Basilique Saint Sauveur

Homélie du Père Erwan Delahaye: L'heure du choix

09:18
Edito: Digne !? Qui est digne ? Dans le début de l’ancien rituel pour les ordinations diaconales et sacerdotales, la question qui faisait bondir bon nombre de prêtres, théologiens et certains …More
Edito: Digne !? Qui est digne ?
Dans le début de l’ancien rituel pour les ordinations diaconales et sacerdotales, la question qui faisait bondir bon nombre de prêtres, théologiens et certains fidèles laïcs, était : "Savez-vous s’il en est digne ?" En effet, qui est digne d’être prêtre si ce n’est Jésus lui-même ? Y a-t-il un homme sur terre digne d’offrir le juste sacrifice qui sauve le monde, d’offrir le pain et le vin qui fait de nous le Corps du Christ ? Allons encore plus loin ! Y a-t-il un homme ou une femme sur terre – hormis bien sûr Jésus Christ et la Vierge Marie, l’Immaculée Conception – qui soit digne d’être appelé enfant de Dieu ?
Aux yeux du monde, personne ! Mais pas aux yeux de Dieu ! Pour Lui, la dignité n’est pas dans une perfection extérieure, un ensemble de vertus bien maîtrisées, une rectitude morale à toute épreuve, … Bien plus, saint Paul rappelle aux Corinthiens que "ce qu’il y a de fou dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi, pour couvrir de confusion les …More
ne nous laissez pas succomber and one more user like this.

Homélie du Père Bernard Heudré: MERCI

10:57
Savoir dire merci, c’est l’un des premiers mots que l’on apprend à un enfant. Il prend ainsi conscience que ce qu’il est, ce qu’il reçoit, ce n’est pas un dû mais un don. Certes nos journées sont …More
Savoir dire merci, c’est l’un des premiers mots que l’on apprend à un enfant. Il prend ainsi conscience que ce qu’il est, ce qu’il reçoit, ce n’est pas un dû mais un don.
Certes nos journées sont jalonnées de nombreux merci et à force d’être répétés ils risquent de perdre de leur force. Mais il y a des circonstances où le mot est assorti d’un poids particulier.
C’est l’expérience que je partage avec vous au moment où je dis mon au revoir à la communauté paroissiale qui m’a été confiée, il y a quatorze ans, par Mgr Saint Macary d’abord, puis par Mgr d’Ornellas.
Ce que je veux d’abord vous dire, c’est que vous m’avez rendu heureux. Lorsque je m’approchais du sacerdoce, mon rêve était d’être curé de campagne. Il a été voulu qu’il ne se soit pas réalisé.
J’ai d’abord mesuré que les missions qui m’ont été confiées tout au long de mon ministère sacerdotal devaient être accueillies dans la confiance ; c’est toujours Dieu qui nous donne la force de nous hisser à la hauteur de la mission …More
shazam likes this.

Homélie du Père Bernard Heudré: Entendre pour écouter

12:40
Vous connaissez sans doute l’adage : « Il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre ». Pourtant ce ne sont pas les paroles qui manquent, certains jours des flots de paroles, souvent …More
Vous connaissez sans doute l’adage : « Il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre ». Pourtant ce ne sont pas les paroles qui manquent, certains jours des flots de paroles, souvent noyés dans de la musique en fond sonore.
Aussi écouter devient pour le moins difficile et pourtant c’est ce que Jésus attend de chacun de nous. Pour nous dire cela, il ne pose pas de point d’interrogation. Il est sur le mode de l’affirmation : « Mes brebis écoutent ma voix ». Quelle magnifique attitude de confiance de sa part !
Mais qui dit brebis dit berger. Il est dommage que le très court Evangile de ce jour ne contient pas le mot « berger » dans ce qu’il est convenu d’appeler l’évangile du Bon Pasteur : « Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis » (Jean 10, 11). Pourtant à y regarder de près, dans le texte grec original, l’évangile ne parle ni du bon, ni du vrai, mais du « beau berger ». Nous sommes là au cœur de la culture grecque, fascinée par la …More

Père Bernard Heudré

13:33
Remettre debout Est-ce que vous trouvez normal ce qui arrive aux Egyptiens lancés à la poursuite des fils d’Israël qui viennent de traverser la mer pour atteindre la terre promise ? Certes, on ne …More
Remettre debout
Est-ce que vous trouvez normal ce qui arrive aux Egyptiens lancés à la poursuite des fils d’Israël qui viennent de traverser la mer pour atteindre la terre promise ?
Certes, on ne peut que se réjouir de voir le peuple asservi retrouver liberté et dignité. Mais c’est quand même cher payé. « Les voilà tous couchés pour ne plus se relever… » Le chant de Moïse que nous entonnons au cours de la Vigile pascale : « Il a jeté dans la mer cheval et cavalier » me laisse toujours un goût amer.
N’oublions pas que le passage de la Mer Rouge est d’abord une composition littéraire, bien au delà d’un récit strictement historique. Le message est le suivant et c’est le seul à retenir : Dieu ne veut être que libérateur.
Il le fait voir tout au long de l’histoire du Peuple d’Israël. Il le fait voir d’une manière absolue et définitive en Jésus.
Dans l’épisode de la femme pardonnée entendu dans l’Évangile de ce jour, il s’est penché pour écrire sur la terre. Après avoir mis les accusateurs…More

Notre Père …. délivre-nous du mal

11:46
Notre Père …. délivre-nous du mal Ce sont les premiers et les derniers mots de la prière que Jésus nous a donnée, de la prière qui accompagne chacune de nos journées. Nous le savons, dans un échange …More
Notre Père …. délivre-nous du mal
Ce sont les premiers et les derniers mots de la prière que Jésus nous a donnée, de la prière qui accompagne chacune de nos journées. Nous le savons, dans un échange fraternel, les premiers et les derniers mots sont très souvent les plus importants, ce sont ceux que l’on retient.
...
Gardons-nous de l’illusion d’une fraternité des bons sentiments. Enracinons-nous dans une fraternité reçue de Dieu qui fait du frère quelqu’un avec qui nous ne sommes jamais quitte.
Père Bernard Heudré

Des vœux au grand large

12:27
Homélie du Père: Bernard Heudré La joie qui nous est donnée en ce début d’année est de nous tourner vers celles et ceux avec qui nous voulons échanger des vœux. Qu’y a-t-il de plus beau que deux …More
Homélie du Père: Bernard Heudré
La joie qui nous est donnée en ce début d’année est de nous tourner vers celles et ceux avec qui nous voulons échanger des vœux. Qu’y a-t-il de plus beau que deux regards qui se rencontrent, deux mains qui se tendent, deux cœurs qui s’enlacent !

Père Rhod Sakani

13:05
Du courage de quitter à la joie d’appartenir » Nous célébrons aujourd’hui, en date différée, la fête des bienheureux Pierre et Paul. Une occasion d’immense joie pour notre paroisse qui a Saint …More
Du courage de quitter à la joie d’appartenir »
Nous célébrons aujourd’hui, en date différée, la fête des bienheureux Pierre et Paul. Une occasion d’immense joie pour notre paroisse qui a Saint Pierre pour Saint patron : c’est bien donc notre fête patronale.
L’un et l’autre, selon leur charisme, ont été choisis et appelés par Dieu pour annoncer son règne. Deux personnes, de tempérament bien différent, mais qui pourtant ont conjugué leurs efforts pour la même œuvre du Seigneur. Notre foi est une foi apostolique dans la mesure où elle est fondée sur le témoignage des apôtres. Et qui plus est, ces deux apôtres sont reconnus comme les colonnes de notre Eglise.
...
Paul et Pierre ont tout quitté pour suivre Jésus. Qu’ils prient pour notre Eglise afin qu’elle trouve sans cesse des hommes et des femmes qui pérennisent l’œuvre de Dieu.

Francklin Gracia: De la semence à la maturité

10:10
Le Salut que Dieu offre à l’homme dépasse le temps et l’histoire. Mais c’est au cœur de cette histoire qu’il agit afin que l’homme puisse le découvrir peu à peu. Jésus nous aide à comprendre le …More
Le Salut que Dieu offre à l’homme dépasse le temps et l’histoire. Mais c’est au cœur de cette histoire qu’il agit afin que l’homme puisse le découvrir peu à peu. Jésus nous aide à comprendre le royaume dont il est la personnification comme un processus. Un processus qui invite à la patience. Pour cela, il utilise l’image de l’agriculture avec toutes ses étapes nécessaires : semence, croissance, maturité.
Francklin Gracia, spsj
Diacre

Francklin Gracia, spsj Diacre: Qu’ils soient un.

12:42
L’unité c’est peut-être le souhait le plus cher de plus d’un, même si parfois la manière de comprendre cette unité peut paradoxalement créer des conflits. Car le risque c’est de vouloir une …More
L’unité c’est peut-être le souhait le plus cher de plus d’un, même si parfois la manière de comprendre cette unité peut paradoxalement créer des conflits. Car le risque c’est de vouloir une uniformité où tout le monde voit tout de la même manière ; ce qui est impossible. Il est important de découvrir la richesse de la différence. Chacun est unique et peut apporter une expérience unique dans la construction d’un monde meilleur. St Paul dans sa lettre aux corinthiens rappelle la beauté de la diversité à travers l’image du corps. « Le corps ne fait qu’un, il a pourtant plusieurs membres ; et tous les membres, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps » (1Co 12, 12). Le Christ, de même qu’il est uni à son Père, veut que nous vivions dans l’unité. Pour vivre cette vraie unité, il faut que chacun puisse la vivre déjà avec lui-même. N’ayez pas peur de vivre dans l’unité avec vous-mêmes. C’est un don à accueillir afin de pouvoir le partager. Le lieu privilégié où se manifeste cette …More

Homélie du Père Bernard Heudré

11:43
Dieu ne fait pas de différence entre les hommes: son Amour est pour nous tous.

Basilique Saint-Sauveur RENNES

14:52
Homélie du 5em dimanche du temps Pascal du Père Rhod Sakani

Père Rhod Sakani

15:45
La croix, œuvre de lumière.

Père Rod Sakani

15:54
Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Père Bernard Heudré: Un Père toujours à découvrir

12:34
Quelle révolution dans le langage religieux lorsque Jésus nous a demandé de s’adresser à Dieu en disant : « Notre Père » ! Est-ce que nous mesurons l’audace que nous permet Jésus ? Ce n’est plus le …More
Quelle révolution dans le langage religieux lorsque Jésus nous a demandé de s’adresser à Dieu en disant : « Notre Père » ! Est-ce que nous mesurons l’audace que nous permet Jésus ? Ce n’est plus le Dieu terrible et lointain que nous montrent certaines pages de l’Ancien Testament. Mais ce n’est pas non plus le père complètement effiloché dont la figure tend à s’imposer aujourd’hui. Et les projets de loi dont on nous parle en ce moment ne risquent pas d’en améliorer l’approche.
Dans la très belle méditation du pape François sur le Notre Père récemment publiée, ses premiers mots sont pour dire : « Le Notre Père me donne de la sécurité. Je commencerai par cela : il me donne de la sécurité, je ne me sens pas déraciné, je ne me sens pas orphelin. J’ai un père, un papa qui m’apporte l’histoire, qui me fait voir la racine, qui me protège, me fait aller de l’avant et aussi un papa devant lequel j’ai le sentiment d’être encore un enfant… »
C’est le sentiment éprouvé par Jésus au tout début de …More

Homélie du Père Rhod Sakani

14:58
Quand la sainteté fagocite le péché Dimanche dernier, nous méditions sur la visite de Dieu en son fils Jésus à son peuple. Il était question de guérisons multiples. En cela, nous voyions le doigt de …More
Quand la sainteté fagocite le péché
Dimanche dernier, nous méditions sur la visite de Dieu en son fils Jésus à son peuple. Il était question de guérisons multiples. En cela, nous voyions le doigt de Dieu qui vient faire reculer le mal.
Aujourd’hui, nous ne sommes pas loin de cette dynamique quand Jésus choisit de faire non seulement un face-à-face avec un exclu, mais ose toucher celui qui, selon la loi, est impur et contaminé.
Cette mise en quarantaine exigée par la loi faisait des concernés des sortes de morts sociaux. La lèpre faisait du malade un mort - vivant.
Cette lèpre pourrait être aujourd’hui identifiée au péché sous toutes ses formes. Dans le contexte de cet évangile, face à cette lèpre, nous assistons à une double violation : l’une par le malade de la lèpre et l’autre par Jésus.
L’homme de l’évangile brise son interdiction d’approcher les personnes saines et Jésus non seulement accepte cette proximité mais aussi prend l’initiative de toucher le lépreux.
Oui, frères et sœurs…More

Xavier Loppinet : Trois jours pour (re)dire notre confiance en Marie

10:20
Comme chaque année, pendant trois jours, nous nous retrouvons à Saint-Sauveur autour de Marie, Notre-Dame des Miracles et des Vertus. Cette statue devant laquelle brillent tant de cierges (comme une …More
Comme chaque année, pendant trois jours, nous nous retrouvons à Saint-Sauveur autour de Marie, Notre-Dame des Miracles et des Vertus. Cette statue devant laquelle brillent tant de cierges (comme une perpétuelle chandeleur !) veille sur la ville de Rennes depuis des siècles, comme elle veille sur chacune de nos vies.
Il est étonnant de voir comment la confiance en Marie est une des données de la foi chrétienne qui se transmet de génération en génération de façon très naturelle, sans qu’il y ait besoin de faire de grands discours.
« Désormais, tous les âges me diront bienheureuse » chante Marie, prophétiquement, dans son Magnificat. On peut l’entendre comme : « Tous les siècles me chanteront » (ce qui est vrai) mais aussi entendre « générations » au niveau d’une famille. Ainsi, entre une grand-mère ou un grand-père et ses petits-enfants, par le seul exemple, la confiance à Marie se transmet souvent très simplement. Marie, par toutes les confidences qu’elle entend, fait évidemment …More
shazam likes this.

Voilà un enseignement nouveau, proclamé avec autorité.

10:02
Père Jean PERRIN La mise en scène de Marc, pour présenter cette journée type de Jésus se situe naturellement un jour de sabbat, à la synagogue de Capharnaüm où Jésus se rend, avec les premiers …More
Père Jean PERRIN
La mise en scène de Marc, pour présenter cette journée type de Jésus se situe naturellement un jour de sabbat, à la synagogue de Capharnaüm où Jésus se rend, avec les premiers disciples appelés pour enseigner.
Or ses paroles sont entendues par les juifs présents comme un enseignement nouveau donné avec autorité.
On notera que l’accent du récit ne porte pas sur le contenu, mais bien sur l’effet produit sur les personnes présentes : elles sont frappées d’étonnement et elles sont toutes frappées de stupeur devant l’enseignement nouveau qu’elles entendent si différent de celui des scribes commentateurs habituels.
L’enseignement de Jésus ce ne sera jamais un enseignement habituel car il se montre efficace, en joignant l’acte à la parole.
« Tais-toi et sors de cet homme ».
« L’esprit impur le fit entrer en convulsion, puis poussant un grand cri sorti de lui ».
On situe mieux l’étonnement et la stupeur des gens. Dès lors la renommée de Jésus se répandit aussitôt partout, …More
gerard57
Enseigner avec Autorité... Mes Plans, Je les ai conçus longtemps avant que tu sois née, car Je Suis l'Autorité. Les hommes ont tendance à oublier …More
Enseigner avec Autorité...
Mes Plans, Je les ai conçus longtemps avant que tu sois née, car Je Suis l'Autorité. Les hommes ont tendance à oublier facilement que Mon Eglise sera toujours guidée d'En Haut et non d'en bas ; ils ont tendance à oublier que tout pouvoir est donné d'En Haut. Aussi, Je vous dis qu'aucune autorité terrestre, aucun royaume terrestre qui s'est infiltré dans Mon Eglise, ne subsistera. Je le fracasserai et le réduirai en un monceau de poussière. Vous saviez tout cela auparavant, mais cependant, vous ne M'avez ni écouté, ni obéi. Vous M'avez exclu 6, mais Je vais ouvrir toutes vos portes et même vos fenêtres afin que Mon Esprit respire librement dans Mon Domaine. Nul n'aura le pouvoir d'obstruer les passages que Je vais ouvrir. Je vais leur rappeler une fois encore que Je suis l'Alpha et l'Oméga. Moi le Saint des saints, la Sainte Trinité tout-en-Un, l'Autorité, Je serai bientôt parmi vous. Je placerai dans Mon Coeur tous ceux qui M'aiment ; Mon Coeur sera leur …More
dvdenise
Merci beaucoup au Père Jean Perrin pour cette très belle homélie.

Homélie du Père Bernard Heudré: Dieu de partout

13:25
Je me souviens de l’une des premières questions du catéchisme questions-réponses que nous apprenions par cœur : « Où est Dieu ? Dieu est partout, au ciel, sur la terre et en tout lieu. » Ainsi nous …More
Je me souviens de l’une des premières questions du catéchisme questions-réponses que nous apprenions par cœur : « Où est Dieu ? Dieu est partout, au ciel, sur la terre et en tout lieu. »
Ainsi nous était rappelé que Dieu ne se laisse pas enfermer dans nos catégories humaines du temps et de l’espace, pas plus que dans notre seul horizon social, intellectuel et spirituel. La grande découverte que nous révèle la Bible, de la première à la dernière page, c’est la progressive découverte par le peuple d’Israël, grâce au message des prophètes et plus encore de Jésus, que Dieu ne fait pas de différence entre les hommes et les appelle tous au salut.
Mais, en même temps, passez-moi l’expression, Dieu a les pieds sur terre. C’est ce que nous célébrons dans ce temps de Noël. Par l’enfant de Bethléem, Dieu a plongé dans notre humanité. Il vient marcher avec nous, vivre au plus près nos expériences humaines, partager nos peines et nos joies, nos convictions et nos incertitudes. Dieu à la fois le …More
aipcf
"Que celui qui a des oreilles pour entendre entende" a dit Notre Seigneur Jésus-Christ mais malheureusement beaucoup d'entre-nous ont perdu cette …More
"Que celui qui a des oreilles pour entendre entende" a dit Notre Seigneur Jésus-Christ mais malheureusement beaucoup d'entre-nous ont perdu cette faculté. "Ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l'as voulu ainsi dans ta bonté. " Merci pour cette enseignement plein d'amour et de vérité.
jili22
Il est habillé par Cardin !..... en clown
View 3 more comments.

Père Jean-Baptiste Nzimulinda

10:38
La sainte famille La page d’évangile d’aujourd’hui nous présente la première famille en sainteté. Sa sainteté ne réside pas en ce qui la différencie de nos familles mais en ce qui la caractérise : l’…More
La sainte famille
La page d’évangile d’aujourd’hui nous présente la première famille en sainteté. Sa sainteté ne réside pas en ce qui la différencie de nos familles mais en ce qui la caractérise : l’amour, l’unité, la fidélité à la Loi et la confiance en Dieu. La famille de Joseph et Marie est un foyer d’amour et d’unité où chacun est attentif aux appels de l’Esprit et veut accomplir sa vocation propre.
L’enfant est un don de Dieu confié à la famille et à la société par le Créateur. Les parents doivent recevoir les enfants que Dieu leur donne avec joie. Ils doivent imiter la démarche de la sainte famille en conduisant leurs enfants à l’Eglise pour recevoir les sacrements. Le premier devoir des parents consiste à aider les enfants dès leur jeune âge à vivre leur consécration baptismale, pour leur parfait épanouissement et pour l’accomplissement de leur vocation propre.
L’avenir des enfants dépend des parents mais aussi de nous tous, de toute la société. Ainsi, les enfants ont besoin …More

Francklin GRACIA, spsj

19:05
Soyez dans la joie Priez et rendez-grâce Que nous sachions témoigner de la présence de celui qui se tient au milieu de nous et que beaucoup ignorent encore.More
Soyez dans la joie
Priez et rendez-grâce
Que nous sachions témoigner de la présence de celui qui se tient au milieu de nous et que beaucoup ignorent encore.