de s'y soumettre sans péché et sans perdre en rien sa qualité de catholique. » Combien une pareille prétention est contraire au dogme catholique de la pleine autorité divinement donnée par Notre-Seigneur JÉSUS-CHRIST Lui-même au Pontife Romain de paître, de régir et de gouverner l'Église universelle, il n'est personne qui ne le voie clairement et qui ne le comprenne. » (S. S. le Pape Pie IX, encyclique Quanta cura, 8 décembre 1864).
Bénédicte LIOGIER
Peut-on dire ceci : Toute forme d’infaillibilité, spécialement celle qui est le privilège du Pontife romain (3), se rattache à la révélation …More
Peut-on dire ceci :
Toute forme d’infaillibilité, spécialement celle qui est le privilège du Pontife romain (3), se rattache à la révélation transmise par les Apôtres, c’est-à-dire au dépôt de la foi (2), dont la vérité est garantie par l’infaillibilité divine (1) :
· l’infaillibilité passive de l’Église enseignée, adhérant au dépôt de la foi, c’est-à-dire à toutes les vérités révélées par Dieu et enseignées par l’Église (1), et confessant cette foi
· l’infaillibilité active de l’Église enseignante, enseignant, en communion avec le Souverain Pontife, ce dépôt de la foi
· l’infaillibilité propre au Pontife romain, lorsqu’il parle ex cathedra et définit, en vertu de sa suprême autorité apostolique, qu’une doctrine sur la foi ou les mœurs doit être tenue par toute l’Église (3), comme appartenant au dépôt de la foi, c’est-à-dire à la révélation transmise par les Apôtres
· l’infaillibilité divine qui révèle ce dépôt de la foi transmis par les Apôtres et assiste leurs successeurs pour …More
8 more comments